jeudi 31 décembre 2015

31 et 32

Le trente et un
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/trenteetundecembre2015.htm

Avec de vrais accents de vérité sous le ressort de quelques couenneries...


Le trente-deux
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/trentedeuxdecembre2015.htm
Parce que c'est tout aussi vrai...

La bonne décision du jour après un post rapide de vidéos pourries, c'est d'acheter une webcam HD pour reprendre les vidéos de la semaine.
J'avais abandonné pour raisons de santé, de logiciels pas compatibles avec window movie maker (sur la nouvelle caméra) et de pc qui rame sa mère de la mort.
Mais avec une caméra qui permet de faire le boulot toute seule, et dans une prise de son et d'images raisonnables, ô mon dieu...
Une clé pour travailler sur moi.
Car voilà le message de cette année : moi-même.
Me recentrer.
Trouver la voix et la voie.
Alors, j'ai bien souffert. Mais grave.
Mais méchant.
Sur tous les plans.
Mais j'ai trouvé. Absolument. J'ai trouvé.
J'aurais préféré ne pas avoir à souffrir autant et ne pas continuer à avoir mal autant physiquement.
Mais c'est la vie : il y a des choses qu'on ne choisit pas.
On peut toujours choisir sa manière de rebondir par contre.
Bref.
Merci à tous ceux avec qui j'ai partagé de bons moments cette année.
Merci plus particulier à l'équipe d'Enrôlés (Jenny, Clarisse, Aurore, Violaine, Cécile, Emmanuel, Alexandre et Stéphane). Merci à tous ceux que j'ai croisés au théâtre ou en jeu de rôle.
Merci vraiment.
Vous fûtes ma bouée de sauvetage.
Bonne année prochaine. Vraiment. Excellente année...
video

mardi 29 décembre 2015

Le banc d'une rivière...


video
Bien...
Soit je causais de la mort de Lemmy (que je n'ai pas connu beaucoup en musique, voire, du tout) de Motor Head, soit je causais de Star Wars (que je me fais en ce moment, et je connais le classement des bons dans l'ordre : 5, 4, 3, 6, 2 et 1), soit je causais du banc d'une rivière dans mon rôle d'Obéron que je vais bientôt réendosser.
Laissons Obéron s'exprimer...
La  vidéo est pourrie, le son doit pas être loin.
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/trentedecembre2015.htm

Pole Wars

Bon.
J'ai mené deux batailles aujourd'hui...
Une en allant à Pole emploi, en constatant que l'employeur n'avait pas tout rempli, en passant à tout hasard chez l'employeur qui, chance, était là et en retournant ensuite à Pole Emploi. Ouf. Je n'aurai pas mes sous pour le mois de décembre, pour sûr.. Mais enfin...
L'autre, avec le lecteur de blu-ray qui m'a lâché au bout de la lecture du premier blu-ray des 6 films Star Wars... Il ne veut plus rien lire qui soit blu-ray, même en m'étant pris la tête une heure à télécharger une mise à jour après avoir tenté de lire le modèle de mon lecteur avec mes yeux en vrac et avoir fait plusieurs erreurs de lecture. Grmf.
C'est vrai que la qualité blu-ray, c'est un gros bonus pour voir des films... Le son de ma télé serait bon, je n'aurais plus aucun regret à attendre la sortie du blu-ray du Réveil de la Force.
Mais passons.

Ou alors, juste pour dire que ce que je trouve à sauver dans le film numéro un ce sont les deux jedis, la reine (ce que les jedis sont des blaireaux de ne pas se rendre compte de sa supercherie) et la mère d'Anakin (dont on aurait aimé savoir plus)... Je ne trouve pas Anakin enfant  si exceptionnel (on aurait presque envie de lui mettre des tartes parfois), la direction d'acteur de Lucas poussant dans tous les clichés très faciles (même si j'aime bien le rapport avec la Reine)
Les pires scènes restent sans doute la course (je ne suis pas fan des poursuites hors espace et puis surtout c'est un peu ridicule comme principe) et la bataille avec les gros débiles d'extraterrestres (je ne saurais dire ce qui est pire, ça ou les ewoks).
A côté de ça, aujourd'hui, j'ai fini Star Wars Rebels et là, ouais, en dépit des clichés, j'ai retrouvé le souffle complet de l'univers et la parfaite illustration de ce que doit être une équipe de personnages joueurs...

Je ne vais pas partir me coucher sans batailler une fois encore avec mon lecteur blu-ray...
Mais et encore...
Quand on pense aux problèmes bien pires que subissent nombre de personnes dans le monde, hein...

Allez, la page du jour, tiens...
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/vingtneufdecembre2015.htm


dimanche 27 décembre 2015

Wild Talents, bis

Nan, je n'aime définitivement pas le côté un peu trop compliqué des règles de pouvoirs dans Wild Talents...
Pour donner un exemple, il faudrait que je traduise une fiche de personnage Wild Talents en une fiche de personnage Savage Worlds (revisitée par mes soins en nombre de compétences)...
Un mec super fort, costaud, blindé et qui régénère, je sais quoi faire si on me donne 75 points à Savage Worlds (ou 4 pouvoirs à Icons, un autre jeu qu'il est bien) pour ce faire. Ok, dans Savage Worlds, un personnage ne peut normalement pas soulever la Tour Eiffel (la limite est de 1000 tonnes), mais c'est pas dur d'étendre l'échelle de la Super Force ou de considérer un talent permettant d'avoir un effet extraordinaire (comme soulever 10 fois le poids maximal) sur une action quand t'es super fort...
Dans Icons, c'est sûr, tu peux soulever une montagne, de fait, donc... la tour Eiffel, hein...

Ceci nous amène à un lien à la con, les amis :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Donn%C3%A9es_techniques_de_la_tour_Eiffel

Hu.

Et à la page du jour
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/vingthuitdecembre2015.htm

Paye ton lien.

Je vais mettre un lien vers Wild Talents que j'ai commencé à bien lire cette après-midi.
http://www.legrog.org/jeux/wild-talents

Mais je ne vais pas mettre un lien vers les règles du poker auquel nous avons joué tous les 9 ce soir (la famille de Clarisse et 4 camarades).

Une bonne soirée.
Un bon repas.
Une bonne journée.
Je garde un peu le sel des improvisations que je fais en baladant avec ma chienne et je me dis que je devrais garder un lien avec ces phases trop courtes de création.
Il serait bon que je ne me contente pas que de la page du jour.
Bon cela dit...
Hein...
Je mets la page du jour.
Et je file.
La journée a été longue et il n'est pas si tôt.
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/vingtseptdecembre2015.htm

samedi 26 décembre 2015

La lune bis...

Je tombe sur un petit article sur des loups-garous sur le forum que je pratique.

Hou.
La pleine lune me regarde et me dit : mais pourquoi tu n'as pas utilisé au mieux l'intrigue d'un des jeux qui ait été les plus sympas au niveau de l'adversité, Loup-Garou, justement ?
Et c'est vrai que j'ai pas utilisé au mieux les loups-garous ces derniers temps dans ma campagne.
Alors qu'il y en a.
Peut-être faudrait-il que ça change :)
Et que j'utilise en partie un matériel déjà pensé par d'autres rôlistes
https://savagepedia.wikispaces.com/Werewolf+the+Apocalypse+Conversion
Ah.
Je ne sais.

Mais allez, c'est Noyel, je fais court.
Je vous laisse avec la page du jour :
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/vingtsixdecembre2015.htm

vendredi 25 décembre 2015

La pleine lune de la Noyel.

Pleine Lune...
Et Noyel.



C'est peu courant. On doit y arriver une fois tous les trente ans...
Non pas que ça ait de l'importance.
Quoique.
Puisque c'est la fête qui a volé les célébrations païennes du solstice, avoir en plus la pleine lune, c'est un plus remarquable, non ?
J'ai beau ne pas croire en Dieu (avec toutes les bonnes raisons) ou à des conneries du genre l'Astrologie, je dois avouer que j'ai un respect assez marqué pour la lune.
Et ce, au simple regard du fait qu'elle doit être avec la Terre, la Mer et le Ciel notre premier objet de culte.
Une source d'une telle vénération depuis des éons que ça a laissé des traces dans notre ADN primaire.
Combien de gens croient que des choses poussent mieux à la faveur (très ridicule il faut l'avouer) de quelques millilux supplémentaires.
La lune n'est jamais autre chose que ronde, si elle est croissant, ce n'est lié qu'à de l'ombre projetée sur elle.
Il n'y a pas de raison d'attribuer plus de vertus à une lune pleine qu'à une nouvelle lune ou une lune gibbeuse...
Et pourtant, l'irrationnel est roi.
C'est ce mécanisme qui rend les gens capables de croyances délirantes en dépit du bon sens qui me fascine et j'ai moi même une sorte de joie inexplicable, d'une nature presque religieuse, à regarder la lune pleine.
Un peu comme si je regardais la Déesse des milliers et millions de mes ancêtres et qu'elle avait gardé le souvenir de toute cette foi qui lui fut adressée...

Une autre raison pour laquelle j'aime la Lune, c'est que c'est le seul autre endroit de l'univers ou l'homme ait posé le peid.
La dernière raison, c'est que, au final, je passe beaucoup plus de temps dans la lune que les pieds sur terre et cette lune là où je suis, eh ben, au moins elle nous appartient à tous, nous les rêveurs...

