vendredi 30 septembre 2016

jeudi 29 septembre 2016

Patient zéro

Bon.
Alors je sais que dans la page du jour, non, tu me causes pô, mais...
La page du jour, qui dit un peu tout.
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/vingtneufseptembre2016.htm

Enfin, la page ne dit pas tout, pas que ma sieste à duré quatre heures (dodo en dormant et en lattant des vils êtres obscurs dans les rêves). Ni cet étrange choix moral de ce soir. Enfin non pas étrange.
Chez moi, le mental domine tout. Très malade et là où d'autres se couchent, je tiens pour faire des trucs de passion, en l'occurrence le jeu de rôle et le théâtre.
Et si je n'avais pas la capacité d'assurer toute la journée, la soirée, c'était possible, mentalement...
Seulement voilà...
J'ai pas voulu contaminer mes camarades adultes. Je n'ai pas voulu être le patient zéro qui aurait mis trois ou quatre personnes au tas. Quand tu improvises ou causes, tu postillonnes, c'est bien normal, et j'ai vraiment une grosse mayrde qui a décidé de se la jouer une semaine, m'est avis (voire, 8 jours). Je sais que j'ai somatisé du fait de la mort de ma tante. Je sais aussi que c'est pas bon que ma sœur ait eu un petit accident ce matin. Bon, elle n'a rien. Mais ça a perturbé un peu le mental de la journée également.
Je marque pour tout. Je prends tout. Ce qui fait aussi ma qualité d'acteur (ou de rôliste roleplayeur). Mais normalement faut mettre des barrières. Barrières que je ne peux pas mettre en ce moment.
La pharmacienne m'a donné un traitement de fond exactement comme je les aime, à base de plantes (phytothérapie aux huiles essentielles à avaler). On va faire ça et être habillé pour l'hiver.

J'ai aussi regardé des trucs pas drôles. Le premier épisode de l'Exorciste et deux épisodes d'Outcast. Que des mecs qui chassent les démons dans un genre pas du tout fun. Mais pas du tout.
Sans doute que j'ai encore un ou deux démons intérieurs à tatanner. Comme à chaque fois qu'on traverse une épreuve physique, faut trouver un moyen de surmonter ou de tirer une leçon. Là, j'ai pigé mon ordre intérieur : moral, mental, physique... Et dans moral, y a faire ce qui est juste pour toi et pour les autres.
Oh.
Tu m'entends esprit de l'aventure ?
Hu ?
Oui, je sais que c'est un jeu. Tu m'entends.
Eh, c'est forcé, on est dans le même cerveau. ;)


mercredi 28 septembre 2016

On continue à boire frais.

J'ai le cerveau las.
Mais je sais ce qui me transcende.
Eu'l théâtre et eu'l jeu de rôle que j'aime à continuer de faire même si d'autres resteraient couchés (et en ce sens, mon mental est plus fort que mon physique, je le sais)
J'ai dû louper la technique vocale par contre, parce qu'avec la toux et les crachats, ça le faisait pas.

http://www.lapagedujour.net/septembre2016/vingthuitseptembre2016.htm

Quant à la leçon du jour, dans la page du jour, c'est pas tant pour moi que pour l'univers en général. Faudrait apprendre à laisser glisser.
Surtout que bon...
Je connais quelqu'un qui connaît quelqu'un qui a dû aller à l'hosto pour se faire opérer parce que le bébé était mort et qui le même soir apprenait que son mari était mort dans un accident d'auto.
Je veux dire...
Là, c'est plus compliqué de laisser glisser pas vrai.
Mon cousin vient de poster une image de sa môman qui est partie sur FB.
C'est pas simple non plus.
Mais le mec qui te regarde de travers ou qui t'insulte pour pas grand chose, est-ce qu'il mérite que tu dépenses ton énergie pour rien ?
Bon je ne dis pas que je n'aimerais pas laisser glisser mon hernie discale parce qu'avec le nombre de toux des dernières jours... Comment dire ?
Non, je ne dis pas...
Ici, je laisse glisser. Fermons le voile.


mardi 27 septembre 2016

On boit frais et on respire.

Je voudrais te dire, esprit de l'aventure, que je me contenterais bien de seulement cela...
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/vingtseptseptembre2016.htm

C'est vraiment une grosse crève.
Ça va passer.
Oui.
Mais, faut du repos.
Donc, je te laisse.
Je pars me coucher. 

lundi 26 septembre 2016

Me revoilà, esprit de l'aventure...

Et je te colle ceci.
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/vingtsixseptembre2016.htm

Ouais, j'ai des bagages un peu lourds, très lourds même si j'étais un personnage de jeu de rôle.
Mais je tiens sur une fiche de Savage Worlds.
Dans l'absolu, je ferais un personnage social avec plus de volonté et acteur professionnel si je devais faire un p'tit voyage dans le passé.