La page du jour (ou de la lune, plutôt), tiens :
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/vingtcinqdecembre2015.htm



mercredi 23 décembre 2015

Noyel

Je pense faire du nettoyage par le vide.
C'est une étape essentielle...
Je pense être prêt pour pas mal de livres classiques, beaucoup de bandes-dessinées et éventuellement quelques jeux de rôle.
Pour les figurines, il y a un travail de Titan en tri.
J'ai déjà débarrassé mon bureau et vidé plus de 8000 conversation dans mes mails. Les mails, je ne les relis pas. A quoi bon les garder ?
Est-ce que c'est la mort de ce jeune conseiller à l'écologie de la mairie de Bourges qui m'a fait réagir ?
Je ne saurais le dire.
J'ai été touché.
Et il y a des choses qui ne servent à rien dans la vie... Etre collectionneur ne sert pas à grand-chose. Je l'ai toujours été et je continuerai à l'être de manière ciblée...
Mais j'ai un peu besoin d'espace, de me recentrer sur l'essentiel...
Je me suis offert pas mal de choses grâce à des rentrées d'argent particulières.
De nombreux suppléments Savage Worlds (la seule gamme que je vais suivre l'année prochaine avec mon jeu fétiche, Shadowrun et éventuellement donjons et dragons 5, et Torg s'il a une renaissance quelque part), plusieurs suppléments utiles dans un genre super héros (Wild Talents), un supplément DD5 de toute beauté.. J'ai aussi acheté un livre sur la technique vocale et voilà.
Je sais ce que j'aime, je sais ce que je veux, je sais comment le faire. C'est un peu malheureux de rester essentiellement avec trois règles de jeu (cinq au max), dont surtout une que tu utilises principalement, mais l'âge venant, les goûts étant, toussa, toussa...
Simple, rapide, intuitif, pas chiant, c'est ce dont j'ai envie.
Un survol de certains des aspects de CthulhuTech m'a convaincu. Et il en serait de même pour Shadowrun.
La simplicité de la transcription de certaines règles aux mécanismes de Savage Worlds avec quelques petites touches personnelles pour défoncer les aberrations statistiques me comble de joie.
Le reste de l'année sera consacré à découvrir l'essentiel.
Merci petit papa Noyel.

http://www.lapagedujour.net/decembre2015/vingtquatredecembre2015.htm

Mes yeux.

J'ai du mal à lire d'puis des mois.
Ca passe encore sur PC ou pour les sous titres des séries télé.
Mais sur bouquin en dur, pas simple.
On verra ce que donnent mes nouvelles lunettes dans trois semaines.
Je respire bien fort et je croise les doigts.
Le ganglion semble être en voie de bien se résorber.
Je ne sais ce qui y fait : le temps, les huiles essentielles, aller toucher mon arbre fétiche.
Mais on va croiser les doigts pour commencer la nouvelle année à neuf.
Mes yeux, disais-je donc...
Une force que laquelle je ne peux pas toujours compter puisque je dois les cacher.
C'est très bizarre d'être coupé du monde avec des verres teintés.
Tu romps une énorme partie du jeu social des êtres humains.
Tu dois donc compenser par la voix ou le sourire.
En même temps, d'un autre côté, tu te fais remarquer.
Eh.
Tu préférerais te faire remarquer pour la beauté de tes yeux bleu acier. Mais non, comme tu les as marron cochon de base et que ta seule particularité, c'est l'équivalent d'avoir une myosis (quasi pas de pupille), finalement, les lunettes, c'est tout aussi bien, nan ?
Tu n'as pas forcément envie d'être remarqué pour ça. Mais peut-être que c'est plus facile quelque part dans ton cerveau de montrer un signe visible de ton handicap.
Les gens, ils ont tendance à ne pas croire quand ils ne voient pas les choses.
Dans mes handicaps divers qui font l'invalidité, le seul truc visible, ça reste les yeux ou parfois quelques gestes ou rictus liés à la douleur.
Mais surtout les yeux.
Je ne suis pas particulièrement heureux d'avoir à les cacher tout le temps. Mais je me fais une raison : en ce moment, c'est un peu l'équivalent de ma pancarte : je suis invalide...
Et c'est comme ça. J'ai d'ailleurs vachement moins mal aux yeux depuis que j'ai remis en permanence les lunettes de soleil.
Je préfère ça à m'enfiler des médocs en risquant des crises d'herpès plus régulières.

Bref.
Ouais, j'aurais aimé avoir des yeux vert océan ou bleu acier, bien sûr.
Mais pour ce que ça m'aurait servi de toutes les manières :)

La page du jour, tiens...

http://www.lapagedujour.net/decembre2015/vingttroisdecembre2015.htm

mardi 22 décembre 2015

Respire...

http://www.lapagedujour.net/decembre2015/vingtdeuxdecembre2015.htm

La journée de chiasse entre paumer un papier important et batailler pour avoir ma mutuelle et leur faire leur race sur leur incohérence...
Un film daubé le soir (alors que j'en avais vu un daubé la veille).
Ah pitin... Je vais arrêter de regarder des films fantastiques ou des science fiction, moi, et me contenter des séries télé (à des lieues supérieures)...
Respire, gars, respire.
Je ne m'étale même pas sur ma colère ressentie (mais intense). Non.
Au final, en fouillant, j'ai retrouvé un chéquier que ma femme voulait, des chèques vacances et déjeuner planqués et un autre papier important...
Journée de chiasse... euh, tout est relatif bien sûr.
Mais j'ai bien perdu mon temps.
Remarque, je peux. Tant que le ganglion ne sera pas passé, je ne me sens pas à 100 % (ceci dit, ça a vachement diminué cette semaine)...

Pouf.
Rester zen.
C'est important.

lundi 21 décembre 2015

Nan mais eh, hein...

http://www.lapagedujour.net/decembre2015/vingtetundecembre2015.htm

J'ai envie de maîtriser du donjons et dragons fun et décomplexé, les règles open source (avec les quatre classes de base) disponibles en français me semblaient parfaites pour cela.
Mais avec le jeu dont je parle dans ma page du jour : http://www.drivethrurpg.com/product/149126/Crimson-Dragon-Slayer, c'est encore mieux : plus simple, plus drôle, plus débile même, et avec un peu de cul si les personnages veulent avoir des bonus à utiliser chaque jour.
Je suis toujours bien fasciné par le manque de liberté de ton dans les jeux de rôles où amasser les deux autres moteurs du monde (argent et pouvoir) sont sans problèmes alors que le troisième (le sexe ou l'amour) est peu utilisé.
Il me parait inconcevable que butter trois pauvres personnages non joueurs soit une option plus concevable que séduire le patron des trois pauvres personnages et s'en faire des alliés.
Mais passons.
J'ai toujours fait ce qui me plaisait en ne poussant pas les joueurs qui n'en avaient pas envie. Je pose des options avec des personnages non joueurs qui possèdent des capacités de charme ou susceptibles d'être charmés. Et je fais attention depuis quelques années à ne faire jouer que des personnages avec un minimum de charisme et de capacités sociales. Déverrouiller des conflits par la tchatche a parfois bien plus de gueule. Les négociations de fin de combat me plaisent aussi en tant que maître de jeu quand les personnages non-joueurs essaient de s'en sortir à la gueule.
Aux joueurs de faire ce qu'ils veulent de ça...
Ceci dit, un mécanisme qui pousse les personnages à avoir des relations sexuelles pour regagner du pouvoir, j'y avais songé en faisant des personnages des sortes d'incubes ou succubes.
Et je me tâte à rajouter quelque chose à ce sujet dans ma campagne actuelle.
Et si le pouvoir pouvait être partagé pendant un acte intime ? Et si un des trois pouvoirs d'un personnage pouvait être échangé avec un autre personnage ?
Hu.
Oh oui, pas con.
Voire, et si à l'occasion des deux petites augmentations de pouvoir encore possibles dans la campagne, le choix d'un pouvoir à 7 points au lieu de 5 pouvait se faire en couchant avec un personnage possédant le dit pouvoir...
Oh la la la...
Je vois se dessiner un futur radieux pour les petits malins manipulateurs...

dimanche 20 décembre 2015

Les gentils et les méchants...

http://www.lapagedujour.net/decembre2015/vingtdecembre2015.htm

C'est tout...
La vie serait peut-être plus simple en noir et blanc. Tu élimines les mauvais, tu gardes les bons.
Y a trop de nuances de gris.
En jdr j'en mets aussi.
Sous un aspect blanc et noir de la société,  y a beaucoup de gris dans mes parties...
Je me suis offert (grâce à la générosité de ma tendre môman) quelques suppléments pour mon jeu fétiche de ces deux dernières années. L'un concerne un univers appelé Set Rising, dans lequel les personnages, devenus très puissants, doivent aider Ra pour défaire Seth...
Mais je ne vais pas pouvoir le faire jouer comme totalement noir contre blanc...
Seth n'est pas aussi mauvais qu'on veut bien le croire dans la mythologie égyptienne et force est d'avouer que dans le contexte, il est le garant de l'existence d'une certaine forme de magie qui plaira plus à certains personnages joueurs que l'hypertechnologie maîtrisée par Ra.
Hu ?
C'est du charabia, hein ?
Laissez tomber...
Allez lire ça :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Seth

Seul regret dans cette journée un peu molle avant la partie, c'est que ma femme a été malade et couchée.
Elle paye l'ambiance de mayrde au travail et une crise de sinusite.
Une ambiance de mayrde où parfois tu te dis qu'il y a des noirs et des blancs et que tout est fait pour pousser les blancs à devenir gris foncés.