Non, je dis ça, parce que bon, c'est toujours mieux d'avoir fini une fiche qui détaille trois niveaux de jeu et une petite aide de jeu avec une galerie de personnages déjà tout préparés.
Mieux que quoi ?
Mais pitin, mon vieux, t'as pas vu ?
J'ai pécho la grosse crève, et ça coule et ça pique et ça gratte et je vais pas plus loin parce que je veux pas me prendre la tête avec ça ou avec les douleurs que des gros éternuements provoquent dans un dos déjà pas frais.
Pas de bol. Mais je serai paré pour l'hiver.
Et je viens d'inventer le prochain pnj (qui n'aura pas ma gueule, hein) qui lancera les personnages joueurs à l'aventure dès que j'aurai une table de jeu.
Avant l'aventure, y a aller mieux (une affaire de deux ou trois jours encore, je suppose) et le rangement.
Ensuite y aura l'aventure d'avoir un blob, y a d'ailleurs un rdv chez le gynéco vendredi prochain où j'irai avec ma femme.
Puis, y aura l'aventure d'un nouveau moi, obligé de gagner des points d'expérience en gestion du temps et en envie de faire des trucs :)
Bises.
Enfin, de loin.
Tu serais malade. Oui.
Je vais même faire lit séparé avec ma femme, là. On prend pas de risque. Alors toi, hein...

Je finis sur une connerie trouvée sur FB


dimanche 25 septembre 2016

Nan, rien.

http://www.lapagedujour.net/septembre2016/vingtcinqseptembre2016.htm

J'ai fini une refonte plus dans les règles de base d'un fichier pour Savage Worlds. J'espère avoir l'occasion de l'utiliser, cong.
Un truc que je voulais finir car j'y bossais quand ma tante est décédée. Une manière de mener à bout un truc pour passer le cap.
Bon, bien sûr, j'avais pas prévu de me pécho une angine.
C'est comme ça, y a des courants d'air au théâtre, y a du frais le matin et quand j'ai un truc qui peut me brasser, paf, malade.
Bon. Tant pis.
Au pire, si je suis pas en état de parler demain, on remettra ce qui était prévu à la semaine d'après avec ma camarade de lecture pour commencer à bosser Embrassez-Moi.

samedi 24 septembre 2016

La bibliothèque...

Le truc de taré qu'avait ma tante, c'est une fichue bibliothèque avec des milliards de bouquins qu'elle devait, pour le coup, avoir tous lus.
Elle est partie dans la nuit du jeudi à vendredi, vers les 23 heures.
Je ne peux pas dire grand-chose.
Je ne pense qu'à des images positives et je revois donc cette bibliothèque avec tous ces vieux fleuve noir en science fiction qui auraient fait mon bonheur, adolescent.
Je me souviens avoir tenté de lui faucher deux ou trois livres et qu'elle s'en était rendu compte tout de suite.
Je ne sais pas pourquoi elle vécu comme elle a vécu avec les choix pas heureux qu'elle a fait.
Mais, de toutes les manières, quand quelqu'un part, ça brasse un peu.
Je pense que ce qui me brasse pas mal c'est en partie que je n'ai pas pu la voir pour lui dire l'état de ma femme. Et puis revient la disparition de mon oncle dont j'ai presque tout oublié, sauf de le voir une fois en chambre stérile à l'hôpital. Il aurait été proche de moi, cet oncle, mais bien sûr que j'aurais fait de la musique plus tôt.
Je me souviens qu'il nous avait offert un harmonica. Va en jouer quand t'es nul et que tu sais pas.
Je ne sais pas où a disparu cet harmonica. Je ne sais pas où disparaissent les morts.
Peut-être qu'ils rejoignent une grande bibliothèque et qu'il y a quelques lignes, pour chacun, dans un livre.
Je pense que le prochain scénario que je ferai, il y aura une bibliothèque. Une invitation au voyage.
Allez, la page du jour...
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/vingtquatreseptembre2016.htm
Je pense aussi qu'un jour, je découvrirai donc mon cousin. Parce que maintenant, il n'a plus d'obligation.

vendredi 23 septembre 2016

Houblon.

Une connerie d'abord.
Hu hu hu.
La page du jour, ensuite...
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/vingtroisseptembre2016.htm
Heu, cela dit, oui, je bois de la bière, mais le reste de toutes les manières, en ce moment, voire depuis des mois, hein... je suis pas branché, branché... À l'étranger, je dis pas, c'est sympa de goûter d'autres cultures. Mais ici. Hum. Non.
Enfin bon...
Le pauvre totem. Y a plusieurs jours de la semaine où ça sera zéro à partir de la semaine prochaine...
Ben vi ma poulette...
Enfin, plusieurs jours, deux ou trois...
Mais c'est pas grave, je ne pense pas qu'il sera là la semaine prochaine, surtout que la semaine prochaine, si je vais bien vendredi à une soirée de dégustation (ou forcément, il sera là), en fait, les autres jours, y aura que le mercredi de dispo avec eu'l jour du seigneur.
Quoi ?
Si je me vois écrire ces lignes au totem de la Bière et si j'y crois ?
Ah ah ah ah.
Moi, c'est la banane cosmique, mon Dieu, j'ai pourtant déjà dit.

Sinon, après une version courte l'année dernière, j'ai quasi fini de rédiger une version archi réduite en compétences de Savage Worlds, mais vous vous en foutez ?
Oui.
Je me disais aussi.
C'est pratique pour initier quand tu as peu de caractéristiques à gérer, pourtant.


jeudi 22 septembre 2016

Peace

Alors, un lien FB
https://www.facebook.com/BabossAndCo/
(sans déconner, ils méritent et ils ont contribué à ensoleiller la journée)