Je vous mets un petit lien en plus qui pourrait me faire un beau futur scénario.
Le petit frère chinois de Jésus

samedi 19 décembre 2015

RAGE, 2

La page du jour, déjà :
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/dixneufdecembre2015.htm

Puis, juste l'élément marquant de ma journée : retourner voir RAGE de la compagnie des anges au plafond, mais cette fois sur scène, au plus proche des comédiens, en découvrant l'envers du décor et la pure technique derrière la magie.
L'une d'entre-nous (voire deux), n'ont pas été emballées par l'histoire ou transportées par les émotions.
Je reconnais le fait que la claque fut technique dans les deux cas pour moi.
La performance des acteurs (qui savent jouer, mais à la limite c'est leur job) est dans la précision technique dans un spectacle comme celui-là. Il faut toujours, toujours, être au taquet.
J'ai sans doute pris un plaisir nouveau, auquel je ne m'attendais pas assis au premier rang sur scène : celui de l'hyper proximité, comme dans une heure en ville, le spectacle déambulatoire de Frédéric Constant.
Plus très proche, plus tu vois la concentration dans un rôle ou le jeu.
Plus tu vibres.
D'accord, tu profites un peu moins de l'ensemble de la scène.
Mais le théâtre, c'est comme la peinture, j'aime encore plus les choses au niveau du portrait ou du cadre serré.
Une bonne soirée.
Et si, une autre barrière qui vient de sauter...
J'avais un a priori sur le genre "marionnettes " (et j'ai toujours une réserve sur les portraits qui sont moins visibles) mais si c'est pour être utilisé comme ça l'a été et si ça permet au comédien de faire un travail de dingue avec sa voix, nan, l'a priori a sauté.
C'est bien.
Prochaine étape essayer de voir une opérette ou de l'opéra.

vendredi 18 décembre 2015

VO, Pimpon et Maleluka

Je viens de vérifier tous les cinémas de la région. La VO, c'est que sur Tours pour Star Wars.
Ah pitin...
N'en faisons pas tout un fromage.

Je mets la page du jour, allez :
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/dixhuitdecembre2015.htm

Je souhaite un bon courage à ma femme pour supporter tous les glands auxquels elle est confrontée.
Et je lui espère une recherche radieuse et éclairée en candidature spontanée chez des individus plus responsables :)

Je remercie tous les gens de Maleluka pour cette soirée (que j'aurais pu prolonger un peu mais je risque d'être cassé demain après la danse de ce soir et j'ai kiné très tôt) et puis les pompiers de Bourges pour leur invitation au pot de départ du capitaine.
Petite dédicace à Lynda pour son cadeau supplémentaire.


mercredi 16 décembre 2015

La Guerre des Etoiles, bis

Lamentable, j'ai écrit au seul cinéma de Bourges pour savoir s'ils diffuseraient Star Wars en VO et c'est niet.
C'est très agaçant..
Se faire spoiler ou se faire torturer en regardant la VF, qu'est-ce qui est le pire ?
Le plus proche cinéma en VO est à Tours.
Beaucoup trop cher la séance pour mon budget.
Au pire, j'irai avec le petit frère de ma femme, s'il ne l'a pas déjà vu. Je pense que ça  lui fera plaisir. J'aurais la satisfaction de faire plaisir à quelqu'un alors que je souffrirai.

La page du jour, sinon.
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/dixseptdecembre2015.htm

Hum.
C'est dommage que ma femme n'aime pas Star Wars ou plutôt déteste.
Il y a quelque chose de l'universel du mythe dedans qui parle à tous. Avec les tripes...
Même si c'est réalisé avec les pieds, même si le retour du jedi pue des pieds sur la fin.
Même si la prélogie a pu faire frissonner les fans.
Cet épisode semble remplir ses objectifs pour les fans. Et ça, c'est important.
Cet épisode semble remplir ses objectifs même tout court...
Bon, en même temps, je ne vais pas voir de films français au cinéma, jamais... J'ai du mal avec les films français du fait de la réalisation (plate souvent et utilisant souvent du cul pour rien) et du jeu d'acteur (trop orienté théâtre, trop déclamé).
Ce n'est pas toujours le cas, mais c'est comme ça.
D'autant plus que mon cinosh préféré, ça reste le fantastique, la science fiction ou des trucs du genre Magnolia, Minuit dans le jardin du bien et du mal, etc...
Je ne doute pas qu'il y ait des perles dans le cinéma français ou étranger.
Mais voilà. Le cinéma est un peu passé dans ses idées et les séries télé sont autrement au-delà de tout scénaristiquement.
Il me faut donc des films au cinéma (pour LA fois de l'année où j'y vais) qui m'en mettent plein la gueule.
Grmbl.
Sinon, eh bien j'attends quelques mois, le DVD, sur ma télé pourrie, où la seule plainte qui sera possible sera l'exécrable qualité de mon matériel vidéo ou audio :)

Allez, salut journal, tout cela n'est rien. Il y a tellement de choses plus graves dans le vrai monde.

La guerre des étoiles...

Je sais que j'ai dû voir la première trilogie trois, voire peut-être quatre fois... Et jamais en VO.
Je sais que j'ai vu la deuxième trilogie une seule fois, et encore, je pense, en VF.

Mais là, je voudrais bien faire les choses et zapper la VF.
Mais vraiment.
Je crains que cela ne soit difficile dans une ville comme Bourges.
J'ai esquivé un visionnage à plusieurs du club de jeu de rôle parce que je hais la VF et que je n'ai aucun intérêt à aller au cinéma à beaucoup.
Je suis allé beaucoup au cinéma et cela ne m'a jamais gêné que ce soit une activité solitaire. Je me doute qu'il doit y avoir un plaisir à parler du film après mais les réseaux sociaux permettent cela maintenant.
Les prochains jours vont être terribles pour éviter les spoils des réseaux sociaux, justement.
Le mec qui voudrait ne rien risquer dans la situation où je suis (tout le temps libre du monde) devrait aller à la première séance demain et paf, il serait débarrassé des spoilers.
Mais non.
Le mec, il est un peu têtu. Il a compris ces dernières années que le jeu d'un acteur c'est à 50 % sa voix et que si tu n'as pas la vraie voix, eh ben, tintin.
Le mec, il prend des cours de technique vocale même. Et il a appris un truc qu'il ne savait pas aujourd'hui : la voix de tête et la voix de corps...
Encore une chose qui fait un peu plier la limite de la VF... Tu imagines des mecs, dans des situations de tension où les vibrations des poumons devraient participer au sel de l'émotion et où le doubleur français ne peut pas rendre l'essoufflement d'un comédien pris dans la scène d'action.
Le mec, il va ronger son frein, et espérer voir la chose, d'une manière ou d'une autre, quelque part, dans une ville où y a de la VO qui passe.
Peut-être à Tours à l'occasion d'un déplacement d'une journée ?
Sans déconner.

La page du jour, sinon.
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/seizedecembre2015.htm

mardi 15 décembre 2015

La tête dans les étoiles...

Je sors de R.A.G.E
Alors, il y a un auteur secret dans cette pièce que je me suis empressé de découvrir ensuite sur wikipedia et je dois avouer que j'ai pris une bonne grosse claque.
Un des cinq meilleurs pestaks que j'aie jamais vus... Voire, des trois meilleurs.

Je mets le lien de la compagnie et de sa saison.
http://lesangesauplafond.net/index.php?/rage/saison-2015-2016/

Il faut impérativement ne pas louper ça. Et d'ailleurs, du fait d'une disposition particulière de la mise en scène, c'est un spectacle que l'on peut revoir. Je me tâte à y retourner vendredi...

La page du jour, sinon... Avec un bon conseil d'investissement pour ceux qui vont avoir la tête bien ailleurs que dans les étoiles...
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/quinzedecembre2015.htm

lundi 14 décembre 2015

Les sirènes du fachisme...

http://boredomtherapy.com/zoo-warsaw-poland/?as-source=src501TSE&pas=1

Je mets le lien ci-dessus parce que c'est de l'anglais simple et une histoire simple...
En ce jour où le FN n'a pas remporté les régionales, je ne crois pas à la victoire de la gauche et encore moins de la droite (qui a bénéficié du retrait de la gauche dans les deux régions dangereuses), je maintiens que 4 personnes sur 10 n'ont pas voté (et l'excuse du vote blanc qui ne compte pas ne marche pas) et que pour moi c'est une aberration (le vote devrait être obligatoire - même si reconnaître le nombre de votes blanc devrait aussi l'être) et que 2 personnes sur 10 ont voté pour les fachos.
Je n'ai pas de grande tolérance autrement qu'en local pour le vote à droite également car le capitalisme n'a absolument pas fait ses preuves autrement qu'en ruinant les plus pauvres et enrichissant les quelques élus.
Je sais qu'on ne doit pas taxer les petites entreprises et les artisans et qu'il y aurait des leçons à tirer de plusieurs partis (sauf le FN), mais passons.
La bête immonde gonfle et 6 personnes sur 10 méritent toujours une baffe ou un gros coup de poing dans la gueule.
C'est trop.
Je crains un second tour avec le Fn opposé à un candidat de droite...
La rectumite de première au bureau de vote l'année dans un an et demi. Brrr.
Mais passons.

Une inspi pour les rôlistes avec un futur prédit de la terre, trop cool...
http://hitek.fr/actualite/voyante-bulgare-daesh_7854

Une petite vue d'Arkham
http://www.ottgallery.com/WelcometoArkham.html

La page du jour, tiens, uniquement pour toi ami rôliste ou vendeur d'étagères...
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/quatorzedecembre2015.htm

et puis une image, pour toi, ami de la bière :)




dimanche 13 décembre 2015

Pulp avec la pulpe qui reste pas en bas...