La page du jour, très claire... Il fallait bien ça pour calmer le totem. Non parce que...
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/vingtdeuxseptembre2016.htm
Mais bon, au nom de cette page du jour, je me suis inscrit le vendredi 7 octobre pour une soirée de dégustation d'IPA :)
C'est quand même, au final, ce que je préfère avec les belges typées.
Et puis le stage de zythologie, ça reste cher... hein... ET LOIN...
http://www.formation-continue.be/vpage-2368-2-Formation-en-zythologie-bierologie-connaissance-de-la-biere-et-de-sa-degustation-


mercredi 21 septembre 2016

En vrac

Un lien qui fait du bien (nan, parce que, ok, les gens, ils sont victimes de mode à la con, et c'est pas grave si c'est pas dangereux, mais là, on est bien dans un délire, hein, avec le gluten, juste que c'est pas dangereux de trouver un moyen "différent" de faire un régime) :
http://www.iflscience.com/health-and-medicine/heres-the-real-reason-your-friends-glutenfree-diet-might-be-making-them-feel-better/
Attention, hein, je n'ai rien contre les vegans, végétariens ou contre les persuadés du bienfait du gluten (puisque ça marche soit physiquement, soit psychiquement), c'est juste que je rigole un peu pour le gluten, beaucoup moins cela dit que de tous les persuadés de Dieu ou de l'Astrologie, voire, de l'homéopathie (dont l'effet est purement placebo - mais fonctionne du coup - et basé sur une pseudo science mystique qui date de deux siècles et demi).
C'est ma raison, ça. Quand on peut me prouver que c'est placebo ou con, j'adhère pas, j'adhère plus. Je trouve que c'est sain de remettre en question. Il y a toujours de la place pour de l'invisible ailleurs. Toujours ce quelque chose dans l'abandon de la raison quand on a la foi qui me heurte alors que ça ne me fait rien quand on fait de l'art (et là, pour le coup, je dois abandonner ma raison pendant les cours de chant, je peux vous assurer, sinon, je chante faux tout le temps).
Mea culpa, allez, quand même.


Un autre lien pour un peu de culture.
http://ecriture.scribay.com/2016/06/30/81-pleonasmes-eviter-correction-relecture/

La page du jour, bien sûr (en un jour où j'en ai pas bu exceptionnellement) :
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/vingtetunseptembre2016.htm

Un aveu, ben oui, j'ai bossé pour rien à aller à cette audition pour être pris dans les chœurs. Je suis allé voir la prof pour dire que je ne ferai pas de chorale cette année. Trop gêné j'étais d'un point de vue moral d'être un boulet sur les premiers mois, et puis les horaires, pas terribles qui m'arrangeaient pas des masses et puis le coût, et puis, surtout, la raison : je voulais continuer à apprendre cette année, et en chorale, t'apprends pas, t'es dans le bain direct, or, j'ai besoin de savoir des bases d'écoute et de déchiffrage.
La professeur de formation musicale a accepté que je change d'horaire, parce que ça va être galère, un peu, le mardi, sinon, pour aller au théâtre à 19 heures 45 en finissant la technique vocale à 20 heures 20 et, sur son conseil, je vais prendre un coup de jeune en me retrouvant avec les adolescents pour un cours raccourci d'un quart d'heure, le jeudi.

Enfin, sinon, j'ai créé le personnage que je vais jouer dans la nouvelle campagne du jeudi soir cette année. Pas mal de temps à réfléchir à une optimisation pour faire voler pas mal de choses en l'air en créant le personnage en groupe.
Ce qu'il a de marrant, comme tous mes personnages en général, c'est que j'aime établir un parallèle entre certaines choses du personnage et moi-même.
Et pour le coup, eh bien, Mano Negra est gaucher (alors que je dois l'être contrarié), mystique affirmé (alors que j'ai toujours des doutes sur les propres phénomènes de mes expériences de l'invisible) et avec une femme enceinte (bon, là, eh eh eh). Il parle également plutôt à sa mère défunte qu'à Dieu pour obtenir ses pouvoirs, mais j'ai toujours préféré l'image de la Vierge à tout le reste dans l'iconographie chrétienne. Il me semble plus naturel de croire, si on doit croire, à un truc féminin que masculin... C'est le féminin qui donne la vie, après tout. Enfin, à notre niveau.
Bon, Mano Negra a la gueule de Johnny Depp dans Dead Man, grui. Y avait moins moche, mais justement, il est séduisant (là, je suis moins sûr que y ait un parallèle avec moi, hu hu hu)...


mardi 20 septembre 2016

Le fil.

Je vais passer un peu dessus.
Mais c'est pas facile de se sentir sur le fil...
Comment jeter de vieux oripeaux, comment concilier des choses que tu n'as jamais pensées conciliables.
J'ai esquivé la vague de la déprime.
J'ai fait ça.
J'ai la semaine pour regarder ce dont je me débarrasse, ça ne va pas être facile.
Toujours sur le fil du rasoir, je dois entendre la voix de la raison et de mes limites.
Sans déconner, je suis pas prêt pour la chorale, j'ai pas le niveau... C'est con d'avoir bossé des tas d'heures pour se dire, ah ben zut.
Mais chaque chose en son temps, et il faut viser d'abord de savoir déchiffrer un brin et d'entraîner mon plus gros défaut : j'ai pas l'oreille, elle est pas assez habituée.
Et pour ça, eh ben, c'est du boulot à la maison.
La page du jour, avec la bière qui va s'amuser de moi cette semaine.
Pourtant, je suis revenu à une par jour.
Aujourd'hui, un truc acheté à Bouillon en Belgique, qui fait partie de l'immense masse de trucs qu'on peut consommer en Belgique, en artisanal : la Vatch'Hot...
http://www.sainte-ode.be/tourisme/produits-de-terroir/la-vatchhot
Je n'ai pas le palais assez éduqué pour remarquer toutes les subtilités cachées d'une binouze, hein. Mais j'ai trouvé qu'elle faisait son job et qu'il y avait un intéressant équilibre de l'amertume et du malt.
La page du jour, donc :
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/vingtseptembre2016.htm
Et le constat qu'une fin de soirée avec une bonne série ou deux, c'est bien aussi pour passer le fil.
Bonnes choses du jour : Z Nation, saison 3, épisode 1 (dans un registre que je préfère à walking dead, parce que plus adaptable en jeu de rôle d'ailleurs, c'est un peu plus fun et badass) et Vice Principals, saison 1, épisode final (il n'y aura que deux saisons).

Tiens, en parlant de télé, M6 fait fort, il cherche des gens qui savent chanter pour un dessin animé chanté... Huirg.
Bien pour les chanteurs. Niqué pour les voix normales.
Mais eh, c'est pas pour rien qu'il faut continuer formation musicale par contre.

lundi 19 septembre 2016

Le gros zgoub...

Ouais, je sais, c'est con.
J'ai initié du monde à Symbaroum cette après-midi, et outre les possibilités que le jeu offre, ce qui est plutôt bien, j'ai décidé de mettre des éléments en place, en plus, dans le scénario d'introduction officiel qui est dans le livre de base.
Dans le livre de base, les personnages fuient leur pays ravagé par l'influence de la corruption, la terre est sèche, le bétail meurt.
Okay.
Alors, pouf, je donne un nom au comté des personnages (Alderion), un emblème (la vigne, le sanglier et le lion - ça fait un putain de blason), une histoire (riches propriétaires terriens issus d'une branche de la famille du roi défunt, l'un des fils, bâtard du dit roi veut réclamer sa couronne), des faits liés à la corruption de leur terre (le cochon devient noir et a un goût de saumon fumé, le vin a un goût de salsifis), un événement étrange (tout leur domaine familial disparaît dans une brume noire), un autre événement notoire (leur vin pas gâté se transforme en poison et tue leur muletier, il y a des runes étranges dans les tonneaux de leur vin), un rêve bizarre (où ils voient des doubles d'eux-mêmes, d'une autre race), un personnage non joueur étrange qui semble prédire des choses avec des lames de tarot et a des chances d'être leur principal allié, un autre personnage joueur avec un sexe énorme et une prophétie sur son dos : il doit féconder la Reine des Trolls et engendrer l'Élu qui unifiera les terres en s'alliant avec la servante de la Lumière.
Je n'y peux rien. En dehors du fil rouge d'accompagner un personnage non joueur avec un gros saisque, je trouve également marrant qu'un des personnages joueurs se pense l'héritier légitime du trône et qu'ils n'aient pas enquêté plus que ça sur la disparition de tous les leurs (ça effraye un peu quand même).
Je sais que le jeu a des accents dramatiques, mais après tout, on est aussi là pour contrebalancer le drame avec un peu d'humour.
Les règles sont simples, un peu rigide sur la répartition des points de tout le monde (mais c'est un détail) et souffrent l'improvisation sur le pouce qui va bien.
Bien que je préfère le système Savage Worlds, il passe bien et puis rien n'interdit d'importer des éléments mécaniques de mon système maintenant fétiche dans la narration...
Il ne me gênerait pas que sur les deux points de légende (c'est pas dans les règles, mais on s'en fout) que j'offre aux personnages, ils puissent choisir parmi :
- Je double mes dommages.
- Quelqu'un (choisi par le maître de jeu) tombe amoureux de moi / m'apprécie bien.
- Je rencontre une connaissance prête à m'aider.
- J'ai un bonus conséquent à une action (5 dans le cas de Symbaroum)
- Je trouve une information utile.
- Je ramasse quelque chose d'important.
- Je déclenche un pouvoir dont je n'avais pas conscience (quitte à l'acheter ensuite avec de l'expérience).
- Je ne meurs pas ce coup ci.
- Je convaincs mon interlocuteur d'un mensonge (ou d'une vérité)
- J'utilise un talent que je n'ai pas (quitte à le développer ensuite).
- Je remarque un détail important / ne me fais pas surprendre.
- J'encaisse vachement bien une patate.

Rha. La page du jour, rôliste, bien sûr, sinon...
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/dixneufseptembre2016.htm

dimanche 18 septembre 2016

L'État de Santé.

Ah ben ça...
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/dixhuitseptembre2016.htm

Bon, sinon, en vrai, après une discussion sur un mur FB, faut avouer que l'artiste se prend plus la tête que la moyenne des gens parce qu'il sait mieux exprimer cette prise de tête.
Mais je ne crois pas qu'il souffre plus.
J'aurais aimé un État de Santé différent, pour sûr.
Mais bref...
Et même si ça peut paraître aisé de se dire : oui, mais avec ton hernie, tu bouges encore les bras, t'es pas en chaise roulante. Non, mais au moins t'es pas aveugle... Euh, non. Il y a des mayrdes que j'aie, qui seraient totalement soignées par les miracles de la technologie de pointe si j'avais deux zéros de plus sur mon compte en banque, c'est clair.
Il y a des jours où je me dis, quand même, en 2016, ne pas avoir une opération toute bête pour résorber une toute petite mayrde qui fout en l'air, par effets rebonds, tous les muscles et les tendons ?
Y a de quoi être un peu au bord de la déprime parfois.
Bon à côté de ça, j'ai encore mal au crâne... Si.
Faut voir ce qui cause ça, entre le foie qui fatigue ou l'hernie qui fait des siennes.
Mais je peux assurer que je ne prêterai pas l'antenne une semaine entière à mon État de Santé. Il cause trop ce con là.