Au final, sur les deux derniers scénarios, mes braves personnages joueurs se sont alliés : un ange qui n'en est pas vraiment un, un incube qui cherche à servir la même Déesse que l'ange, un vampire vieux de 4 siècles et assez minable jusqu'à ce que les pjs lui donnent des pouvoirs et un savant fou qui a inventé un transgresseur multi-dimensionnel...
Je sens que je vais me tâter à faire ce que je fais parfois : les personnages incarnés dans le corps de ces quatre personnages bien frappés.

La page du jour :
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/treizedecembre2015.htm

Je remercie le jdr pour cette fin de journée et un petit temps de lecture, parce que mentalement, autant j'arrive à supporter l'accident, le bras encore plus en vrac, le dos en miettes, le fait d'être une loque humaine à ne rien pouvoir faire comme exercice, les yeux dans le noir, je dois avouer que je ne supporte plus ce con de ganglion et la déformation physique (fut-elle minime). J'ai rasé la barbe. Je n'aurais pas dû. J'ai pris un coup dans la gueule ce matin...
L'ego est assez synonyme de volonté. Il ne doit pas être plus meurtri que la crise du poids de l'âge, de la perte des cheveux ou que sais-je encore.
C'est la goutte d'eau de l'insupportable qui me dit :

Je ne veux pas être sur scène avec ça de visible (ou trop visible comme maintenant). Je vais laisser repousser la barbe.
On a chacun nos limites. Je connais au moins les miennes.


samedi 12 décembre 2015

Auto quoi ?

Je mets le même titre que le post du blog de mon chat.

http://www.lapagedujour.net/decembre2015/douzedecembre2015.htm

Et je réfléchis à tous les mots commençant en auto que je trouverais bien d'appliquer : auto-persuasion, auto-satisfaction, auto-formation...

Hum.
Je n'ai pas eu une mauvaise journée : petit déjeuner en compagnie de plein de gens avec le maire de Bourges qui expose son projet,  café avec des gens que j'apprécie, solde de tout compte au travail avec 160 euros de salaire non prévu, achat d'un truc que je voulais acheter depuis longtemps (du jambon ibérique), théâtre ce soir et une bonne bière au Bierrichon.
Mais je ne sais pas...
Je n'exposerai pas le travail mental que je dois faire pour ne pas déprimer.
Quand des choses se rajoutent à des choses qui se rajoutent à des choses, euh, comment-dire ?
Hein.
Le kiné m'a confirmé une quasi tendinite au bras et d'éviter vraiment, vraiment tout exercice.
Je vais donc rester encore plus longtemps que je ne le pensais une grosse loque humaine... Pronation, supination, saisie fort limitées...
Le moindre truc, j'ai un tendon qui lâche, c'est chiant.
Et là, c'est interdiction de lancer un bâton à mon chien (ou de soulever quoi que ce soit).
Grmbl.
Faut vraiment que je mette tous mes points d'expérience en volonté.
Mon prochain personnage de jeu de rôle sera catharsis (tout en volonté ou, au contraire, pour compenser, tout en force).


vendredi 11 décembre 2015

Demi-anniversaire.

Je poste le lien de la page du jour :
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/onzedecembre2015.htm

Je ne poste pas la prière que je viens de rédiger pour mon personnage déchu qui n'a plus d'objet de quête pour l'instant et qui doit maintenant se concentrer sur lui...
Disons, que ça ne voudrait rien dire.

Je peux donner des nouvelles du front : toujours des glaires (pas contagieuses) et le ganglion (état de fatigue relatif qui m'a conduit à éviter une réunion où j'avais peur de m'énerver s'il y avait eu des gros couillons comme une première fois), une prime de licenciement qui paiera un billet d'avion pour le Canada ou les Etats-Unis, une partie de jeu de rôle fort classique mais qui finit sur un chapitre où nos personnages vont se poser pas mal de questions (dommage, les deux maudits ne sont pas invités à la prochaine séance), un cadeau reçu pour Noël fait par ma frangine, l'excellence de la saison 2 de Penny Dreadful qui m'a bien permis de supporter cette semaine, même pas de binouze ce soir, rha bon sang - c'est quasiment jamais ces temps ci...
Plus de bien que de mal, j'essaie de ne pas flipper sur ce ganglion et ces glaires permanents.
La pente remonte.
Demain, je m'offre quelque chose avec le chèque de 160 euros de salaire que je n'attendais pas.

jeudi 10 décembre 2015

Discret

http://www.lapagedujour.net/decembre2015/dixdecembre2015.htm

Discret, ce soir, je serai.
J'ai un petit coup de barre, toujours le mercredi, c'est normal, après les cours.
Et je viens de regarder une vidéo qui tente d'expliquer le rapport onde / corpuscule sans que je ne sois certain d'avoir compris quelque chose.
J'ai eu aussi l'occasion de réfléchir encore une fois à un sujet important : le plus important dans une histoire, c'est quoi ? L'intrigue ou les personnages ?
Je reste persuadé que les personnages sont les plus importants.
L'idéal est d'avoir de très bons personnages avec une bonne intrigue... Mais la meilleure partie de jeu de rôle de ma vie fut avec des personnages sublimes et une intrigue totalement à chier.

A demain.

mardi 8 décembre 2015

The Leftovers

Faut rester raisonnable et se dire : d'accord, tu adores les séries fantastiques ou de super-héros, toussa, toussa, mais s'il y en a une que tu dois absolument sortir du lot au-delà des autres, c'est quoi ?

Et j'ai le même avis que le monsieur.
http://seriestv.blog.lemonde.fr/2015/12/08/the-leftovers-simple-chef-doeuvre/

Je veux dire...
Quel est l'intérêt de regarder la plupart des films qui sortent quand une série télé arrive à ce niveau ?
Je sais pas.
Il y a des tas d'autres trucs supers ou bien dans leur registre (Z Nation pour du zombie pulp, Ash pour du gore décomplexé, Walking Dead pour du zombie intelligent, Gotham pour l'ambiance punk, Game of Thrones parce que bon du medfan qui le fait c'est pas souvent,  Sense 8 - en dépit d'un scénario un peu maigre parfois, et j'en passe, dont Intruders que je regarde aussi en ce moment et dont j'ai peur que la fin finisse en queue de poisson puisque non renouvelée).
Mais the Leftovers...
J'espère qu'HBO saura reconnaître le fait qu'elle tient de l'or dans ses petites mimines.
Mais peu importe, Même en deux saisons la série se tient grâce à la toute fin de la saison 2 et à ce qu'elle finit par assumer.

Un petit lien sur un truc que je ne remarque quasiment jamais et qui m'a marqué dans cette série :
http://www.lyricsoundtrack.com/tv-shows/the-leftovers-songs-2

Allez, la page du jour :
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/neufdecembre2015.htm

Peace

Un peu de paix, peut-être pourrais-je même reprendre ce tableau de Bouguereau pour en faire quelque chose...

Une grosse tranche de rigolade ici :


Et la page du jour là :
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/huitdecembre2015.htm

Si on rajoute à ça, une excellente réunion avec des responsables des pratiques amateures dans le Cher et le fait d'avoir vu Interstellar ce soir.
J'ai bien géré un lendemain d'élections pourries...

lundi 7 décembre 2015

Nan mais...

http://www.lapagedujour.net/decembre2015/septdecembre2015.htm

Hu.
Ben oui. Une idée à la con de scénario.
Mais l'avatar de Bastet contrôlé par un grand Dragon, eh ben ça peut donner.

Sinon rien.
Le dimanche quand je ne joue pas, c'est toujours mou. Très mou.
Et je dois avouer m'être grisé pour ne pas penser aux résultats des élections.
Pitin.
J'ai hésité pour qui j'allais voter. J'ai eu beaucoup de mal avec l'avis des verts, décérébrés pour quelques arbres, à propos de la maison de la Culture et j'étais vraiment parti pour voter rouge (ce qui à mon avis, avec Vert est le seul vote intelligent contestataire), mais comme c'est la COP21 en ce moment et que quelques braves militants (bien plus légitimes que pour une connerie d'arbres Place Séraucourt à Bourges) se sont fait bien niquer par l'Etat d'Urgence, eh bien, je suis allé vers ma sensibilité première (en dépit de ce qui se passe localement).
Je ne me suis pas énervé le soir.
Les résultats confirment toutes les raisons que j'ai d'être misanthrope et tout ce que je pense de la Culture et de l'Education, les clés pour que la moitié de cons qui n'est pas allé voter (on peut aller voter contestataire, merde, avec plusieurs listes) et que les tas de connards qui ont voté FN apprennent des leçons de l'Histoire et à décrypter la soupe qu'on leur vend.
Bref, en gros, rien qu'en me baladant dans la rue, c'est donc quasiment 7 personnes sur 10 en ce moment à qui j'aurais envie de mettre une grande baffe dans la gueule pour lui dire : réveille-toi, bordel, connard.

Bref.
Bien sûr que le FN sera un jour au pouvoir. C'est certain. Et alors, une fois que la merde aura plu crasse, que les gens auront encore plus mal au cul que maintenant, peut-être qu'ils comprendront l'étendue de leur connerie.
Personnellement, j'ai du mal avec cette idée d'un pays où 70 % des gens que je croise sont des lamentables crétins (paresseux ou vraiment connards) quand il s'agit de faire l'acte citoyen de voter pour la démocratie.
Mais honnêtement, j'ai autre chose à foutre que de me prendre la tête à poser la question aux gens dans la rue et à distribuer des baffes (j'ai pas les moyens physiques de toutes les manières).