samedi 17 septembre 2016

La page du jour.

http://www.lapagedujour.net/septembre2016/dixseptseptembre2016.htm

Et comme hier, je n'en ferai pas plus.
Pourquoi ?
Parce que je ne vois pas l'intérêt de raconter une journée couché à cause d'une rebelote de crise de sinusite (je zappe la tempête aussi dans le cou ou les nerfs, hein) ou à faire le zombi en regardant la série télé Dark Matter, vaguement déçu qu'un des 7 personnages principaux se fasse canner dans le premier épisode de la saison 2 (argh, j'ai spoilé, mais je dis pas qui c'est).
Bon, c'était en plus mon personnage préféré, mais comme ils sont su bien développer les autres, ainsi que le personnage de remplacement, ça passe. Sans compter que j'ai un nouveau personnage préféré dans la bande qui est bien plus exploité qu'en saison 1.
C'est cheap au niveau du budget, forcément, par rapport à des grosses machines, mais ça passe.
The strain, dont j'ai vu l'épisode 3 de la saison 3 avec ma femme m'a aussi surpris dans le déroulement du scénario. En bien.
Normalement, demain ça devrait fonctionner à peu près demain et parfaitement dimanche où j'ai proposé à du monde de jouer.
Demain matin, je voulais aller voir comment le tir à air comprimé se passait dans un club, mais pas si je suis dans le même état qu'aujourd'hui et puis, soyons raisonnable, tant que je n'aurai pas trouvé le moyen (quasi magique) ou la volonté (y a que ça) de me muscler, c'est pas gagné, gagné...
Quoique, en fait, mon raisonnement est inverse, avec une motivation supplémentaire pour se muscler ou trouver un moyen de le faire, ça pourrait aussi fonctionner. 

jeudi 15 septembre 2016

Je ne pense pas...

faire mieux que la page du jour.
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/seizeseptembre2016.htm

Tout y est.
Une journée un peu de connard à galérer sur des problèmes de connexion qui venaient en fait de SFR et un petit chou blanc pour aller chercher le colis La Redoute de ma femme dans un relais fermé le jeudi.
Mais eh. J'ai fini la journée sur les trois derniers épisodes de Stranger Things, qu'à mon avis, il faut aussi avoir vu (en plus de tout ce qui fut bien cette année).
Je cale le lien de Stranger Things.
http://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=19156.html

Yo.

La muse de la joie.

http://www.lapagedujour.net/septembre2016/quinzeseptembre2016.htm

Bon, une fine équipe de gosses, une bonne bande d'ados, beaucoup d'adultes ce soir et deux épisodes de Stranger Things.
Une bonne journée.
Je ne vais pas finir sur mes douleurs ou problèmes de connexion quand même.
Mais on va dire que je dois assez lutter pour garder mon calme parfois, d'où le pétage de plomb soupape que je me permets sur la Religion et ses prosélytes...
Hum.
Je respire.
Je fais cours à cause des problèmes de connexion.
Et je me souhaite une bonne journée tout à l'heure.
On devrait toujours se souhaiter une bonne journée... Si ça se trouve, ça participerait grave de la pensée magique nécessaire à tout individu normalement constitué.

J'aurais bien quand même sur un autre lien.
Mais en fait. Non;
Ou alors, si :
http://www.allocine.fr/series/ficheserie-19156/saison-26101/
C'est bien c'te série, je vous dis.



mercredi 14 septembre 2016

La la la la la

Alors, hou la la...
Un peu de sérendipité d'abord : http://www.iflscience.com/space/a-30tonne-meteorite-has-been-discovered-in-argentina/

La page du jour :
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/quatorzeseptembre2016.htm

Et un bilan de la journée.
La tension jamais au-dessus de 10, quelques examens à faire (l'IRM, prise de sang), et des tendons enflammés, comme d'hab... De toutes les manières, au moindre effort, ça lâche.
- La technique vocale, très bien, même si j'ai l'oreille la moins bonne de toute la bande (je réfléchis trop, je me lâche pas assez et je suis le moins chanteur du groupe). Mais c'est bien d'être le mec qui pédale le plus dans la choucroute. Je ne peux que progresser.
- La chorale, hyper chaud pour ma gueule de non déchiffreur de partitions. Je croyais sincèrement qu'on aurait des cours de chant en même temps, non, c'est direct dans le bain, et pas n'importe quoi. Là, pour le coup, je suis pas sûr du tout d'avoir le niveau, la raison voudrait que je profite de l'expérience de cette année en Formation musicale et technique vocale pour attendre l'année prochaine et je sens que c'est ce que je vais faire (même si je me laisse quelques semaines de découverte de la bande de gars du chœur des gars du conservatoire... Sans compter que, uirg, j'étais parti sur un budget de deux cours, pas de trois, et que j'ai dans les deux autres cours ce que je cherchais...
- La formation musicale, bien sympa. Je dois juste négocier de changer de créneau parce que ça va bouffer sur le théâtre sinon. Y en a deux autres, soit le lundi, soit le jeudi avec les ados (mais ça ne me gêne pas) qui me semblent plus arrangeants.

Stranger Things, en série télé, très très bien. J'ai fait que des bonnes découvertes, moi, depuis que je gère ce que je regarde sans passer par le diktat de quelques chaînes ne diffusant pas toujours ce qui est intéressant.
J'attends avec impatience d'être légal sur Netflix. Je suis pour cotiser pour la création mais mon fournisseur ne l'a pas à disposition, le sot.

Un bon coup de fil du père Aurèle dont les nouvelles sont bonnes (il est occupé le bougre).

Voilà. C'est à peu près tout.
Je crois.




mardi 13 septembre 2016

Je devrais pas m'agacer, mais...

Je crois qu'on a le droit et même le devoir de râler après ce qui est con (objectivement y a des choses qui le sont) dans les religions...
Le respect n'est pas de la tolérance aux aspects cons des choses. C'est parce qu'on laisse les gens sans réfléchir à certains des aspects cons de leur foi, totalement out dans le monde moderne, que peut-être le monde ne bouge pas sur les frontières de la spiritualité.



Walla. Athée extrémiste, ça n'a jamais fait grand mal. Mais moi, un peu plus, maintenant dans l'extrémisme, je dis : attends, t'as le droit de croire à des contes de fées, mais en toute conscience, une fois que t'as l'âge adulte. Si on t'a bourré le mou quand t'étais môme, est-ce vraiment un droit ou un formatage de ta pensée ? As-tu fait librement ce choix ? Est-ce une expérience mystique qui t'as amenée là ? Es-tu sûr que cette expérience n'était pas d'une autre nature ? Artistique par exemple ? Si c'est vraiment ton choix, si c'est une expérience d'une certaine nature, pas de problème, vraiment, pas de souci, tu peux croire en ce que tu veux. Mais si ce n'est pas le cas, permets-moi de soulever ce qui ne va pas dans ta foi ou dans la manière dont tu l'as acquise...
Quoi ? Si je crois en quelque chose ? Bien sûr, la banane cosmique... La banane cosmique est amour, et elle est bonne, et elle s'infiltre dans tout le cosmos, relie tous les êtres vivants... Nous sommes tous la banane cosmique. Rhoa...

Je suis réellement emmerdé par certains aspects de certaines Religions qui montrent un irrespect total de la vie animale, de la condition de la femme ou des homosexuels ou qui corrodent l'intelligence pure. Il me semble sain de pouvoir le dire.
Et donc... J'ai un peu pété les plombs sur FB aujourd'hui sur un message tout plein de bons sentiments mais qui oublie que plein de gens sont heurtés par des aspects d'une Religion et ont le droit de l'exprimer. La visite des témoins de Jéhovah m'a achevé.
Ah putain.
LA SEULE putain de raison, la seule SOURCE de retranchement qu'ils ont les gens, c'est : c'est écrit là.
Oh putain. Et toutes les conneries écrites dedans et qu'ils refusent de voir ? Et comment leur fichu livre a été écrit, réécrit, tronqué, utilisé comme instrument politique ? Avec n'importe quel livre tu peux isoler ceci pour dire cela. 
Mais ça ne sert à rien.
Le pire c'est que je n'ai vraiment rien contre les croyances les plus absurdes (le but), ce qui me préoccupe, c'est comment on y est arrivé (le chemin, et dieu sait que le but, je m'en fous, c'est le chemin qui compte).
Et là pour le coup, faut avouer que c'est sale. Très sale. Parce que la liberté de penser ce qu'on peut ou veut de l'invisible est tuée par la Religion. Et, en tant que fondamentalement mystique (puisque artiste et mystique pour moi c'est la même chose), c'est un viol de l'âme...
Et ça me rend dingue.
Parce que finalement tout pourrait se résumer à Dieu est amour, et tous voudraient penser que c'est ça. Mais dans la pratique, non. Ou du moins, vraiment pas toujours.


La page du jour, sur le même sujet, et après c'est promis, j'arrête...
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/treizeseptembre2016.htm

Quoi ?
Ah ben si.
Si, si si, je crois en la Banane Cosmique, je vous dis. Et ses apôtres sont un nain de jardin, une peluche de Cthulhu, une bouteille de Febreze, une voix sortie de nulle part, une muse, ainsi que ma bite et mon couteau.
Ah mais si.
Non mais.
Eh.
Eh eh eh.

dimanche 11 septembre 2016

Munus Fabula

http://www.lapagedujour.net/septembre2016/douzeseptembre2016.htm

Peut-on être défini dans la vraie vie ?
Non, pas vraiment.
Du coup, il vaut mieux un jeu de rôle pas trop chargé en attribut n'est-ce pas ?
Dans quelle mesure machin est-il plus intelligent que bidule ?
Prtt, sais pas;
Et revenons à nos moutons, considérons la force.
Dans quelle mesure un gringalet de base (nul en combat) a-t-il ses chances contre un gros balaise  ? Pft.
Le gringalet n'a pas une chance dans la vraie vie. Alors, qu'en jeu de rôle...
Enfin bref...
Je me dis que ce sont des caractéristiques qui m'ont parfaitement défini il y a des tas de mois lorsque j'ai fait le bilan de compétences. Notées de 1 à 9. Avec mes 2,3, 5, 5, 5 et 9, c'est sûr que j'ai pas trop le choix.
Y a des professions qui exigent deux caractéristiques bonnes et d'autres, une seule.
Bien.
Je ne trouverai jamais de formation, grui.
Et si j'étais un personnage de Donjons et Dragons, je n'aurais pas d'autre choix que d'être un barde.

samedi 10 septembre 2016

Pas de jdr, rha...