J'ose espérer que des fainéasses du premier tour iront voter au second.
J'ose.
Et si c'est pas le cas, eh bien, je suis déjà misanthrope et seulement sauvé par le fait qu'il y ait une conscience (intelligente, pas comme celle sur Bourges) écolo en ce monde et un esprit artistique (qui transcende toutes les vilaines choses).
Tant qu'il y aura de l'art.
Walla walla...

dimanche 6 décembre 2015

Incube

Je mets la page du jour :
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/sixdecembre2015.htm

Et je regarde la journée :
Yoga des yeux.
Restaurant.
Petite balade en ville.
Très gros mal de crâne, couché.
Un épisode de Penny Dreadful.
Visite de Romu qui va bientôt s'en aller de Bourges, ce qui nous rend bien triste ma brave dame...
Partie de jeu de rôle avec comme personnage principal de l'intrigue un incube (ça change d'une succube) qui a peut-être été "l'élu" de la Déesse Lilith sans que les personnages ne s'en rendent compte.
Après avoir fait jouer, je me dis que je peux encore plus tout mieux expliquer de mon scénario si tout a été fait pour que les personnages transforment a l'insu de leur plein gré ce brave Incube en super magicien capable d'être invisible et de courir super vite (quand les personnages de mes joueurs utilisent leurs pouvoirs, ils ont des chances de contaminer tout le monde autour, dans les 24 m, avec un des trois sets de pouvoirs qui existent par le pouvoir qui est...)
Pour personnaliser les personnages non joueurs, j'ai bien typé presque tout le monde avec des visages d'homme politique.
C'était pas plus con que d'avoir aux côtés des personnages joueurs un personnage avec la Tête de Lorenzo Lamas dans le rebelle.


samedi 5 décembre 2015

Le souffle silencieux...

Pfff.
https://www.facebook.com/clarisse.vaillantpepinot/media_set?set=a.10208123786881814.1073741852.1514801705&type=3&pnref=story

Peut-être qu'un de ces enfoirés m'a filé la maladie.
Peut-être pas (sans doute pas, je n'ai pas été griffé).
J'ai été piqué par des puces par contre en Italie.
Rha. Je reste assez crevé. Je sais que ça sera le cas tant que le ganglion ne sera pas parfaitement résorbé.

Sinon, merci aux camarades Loïc, Audrey, David et Benoit pour m'avoir accompagné au Bierrichon pour les un an du magasin (qui était bondé de chez bondé). Ca a permis de bien finir la soirée théâtre (même si je fus le sujet d'une impro de tout le monde sur ma mort en Russie.

La page du jour (poésie, fait avéré et nostalgie)
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/cinqdecembre2015.htm

Je souffle. Le silence suit.
La journée ne fut pas si mal.

vendredi 4 décembre 2015

Je... non rien.

Mais rien, en fait.
Si, une excellente conférence d'Anne Montfort sur Falk Richter avec un joli travail de lecture des étudiants en option théâtre.
Une partie de jeu de rôle comme d'hab (ça manque un peu de roleplay avec l'opposition mais comme on est dans une situation où on ne parle pas la langue et où ils sont tous hostiles, hein)...
Une voiture déposée au garage pour que l'expert des assurances détermine les travaux à faire.
La lecture format pdf d'un jeu de rôle Iron Age (que je suis loin d'avoir fini) : Extreme Earth
L'étonnante synchronicité du fait que j'ai pensé à Amethyst  un jeu qui m'avait plu il y a quelques années pour l'idée mais pas pour la réalisation, du fait des règles impossibles pour moi dans un univers contemporain et la découverte que le jeu en question était mis en ligne aujourd'hui dans une autre motorisation, celle des règles que j'utilise principalement.
Une reprise d'un peu de temps passé mon vieux forum sur lequel j'ai beaucoup traîné pendant des années.
Théâtre et jdr, ma vie quoi (j'aurais aimé me passer d'une sieste de deux heures, mais j'étais crevé, le jeudi, je suis toujours assez à plat après l'intensité du mercredi)
Ah si...
Une légère baisse de moral ce soir lié entre autre au fait que j'en ai assez marre que le ganglion ne passe pas et que je dois rester encore en stand by.
Un autre truc dans le registre de mes petits handicaps ou dépendances.
Et puis la douleur qui fut quand même assez tenace et perverse aujourd'hui .

Allez, la page du jour.
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/quatredecembre2015.htm

Se faire du bien et puis ne pas oublier que je me suis fait quand même vachement du bien aujourd'hui en dépit de cette baisse de moral...


mercredi 2 décembre 2015

Eu'l théâtre éclairé.

Je vais faire court.

En un, la page du jour (mon théâtre tout seul à moi) :
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/troisdecembre2015.htm

En deux, euh... Un compte rendu de la pièce que je viens de voir : Et si je te le disais, ça ne changerait rien...
Comment dire ?
Une sorte d'ovni pour certains dans la création. Une pièce que quelques-uns ont dû assurément détester.
Moi, j'étais armé d'un week-end entier de stage avec la metteur en scène.
Forcément, ça a pu me changer fortement la donne :)
Ce que je sais de ce spectacle c'est que j'aurais aimé le jouer. Pour le texte, et pour les idées à trouver dans la mise en scène.
Mais j'ai regardé ça d'un oeil différent. Avec des clés sur l'auteur et la mise en scène. Ce qui a sans doute parasité un peu l'appréciation au premier degré, sur le registre brut des émotions. J'ai regardé une pièce au degré de l'intellect, de l'analyse. Chose qui n'est pas forcément dans mon caractère...
Ma femme n'a pas passé une mauvaise soirée, elle a aimé.
Moi aussi.
Mais je ne pourrai pas savoir, jamais, ô grand jamais, comment j'aurais pu apprécier ce spectacle si je l'avais vu sans les clés.

Il doit rester des places pour le 3, ça serait bête de ne pas tenter l'expérience...
http://www.mcbourges.com/la-saison/les-spectacles/902-et-si-je-te-le-disais

Quoi ? Un clou ?

Tu prends un clou qui est planté à un mur et auquel est attaché une ficelle.
Tu tires la ficelle.
Qu'est-ce qui se tord ?
Le clou.
Eh ben moi, c'est au niveau des attaches des muscles des trapèzes (occiput et épaule) que j'ai sans doute des micro-déchirures qui vont encore m'occuper quelques semaines.
Ben tiens.
Je passe le ganglion (qui est devenu à visage humain, on peut ne pas le remarquer maintenant) qui va encore rester installé quelques jours (voire semaines, mais si ça pouvait être jour, j'aimerais autant).
Et je passe aussi un déplacement pour rien à pôle emploi, l'assurance des lunettes qui fait pas son job et le fait que je vais devoir laisser la bagnole chez le garagiste pour réparation.
Je zappe le fait que j'ai vraiment, vraiment, très, très mal au cou, à l'épaule, aux omoplates, et au bras, pour signifier deux choses :
- L'immense plaisir au cours de mes recherches de la matinée de tomber sur d'autres jeux de rôle de super-héros réalistes qui vont alimenter le sel de ma création sur les prochaines années.
- L'immense plaisir d'avoir répété ce soir Le Songe d'une Nuit d'été avec mes camarades. Ma voix était un peu dans le pâté sur la durée (j'ai encore le fond de la gorge un peu pris et ça restera comme ça tant que j'aurai le ganglion, mais au moins je ne suis pas contagieux et je peux refaire la bise aux gens).
Le calva à mes côtés est le bonus que je me suis offert hier pour fêter mon nouveau statut.
Bien sûr, je n'ai rien vu venir ni d'une prime de licenciement, ni du versement de la pension d'invalidité sur mon compte en banque.
Mais je me fends de traduire les derniers mots (apparemment) de Steve Jobs pour relativiser les douleurs ou le manque de sou :

"J'ai atteint le sommet du succès dans les affaires. Aux yeux des autres, ma vie a été le symbole du succès. Toutefois, en dehors du travail, j'ai peu de joie. Ma richesse n'est rien de plus qu'un fait auquel je me suis habitué. 
En ce moment, allongé sur le lit d'hôpital et me rappelant toute ma vie, je me rends compte que toutes les éloges et richesses dont j'étais si fier ont été transformées en quelque chose d'insignifiant devant la#mort imminente.
Dans l'obscurité, quand je regarde les lumières vertes de l'équipement pour la respiration artificielle, et entends le bourdonnement de ses sons mécaniques, je peux sentir le souffle de la proximité de la mort qui m'attend.
C'est seulement maintenant que je comprends qu'une fois qu'on accumule suffisamment d'argent pour le reste de sa vie, nous devons poursuivre d'autres objectifs qui ne sont pas liés à la richesse.
Les choses matérielles perdues peuvent se trouver. Mais il y'a une chose que vous ne pouvez plus retrouver quand elle est perdue: la vie.
Quelle que soit l'étape de la vie dans laquelle nous sommes en ce moment, au final nous allons devoir affronter le jour où le rideau tombera.
Faites de l'amour de votre famille, l'amour de votre mari, votre femme, l'amour de vos amis, un trésor.
Que chacun agisse dans le bien et s'occupe de son prochain."


Bref... Il y a quelque chose de fondamental dans cette journée que je viens de passer.
Un chemin est tracé.
Je ne ferai rien plus d'autre que ce qui m'est vrai :)

Et ce qui m'est vrai m'aidera toujours à avoir moins mal.
La page du jour, allez...
http://www.lapagedujour.net/decembre2015/deuxdecembre2015.htm


mardi 1 décembre 2015

Se faire de bien...

http://www.lapagedujour.net/decembre2015/premierdecembre2015.htm

Tout pourrait être dit là.
Mais non, après m'être fait virer ce matin (il fallait bien), j'ai décidé de mener des investigations sur les deux jeux que je possède qui se se situent dans les années 40 (Weird War 2 et Achtung! Cthulhu) et qui utilisent le système de jeu que je favorise en ce moment.
De là, je me suis rendu compte que j'avais oublié de téléchargé tout ce que j'avais à téléchargé après avoir kickstarté Achtung! Cthulhu.
Et ô joie, je me suis rendu compte qu'un des suppléments du jeu (trois en fait) étaient des cross-over avec d'autres univers de jeu : les trois m'intéressant au plus haut point pour la suite de ma campagne actuelle.
J'ai aussi constaté qu'il y avait deux putains de campagnes de 300 pages à faire jouer et deux putains de scénarios d'introduction.
Y en a pour des années de jeu.
Et ce n'est qu'un dossier dans la somme de ce que je possède sur mon pc (en matière de pdfs) et une goutte d'eau dans ce que j'ai en vrai.
Seul bémol, les campagnes en question n'existent pas forcément en dur pour l'instant pas plus que le cross-over qui m'intéresse le plus et autant lire sur écran n'est pas idiot pour moi parce que très vite hors d'un écran, j'ai les yeux qui ne suivent plus, autant faire jouer autour d'une table, il va falloir que je comprenne comment marche la tablette de ma femme, parce qu'une tablette, c'est vachement plus pratique pour la lecture verticale...
Je me permets donc, dans ce premier post de la semaine sur se faire du bien (le jeu de rôle en lecture ou en pratique est un de mes plus grands plaisirs), de mettre les liens utiles des choses qui ont grandement retenu mon attention.

http://www.legrog.org/jeux/godlike  (qui va bénéficier d'un cross-over dans Achtung Cthulhu)

http://www.legrog.org/jeux/appel-de-cthulhu#Achtung+%21+Cthulhu

http://www.modiphius.net/products/dust-adventures-roleplaying-game-pdf (qui bénéficie aussi d'un cross-over futur)

Walla walla.

dimanche 29 novembre 2015

Oulipo...

En voulant me livrer à l'oulipo (mélanger deux courts scénarios ensemble qui avaient été pointés au hasard dans un recueil de 100 idées de scénarios), je me suis retrouvé sur les liens suivants :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Kramer (bon, un classique)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Irma_Grese (je n'avais jamais imaginé des femmes condamnées pour avoir été gardiennes)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Juana_Bormann (l'anecdote avec les chiens ne s'invente pas)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bergen-Belsen (pas tendre du tout)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Zvi_Koretz (qui a été pour moi la lecture la plus intéressante, pas la plus choquante, parce que ça a été un personnage très compliqué, finalement qui aurait sans doute été condamné à mort après la guerre).

Les personnages se sont donc retrouvés dans la peau de médecins SS et de gardiennes de camp pour enquêter sur une histoire de Golem (occultisme juif) et ont aidé un occultiste nazi à se défaire du dit Golem. Vivant un scénario dans une sorte de réalité alternative, ils ont même ramené l'occultiste nazi et un chien un peu mutant dans leur monde réel et ont fini par comprendre que tout ce qu'ils avaient vécu était situé dans l'imagination débordante d'un écrivain, touché par la "grâce" d'une entité contre laquelle les personnages luttent.
Mais passons.
Le thème de la guerre 39-45, 14-18 ou d'autres guerres que je connais fort moins fera l'objet de plusieurs de mes scénarios temporels cette année. Comme les personnages de mes joueurs peuvent s'incarner dans n'importe quel corps et dans n'importe quel camp (c'est le maître de jeu qui choisit), ça permettra de relativiser parfois des choses de l'intérieur.
En un temps où des décérébrés se mettent à voter en nombre massif pour LePen, bon nombre d'entre-eux seraient capables de finir en horribles gardiens de camps de la mort avec les mêmes conditions que celles de l'époque.
La civilisation n'est qu'un vernis, devenir un bourreau est facile.
Je n'ai pas fait d'ailleurs un scénario pour excuser les bourreaux, le thème était autre (une prison mentale dans le récit imaginaire d'un écrivain à la recherche de son prochain roman). Mais j'ai vu quelques pistes à explorer qui seront exploitées à nouveau.


Allez, la page du jour, jdr aussi, mais pas sur le sujet des camps.
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/trentenovembre2015.htm

Eu'l gars qui n'est pas sorti.

Ben pourtant. Une convention avec du jdr, sur Bourges. Eh.
Oui mais... Deux personnes du club, par leur morgue (ou un total manque d'empathie), sont responsables d'une grosse colère que j'ai ressentie l'année dernière après avoir découvert que je faisais l'objet de cette morgue, justement.
Peut-être ai-je aussi atteint une sorte de point où je n'ai envie que de parties de qualités et où l'enthousiasme de mjs débutants ne remplira pas totalement son effet si les scénarios sont trop convenus. J'ai passé sans doute aussi le cap de faire des scénarios classiques beaucoup trop longs dans les combats ou beaucoup trop verrouillés dans les options des personnages...
Il y a des très bons mjs sur certaines campagnes, attention. J'ai des retours... Mais il reste cette différence sur le style de maîtrise, peut-être trop old school (où les joueurs n'ont pas assez leur mot à dire pour changer la donne sur un scénario) qui me gêne dans l'absolu (ou qui m'a toujours gêné avec certains maîtres de jeu).
Peut-être ne suis-je pas fait pour les clubs (j'ai toujours préféré jouer plus confortablement chez moi ou chez quelqu'un, il fait moins froid que dans une salle souvent peu chauffée).
J'ai sans doute encore du mal à digérer la morgue dont j'ai été victime et c'est une des deux raisons pour lesquelles je ne me suis pas inscrit cette année (la seconde est que ma femme préfère jouer le samedi soir et que je préfère jouer avec ma femme, donc exit le club pour l'instant)
Toujours est-il que je me suis levé avec l'intention de passer la journée à la convention. Puis grosses douleurs au dos et au cou et grosse fatigue, j'ai donc décidé de zapper l'après-midi. Et puis ma femme préférait que je reste et comme les douleurs ne passaient pas franchement et que je n'ai eu aucune réponse à un sms envoyé à quelqu'un qui maîtrisait ce soir et avec lequel j'aurais bien joué (j'avais pas envie d'essayer un autre jeu avec une autre personne), eh bien je me suis contenté de comater  sur le canapé avec ma douleur, mon appareil contre la douleur et la série télé Penny Dreadful...
Je regrette un peu de n'avoir pas bougé.
Mais aller voir les gens, expliquer les semaines de maladie, l'accident, pourquoi je ne reviendrai pas, le handicap responsable en partie de ça aussi (fait trop froid à la salle, on est mal assis, mon dos, il aime pô ça également), j'avais pas tellement envie, c'est sûr...
Il y a un moment, il faut faire une pause.
C'est bien aussi.
C'est le temps de la pause. Pas du jdr chez moi ou chez les gens. Mais du club. On va attendre de se remettre en forme. En forme, j'aurais pas dit, j'aurais été à même de tout faire... De continuer le club, d'aller à la convention, d'aller à toutes les conventions du coin, même.
Mais voilà. Le mental a mangé, le physique aussi. Et je dois me ménager. Je ne me déplace que si je suis sûr de pouvoir transcender le mental et le physique et les deux derniers déplacements que j'ai faits dans la région n'étaient pas concluants, loin de là.
J'espère qu'il y aura eu du monde et que tous se seront bien amusés...

Allez, la page du jour.
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/vingtneufnovembre2015.htm



samedi 28 novembre 2015

Un pied devant l'autre.

Content d'être sorti ce soir et d'avoir vu du monde.
Assez content du spectacle de danse, le seul bémol aura été évidemment le découpage du spectacle en 4 et les pauses ou même le trop long entracte entre les numéros. J'aurais su, j'aurais amené un truc à lire.
J'ai été assez bluffé par le style de danse et les capacités de tous à se soutenir ou lever les autres.
Moins content du reste de ma journée, mais au moins j'ai découvert Penny Dreadful...
Et puis, faut juste se contenter parfois de mettre un pied devant l'autre.
Je suppose que ça ira définitivement quand le mal au crâne / dos se sera estompé, que les liens avec El Qantara seront rompus par le licenciement et que le ganglion sera parti.
Sinon j'ai encore quelques jours comme ça :
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/vingthuitnovembre2015.htm

Ben tiens.

vendredi 27 novembre 2015

Radio

Bon le résultat des radios du rachis cervical reçu dans la boîte aux lettres ce matin.
Bon, ok, j'ai mal au cou et au dos plus que d'hab.
Ok, ça ne dit rien de l'hernie discale.
Mais j'ai pas de truc déplacé ou pété apparemment.
Je sais que je reste, une semaine après, avec une zone plutôt très douloureuse à l'occiput et que si je m'amuse à jouer au maso en appuyant dessus, ça me fait des douleurs radiantes.
Mais un soulagement.
Il faut sans doute laisser passer encore quelques jours pour être d'équerre parfaitement, une fois les antibiotiques finis, le ganglion encore plus désenflé et le mental en activité à nouveau.
Mais voilà...
Un soulagement aujourd'hui.
La journée aurait sans doute été parfaite si j'avais reçu un coup de fil de l'opticien pour me dire que les problèmes avec la foutue mutuelle étaient réglés.
Mais eh.