Amis non-rôlistes, excusez-moi, mais ma Personnalité Addictive n'a pas besoin que de sa ou ses deux bières quotidiennes ou d'avoir du théâtre tel et tel soir ou de devoir méditer tous les ans au même endroit...
Nan, moi, ma drogue la plus forte, au départ, ça reste d'être connecté à la sphère jeu de rôle en lisant, bidouillant des règles et des histoires ou en jouant.
Et voilà. Parce que bon... j'ai dû annuler deux fois du jdr pour cause d'être au tas la semaine dernière et de présence de monde dans la maison ce soir.
Et j'avoue, ça frustre un peu.
Si si si.
Surtout quand tu as eu pas mal le nez dedans en semaine pour sentir un système, considérer le jeu avec les règles les plus faciles à prendre en main pour initier et réviser certaines de tes copies que tu prenais pour acquises.
J'en arrive à la conclusion que j'ai à peu près un idéal de jeu si le système se tient en gros à ça pour définir un personnage, dix attributs parmi les 13 suivants :
Force, Vigueur, Agilité, Réaction, Combat, Tir, Intellect, Perception, Volonté, Charisme, Technique, Magie, Chance.
Dans un univers contemporain, je fais sauter Magie (qui passe sous Volonté), Tir (qui est reflété par Agilité ou Réaction) et Chance (qui mérite de rester invisible.)
Et non, je ne vais pas me définir selon ces attributs. ;) Bien que si je devais me placer du plus fort au plus faible, j'ose penser que mon podium serait composé de Charisme, Volonté (qui est l'art aussi) et Perception (plus qu'intellect, d'ailleurs). Dans le trio de fin, il y aurait fort probablement technique, agilité et force... et non, je ne définis pas des personnages dans leurs briques de base avec des choses comme Beauté, Mode, Théories du complot, Éducation, Personnalité addictive, Taille.
C'est pas simple de définir un alter-ego, et moins y a d'éléments, plus il a des chances de ne pas être limité par des petites choses qui pourraient coincer dans des jeux avec plein de compétences par exemple...
De nombreux jeux de rôles moderne se contentent presque de définir les personnages par quelques mots clés, et roule le bazar. Mais je ne suis pas encore assez moderne, parce que quand vient le temps de la simulation, j'aime avoir une trame rapidement saisie d'un personnage et qui ne souffre pas d'interprétations un peu pointilleuses...

La page du jour, en attendant, parce que demain, eh bien, ça va être long finalement :)
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/onzeseptembre2016.htm

J'aurai aussi certainement, ce dimanche, le temps de quitter un peu le stand Maleluka pour faire un tour, et ça permettra de faire coucou, la pause d'un an passée, aux gens du club de jeu de rôle ou d'autres clubs, d'ailleurs...

Pouf.
:)




C'est beau cette image, non ?


C'est beau cette image, non ? Non ?
Sinon, jolie rentrée Maluka des vendredistes.
Excellente manière de passer une audition cette après-midi en dépit du fait que ce que j'avais choisi n'était pas chanté...
Les impros me font dire que j'ai vraiment envie de jouer des gros tarés ou des gros cons :)

Sinon, l'audition au conservatoire fut bizarre :
J'ai choisi un texte plus chantonné que chanté. Je n'avais pas de piano pour m'accompagner. Je me suis fait reprocher que je ne chantais pas mais la discussion d'après fut totalement signifiante sur l'orientation vers la Formation Musicale Chanteur...
Ce qui pose deux soucis : ça prend tout le mardi après-midi sur trois heures très détachées et chaque cursus, c'est 158 balles. Oh pitin.
Là, pour le coup, c'est raide.
Vu ma motivation, je suis pris à l'essai dans les chœurs.
Il semble que je vais bien en chier dans les cours de Chœur. Mais c'est pour ça que j'ai signé. En chier, ça va permettre de sérieusement se motiver et ça compensera le manque de sport.
Mais j'ai un instrument à travailler et il n'y a pas d'autre alternative comme premier choix que la voix. D'aussi loin que je me souvienne, quand je me demandais le premier instrument que j'aurais voulu maîtriser, eh ben, la réponse logique me semblait la voix. Après, j'espère que ça pourra m'aider de me remettre au clavier une fois celui-ci installé dans mon bureau.
Grui.
Un retour aux sources, quoi. La musique est un fondamental du passé de la famille du côté de ma mère;

Et puis, bien sûr, la page du jour :
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/dixseptembre2016.htm

vendredi 9 septembre 2016

Un R

Bon, je dois me mettre l'air de Hallelujah en tête mais comme ça fait un jeu de mot avec un exercice vu sur FB, je balance la chose, en R pour moi, parce que hein, c'est la première lettre de mon prénom.

Chaque réponse doit commencer par la lettre de ton prénom.
Prénom : Rafael (Facile)
Animal : Rat (non parce que j'avais le Rhinocéros en second)
Prénom de garçon: Ronan
Prénom de fille : Rowena
Couleur : Rouge (que je perçois, sauf sur du noir)
Film : Rosemary's Baby (après avoir mis Raging Bull)
Quelque chose que tu portes : Rien à part une Rigidité du cou
Boisson : Rhum (j'aurais préféré un B, mais je pourrais mettre Real Ale)
Quelque chose que l'on trouve dans la salle de bain : Robinet
Endroit : Redwood National Park

Activité humaine : Rêve

Un R.
Pitin.



Bon. La page du jour et dodo...
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/neufseptembre2016.htm
Oui, hein.
Il m'aide pas le totem, le 'culé.