Je reste zen. Peut-être en grande partie à cause des animaux. La chienne m'a fait bien rigoler ce matin à poursuivre une voiture télécommandée ou Horus est assez incroyable quand il réclame des câlins (et à manger par derrière, le vil manipulateur).
Peut-être encore plus grâce au jeu de rôle.
Pas assez grâce au théâtre parce que je n'ai pas le rythme de l'année dernière et que j'ai des cours qui doivent sauter pour aller voir des spectacles...
Pas mal grâce aux séries télé, car ça fait un bien fou de voir vraiment ce que tu as envie et décidé de voir et pas, par défaut, ce que te propose une chaîne devenue une chaîne de gros enfoirés.
Peu grâce aux gens. Je ne pratique pas beaucoup les gens en fait quand je suis malade (comme tout le monde).
Mais tout ça va changer.
Lundi, à 10 heures 20 je me fais virer.
Et pouf, zou. Plus d'attache, fini le lien avec ce qui m'a rendu invalide.

La page miaou du jour :
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/vingtseptnovembre2015.htm

jeudi 26 novembre 2015

Dans la glace.

Et c'est quoi l'important, cette année, si je me regarde dans la glace ?
Retrouver sa gueule et une partie de sa forme (tout je veux bien, mais faut rester réaliste)
Refaire plus de théâtre.
Continuer le jeu de rôle.
Et se remettre à écrire.
Pas dans l'ordre forcément.
Et j'ai a peu près les moyens de tout faire. Cool.
Une bonne journée aujourd'hui en dépit de la douleur au cou et du fait d'être rétamé par l'antibiotique.
J'ai hâte de pouvoir lire mes résultat de radio, histoire de savoir si je dois appeler un ostéo.

http://www.lapagedujour.net/novembre2015/vingtsixnovembre2015.htm

mercredi 25 novembre 2015

Brazil

Je...
J'ai manqué devenir fou avec la mauvaise foi d'une conseillère canal qui ne voulait pas entendre que j'avais fait une lettre de résiliation (on ne l'a pas reçue monsieur, vous pouvez nous envoyer votre numéro d'AR (accusé de réception)... et moi, légalement, y en a pas besoin... Mais faut nous l'envoyer... Et moi, pas le temps de lui demander, mais si vous n'avez pas reçu ma lettre, comment se fait-il que magiquement vous l'auriez reçue si je vous envoyais le numéro de mon AR) mais le problème s'est résolu après envoie d'un mail salé avec le numéro d'AR.
Ceci dit, le pire fut sans doute ma mutuelle qui m'a fait tourner en bourrique 7 semaines avant de répondre à un opticien non agréé et qui a tenu une heure et quart la vendeuse d'un opticien agréé pour l'envoyer balader avec des exigences fantaisistes.
J'ai cru que la journée allait mal se terminer quand les deux seules routes pour aller chercher la câble d'alimentation de ma box étaient soient embouteillées, soit bloquées par un accident.
Bien sûr, la fin de mon abonnement à canal (enfin enregistré) a eu une incidence sur mon abonnement canal sat (bon jusqu'à juin 2016) que je n'ai pas pu voir ce soir (me forçant à voir Leftovers, -sublime au demeurant, d'une autre façon)... Passons l'effet sur mon corps de l'énervement. Eh, bobo comme jamais, du coup..
Au niveau karma, euh. Comment dire ?
Aaaaaargh.
Une goutte d'eau peut faire déborder le vase. La mutuelle m'a tueR. Je vais poliment demander à ma femme de ne plus en être l'année prochaine (c'est la mutuelle de son boulot) pour chercher s'il n'y aurait pas un truc moins cher qui prendrait en compte un tarif moins cher (puisque nombre de choses sont remboursées à 100 %). Des gros enfoirés sans nom qui ont fait débordé le vase de mon énervement que j'ai contenu le plus que je pouvais cette année.
Il faut que je me renseigne sur mon statut d'invalide et la couverture santé (invalide t'es à 100% normalement), mais j'ai pris la décision aujourd'hui de ne plus jamais continuer quoi que ce soit avec un truc qui m'emmerde ou m'a emmerdé grandement.

Allez, la page du jour.
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/vingtcinqnovembre2015.htm

mardi 24 novembre 2015

Allô, docteurs ?

J'attendais des résultats directs de la radio ce matin. Eh ben non, j'ai quelques jours à attendre.
J'attendais rien de spécifique du docteur de la douleur qui était prêt à me faire tester une drogue avec un niveau de morphine qu'on donne aux mamies mais j'ai dit non. Moi, la drogue, c'est juste l'alcool ou le manger. Ceci dit il a renouvelé le truc qui fait du bien et il m'a confirmé le fonctionnement normal et logique de mon cerveau qui arrive à oublier la douleur quand il se livre à une activité plaisir ou passion.
J'attendais rien non plus de spécifique de l'Orl qui a bien confirmé que j'ai pêcho la maladie de la griffe du chat et qui a aussi insisté sur le risque (50 %) qu'il me sectionne le nerf du menton vu là où est situé le ganglion. Alors, le ganglion il a comme job de se finir tout seul (avec un antibiotique spécifique pendant 7 jours). Il a le choix de deux façons : proprement sur quelques semaines ou bien crade avec fistules et suppuration (sur plus de semaines).
Heu. Si possible, je préfère la première option. Le malus psychologique de se balader avec un ganglion a été lourd en plus des trucs secondaire, là, maintenant que c'est vachement plus résorbé, je peux sans problème être sur scène sans avoir la gueule d'un mutant.
La preuve :
Niveau bobos...
Psychologiquement, ça tient en gros, mais je reste un borderline. Un accident de câble qui déconne fortement sur le décodeur a failli me faire basculer (la moindre contrariété me rend fou, puisque j'ai à gérer déjà pas mal dans ma tête, j'ai peu de capacité à supporter du coup les ennuis du quotidien)
Physiquement, c'est un peu plus raide depuis l'accident.
Mentalement, c'est pas encore ça, je me laisse la semaine avant de relancer la machine à écrire.
L'avantage a été que j'ai eu que des bons docteurs aujourd'hui, tous sympas et que j'ai même le nom d'un acupuncteur, le seul truc que je n'ai pas encore vraiment essayé sur la gestion de la douleur.

Hum.
La vraie question pourrait être : QUEL est le petit enfoiré de félin responsable de mon état ? Un de ceux des parents de ma femme ? Un chat italien ? Ou, plus probablement, même si ma femme ne le pense pas, un des nôtres ?
Je n'en sais rien.
Ceci restera un mystère. C'est beau les mystères.
Le temps plus que long à être bien malade aura mis mon cerveau à profit et m'aura permis de découvrir qu'on peut tout pardonner à ces petits salopards.
Bref.
La page du jour, tiens :
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/vingtquatrenovembre2015.htm


lundi 23 novembre 2015

T'inquiètes donc pas.

Moi, je me connais.
Trois anti-douleurs qui marchent : le théâtre sur scène ou en jeu, le jeu de rôle (et c'est pour ça que je l'ai pratiqué deux fois cette semaine) et l'appareil qui envoie du jus (pendant que tu reçois le jus t'es concentré sur le jus que tu reçois).
Ca a été tintin pour le théâtre, mais le jeu de rôle a fait son taff.
Et c'était bien.
Parce que bon. Je peux pas dire qu'un accident de voiture, même mineur, mais avec choc à la tête, soit sans conséquence.
Grui. Y a des machins qui tirent dans le dos et les bas que j'ai pas forcément d'habitude, hein, ma brave dame...
Mais ce n'est pas très grave, du moment que je puisse jouer.
Une bonne partie en plus, sur une idée à la quête astrale dans l'univers de Shadowrun. Les personnages qui doivent éliminer des personnages non joueurs (avatars de 5 dieux sombres) mais sans utiliser leurs pouvoirs (car sinon ils donneraient aux ennemis leurs propres pouvoirs) et un joli final en causant tant bien que faire avec un Dieu fou.
Grosse gestion de certains éléments de décor, de la coordination et du style de combat. Moule cosmique des joueurs. Excellente partie.
Merci les gars.
T'inquiètes donc pas. Tant que y aura du jdr, y aura de la vie...

La page du jour, sinon.
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/vingttroisnovembre2015.htm

dimanche 22 novembre 2015

Eu'l jour des neuf ans.

C'est simple.
Couché toute la journée avec une crise de sinusite carabinée.
Lecture vague de chapitre de World of the Dead (post-apo zombie pour le jeu que j'aime bien)
Un coup de fil à ma sœur, histoire de communiquer un peu en ce jour et de la rassurer sur mon accident (ok, j'ai mal, plus que d'hab, mais j'ai pas fini dans un fauteuil ou avec une fuite du cerveau)
Un épisode de Manhattan avec une bière que j'aime en IPA.
Et surtout, une artie de jeu de rôle qui consiste en trois petites quêtes dans des mondes parallèles et en la création d'un Dieu ou plutôt d'une Déesse (ou ce qui y ressemble). Les personnages sont parvenus à mettre pas mal de "jus" (au propre et au figuré) dans la création de la Déesse, la Mère cosmique, qui méritera toute l'attention de plusieurs scénarios futurs.
Je suis content que le mal de crâne soit passé, un peu déçu que le ganglion ne soit pas aussi résorbé que ce que j'aurais voulu en ce jour, très fier d'avoir pu faire jouer en dépit de la sale journée et résolu sur la gestion de la douleur (qui n'est pas forcément simple quand en plus t'es couché par une sinusite)...
Mais je crois que le scénario de ce soir, qui impliquait des notions de plusieurs des univers que j'aime bien marquera bien la suite de ce que j'ai envie de faire cette année : aller sur plusieurs plans et mettre plus de mystique ou de symbolique.
Les "clés" recherchées par les personnages joueurs étaient une boule de cristal laissant couler des étincelles possédée par le gardien des trésors cachés du Vatican, un chat peint sur un tableau par un peintre réfugié dans ses songes et deux colliers soudés en un appartenant à deux sœurs jumelles échappées de l'enfer d'un laboratoire.

Allez, merci au jdr d'avoir sauvé cette journée :)

http://www.lapagedujour.net/novembre2015/vingtdeuxnovembre2015.htm

samedi 21 novembre 2015

Anniversaire paternel

A la limite, je me contente de ça (pour cette journée qui vient) :
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/vingtetunnovembre2015.htm

Et pour hier,  je rajoute que j'ai en effet un peu pris le choc de l'accident d'hier aujourd'hui mais que je suis quand même allé voir Lorenzaccio dans une mise en scène bien puissante.
Gros gros gros travail de mise en scène, oui, pour faire passer les scènes rapidement.
Spectacle quand même assez long, mais dans un mode classique, c'était trois quart d'heure de plus, je pense.
Petit bonus d'être tombée à côté de l'amie d'une camarade du vendredi, qui a vu plusieurs de nos pestaks et qui est prof de chant. Ça m'a permis de passer tranquillement l'attente dans la salle et de rigoler en coeur parfois.
J'arrive sans peine à voir des spectacles tout seul, mais le rire, ça reste un truc à partager quand il vient, quand même :)

vendredi 20 novembre 2015

VDM ? :)

Y a un truc que j'aurais pu faire aujourd'hui, esprit de l'aventure, c'est poster sur VDM m'a dit ma femme...
En effet, si on considère la santé, c'est rigolo.
Aujourd'hui, j'ai fait un bilan... Handicapé de l’œil depuis des années, je n'ai jamais cherché à faire reconnaître mon handicap, ce qui aurait pu m'aider, quand j'ai été reconnu invalide il y a quelques jours, à avoir un peu plus de sous, que je n'ai donc pas.
Souffrant d'herpès oculaire (qui empêche les corticoïdes) et d'un foie en vrac (maladie de Gilbert), je n'ai le droit à aucun antidouleur ou presque et le seul antidouleur possible n'est toléré qu'à la moitié de la dose normale des gens. Or, ce que j'ai, c'est justement de la douleur tous les jours liée à une hernie discale que je me suis faite au travail en dehors des heures de boulot, ce qui n'a pas pu être reconnu comme accident du travail. Bien, j'en suis donc venu, handicapé par les contractions des tendons et des muscles provoquées par la douleur à avoir des problèmes de dos et de bras, et surtout à prendre un kiné pour soulager un peu le cou.
Et qui m'est rentré dans le cul en voiture et a niqué un peu plus ma tête et mon cou aujourd'hui ?
Mon kiné (le pauvre, il en était blême, pas de bol). 
Et pourquoi est-ce que j'étais sorti en voiture ? Pour discuter de résultats d'examens sanguins à la suite d'une maladie de griffes de chat qui me couche depuis un mois et demi et qui provoque un énorme ganglion...
Et que fait le ganglion ? Que je ne peux pas poser la minerve prescrite après mon accident...
Et qui vient aussi de voir son personnage de paladin devenir chaotique mauvais et devenir une grosse merde sans pouvoir le même jour que son accident ? Moi.
Et qui vient, toujours le même jour, de voir son assurance lui indiquer aujourd'hui qu'il devrait payer 280 euros qu'il n'a pas, après plus de 8 semaines à le faire poireauter, alors que si la réponse était venue plus tôt, il aurait pu avoir des lunettes pour ses yeux de photophobe ? Moi.
En parlant de photophobie, c'est une conséquence directe d'un long épisode d'herpès oculaire cette année qui a affaibli le foie et le système immunitaire et qui a donc ouvert le terrain pour les effets secondaires pas cool de la maladie de la griffe du chat (bronchite carabinée plusieurs semaines, grosse fatigue, contraction musculaire et ganglion énorme faisant une gueule de mutant). Chose intéressante, il n'y a que deux médicaments pour l'herpès oculaire, le premier, le foie n'en peut plus après quatre mois de traitement, et le second, eh ben, il est en rupture de stock national.
Passons sur le fait que les contractions musculaires et la toux ont encore plus renforcé les douleurs du dos et ont empêché d'essayer un protocole anti-douleur qui aurait dû se faire sur les 6 semaines où j'ai été très malade.
Ah ah ah.
Ceci dit, finalement, toutes les merdes (sauf celle de cet enfoiré d'assureur) m'ont bien fait rire et je suis toujours vivant (bien qu'invalide, photophobe, avec les effets du coup du lapin qui se font ressentir et un personnage de jdr qui risque d'être fortement moins vivant).

La page du jour, avec un truc mignon, pour changer.

jeudi 19 novembre 2015

Les occasions loupées, mais...

Je pourrais maudire cette année et tout ce que la maladie des griffes du chat m'a fait louper cette année.
Mais eh.
Non.
Je ne maudis rien.
J'ai réfléchi.
C'est le temps nécessaire de la transition.
Y a certainement des baffes que j'ai envie de mettre à mon assureur santé pour ne pas me permettre d'avoir des lunettes teintées de vue depuis 6 semaines.
Mais non.
Je vais cesser de leur faire gagner du fric (bien qu'ils aient dû en perdre avec moi cette année).
Au moins, j'ai assuré la journée (même si le soir c'est rude).
Au moins, le ganglion continue de se résorber.
Au moins, les projets vont revenir.
Et au moins, j'ai même recommencé le protocole antidouleur.
Encore se faire virer, encore se faire virer et je pourrai totalement respirer.
La page du jour, au fait :
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/dixneufnovembre2015.htm

mardi 17 novembre 2015

Nouvelle du front.

Apparemment, pas de saloperie de base dans le liquide cervical.
Pas de toxoplasmose en cours, même si les anticorps révèlent que je l'ai eue.
Pas de problème d'infection lié à une dent.
Mais. A priori. Quand même.
Hein.
Paf.
Maladie de la griffe de chat. C'est pas super violent de la mort, bien que des effets secondaires soient parfois graves chez certaines personnes.
Moi, c'est possible que ça explique la bronchite qui dure, les muscles qui tirent encore plus que d'hab et le foie qui fait la gueule.
Je sais en gros d'où vient le déjà gros mois de galère (cinq semaines même) et les encore une semaine ou dix jours dans les choux.
Et au moins, j'ai presque fini de me faire virer, tout ce qui avait à être fait au niveau de la médecine du travail a été fait. Il n'y a plus qu'un rdv pour le licenciement et vogue le chômeur de longue durée.
Walla.
Pas vraiment l'aventure, hein ?
Alors où est-ce que j'ai pécho la maladie de la griffe du chat ? Ben va savoir. Un des nôtres, des puces en Italie, ou que sais-je. On saura pas.
Mais au moins, vu les anticorps produits, je serai maintenant immunisé. Ah ah ah ah.

Allez, la page du jour, ma couille (et où je me dis que la tête à l'anus de chat, c'est pas bien intelligent, en fait :))
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/dixhuitnovembre2015.htm


lundi 16 novembre 2015

Allez, un peu d'humour...



Sérieusement :)

La page du jour, sinon...
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/dixseptnovembre2015.htm

Et ouais, sinon, aussi, le ganglion semble bien se résorber. J'ai toujours pas les résultats de l'analyse de sang, mais bon. J'appellerai demain.

Hein ?
Oui, j'avoue, ce qu'il y a en commentaire survolé dans mes pages du jour est vrai. Le président (ou la situation décrite) m'a tiré une larme.
Et alors ?
J'ai voté pour lui, par défaut, d'ailleurs, je ne voterai jamais à droite (sauf localement quand le maire de droite est infiniment plus intelligent que le candidat maire de gauche sur la culture).
Je pense même que le véritable vote contestataire n'est pas de se retrouver à voter FN comme des cons mais bien extrême gauche (ce que je fais).
Mais passons.
Je ne t'a pas causé de trop ces dernières semaines, esprit de l'aventure. Je sais.
Mais je devais me soigner.
J'en ai encore pour cette semaine, je pense.
Tant pis.
Il fallait ça, c'est comme ça.
Il ne sortira pas rien de cette période et de ce week-end. Quelque chose va mûrir. Un écrit tombera ou commencera bientôt. Pour sûr.

dimanche 15 novembre 2015

Merci week-end

Pas de jeu de rôle, mais un excellent atelier théâtre et la découverte d'une metteur en scène excellente et d'un auteur allemand. Il a été bien de pouvoir continuer en mode "the show must go on".
J'ai appris pas mal de deux exercices... et j'ai apprécié de surmonter l'état de crève pour le faire. J'ai su posé une grosse partie de mon ego de côté pour affronter les gens, en dépit du ganglion.
Enfin bref...
J'ai hâte de voir la pièce de l'auteur dans une quinzaine de jours.
http://www.mcbourges.com/la-saison/les-spectacles/902-et-si-je-te-le-disais
Et puis sinon, la page du jour, hein.
http://www.lapagedujour.net/novembre2015/seizenovembre2015.htm
Et le lien du ulule pour interface zero, mince
https://fr.ulule.com/interface-zero/