Et un petit bisou à Jenny parce que sa journée n'a pas dû être facile...

jeudi 8 septembre 2016

En accord avec le totem du jour, alors...

http://www.lapagedujour.net/septembre2016/huitseptembre2016.htm

Paf.
Eh eh eh.

Sinon, c'était bien la rentrée Maleluka, rha, oui, ma brave dame :)

mercredi 7 septembre 2016

JBP

http://www.lapagedujour.net/septembre2016/septseptembre2016.htm

Nan, mais alors...
Sinon, ans mon totem sieste, j'ai rêvé que j'échappais d'un avion qui amerrissait, d'un train qui roulait pas assez vite en transportant les rescapés de l'avion et que j'avais échoué avec mes camarades que je devais sauver dans une île du genre Réunion où on se retrouvait à une grande tablée avec la maire de la ville pour essayer de discuter de notre avenir de gens paumés sur une île où y avait pas grand-chose comme job pour nous.

Faudrait que je rêve de JBP ce soir, du coup.
Ça pourrait être cool, non ?
Avec la grosse rentrée théâtre Maleluka :)

Je passe sur la fin de mon transfert de tout Symbaroum à Savage Worlds pour me rendre compte qu'en fait, dans Savage Worlds, je vois pas pourquoi je me ferais hièche avec beaucoup plus que 10 attributs / compétences dans des univers médiévaux simples.

mardi 6 septembre 2016

La physique et la voisine.

Pour la physique, c'est ça :
http://www.iflscience.com/space/25-myths-you-shouldnt-believe-about-earth-space-and-physics/

Pour la voisine, comment raconter ?
On avait une voisine, euh, comment dire, dans ce qu'on peut faire pire au niveau de l'être humain : toujours à râler, gueuler, en vitupération constante contre les chats (moi les gens qui n'aiment pas les chats, j'ai méfiance, je peux comprendre vaguement qu'on soit pas intéressé, mais de là à ne pas aimer), pas sympa quand elle fait les courses (si j'ai eu des échos).
Et la voisine qui râle, elle part. Elle part parce qu'elle s'est fait larguer par son mari qui sortait la jaguar le dimanche (et qui a dû pécho une blonde).
Eh ben, j'étais quand même triste pour elle. Et voilà que je la croise de loin, je me fatigue bien sûr pas à lui dire bonjour (parce qu'elle me répondait pas et me foutait des vents), mais j'avais un peu pitié, et boum, qu'est-ce que j'entends, encore la grosse voix de plaintive qui engueule son chien pour une raison X que je n'ai pas retenue.
Là, ma compassion a légèrement diminuée. Mais j'ai pas pu m'empêcher de me dire : on sait pas. On sait pas ce qui a fait que la vie te transforme en apparence en sale con.
Paraît que y a ces fameuses stats qui disent 10 % d'anges, 80 % d'indécis et 10 % de démons. On devrait avoir moins de pitié pour les démons. Sauf si on est un ange...
Bon, ça laisse quand même 90 % de gens capables de suivre un LePen, hein.

Mais passons. Adios voisine. Tu seras la voisine de la mère d'une bonne copine de ma femme. Bon. Peut-être que le prochain voisin ne mettra pas de vent dans la gueule quand je dirai bonjour.

Sinon, eh ben, je fais un thème de la semaine Totem. J'ai toujours aimé l'idée que les totems, ça pouvait être n'importe quoi.
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/sixseptembre2016.htm

lundi 5 septembre 2016

Chronique rôliste

Les choses qui me permettent de ne pas avoir mal, c'est quand je ne suis pas moi.
Alors, je ne suis pas moi quand je crée ou quand je joue.
Au théâtre, c'est les deux.
En jdr, aussi.
Et je remercie donc les potos de la partie de cette aprèm :)...
Cela m'a fait du bien, en dépit de la grosse fatigue dans la tronche après trois jours rudes, de retrouver mon nain de Warhammer.
Il en a des soucis de brave nain, je vous le dis. Il s'est un peu trop investi dans une enquête sur un dieu sexuel du chaos et il a découvert encore mieux avec une dryade, ce qui lui pose un souci une fois qu'il aura terminé sa carrière actuelle. Il faut qu'il devienne un menteur et un filou, mais pour la bonne cause, celle de ses potes et d'enfiler un peu le chaos (non, beaucoup, en fait).
Il y a bien un dieu des filous, mais quitter son armure, boarf, sauf s'il y a des partouzes :)

Bon, je déconne jdr, mais je maintiens et signe, c'est une drogue qui me semble plus sympa pour ce que je suis que les autres drogues (voire même la bière) et ça empêche pas d'en boire une, d'ailleurs, de bière, après, parce que pendant une partie, en fait, je goûte pas, comme je suis trop dans le truc en mj ou en joueur, c'est un peu gâché... Je préfère pour le rôle la drogue jdr à la drogue poker ou jeu de plateau, elle est plus analgésique...

Bref, bref, bref... toujours au chapitre jeu de rôle, j'ai donc fini la version beta du pdf de Symbaroum et c'est bien. Juste que j'ai l'impression qu'il y a moins d'informations dedans que dans un livret de 60 pages décrivant telle ou telle région des Royaumes Oubliés dans le temps.
Ils ont su mettre des étincelles pour l'aventure, mais il ne s'agit que de ça, que d'étincelles. Tu as les billes avec ce livre de base pour créer un peu ce que tu veux mais il manque peut-être des mystères qui auraient permis d'orienter l'action ici ou là.
On sait pas le pourquoi de tas de choses. On peut les inventer, et parfois c'est mieux de le faire. Mais, pour mon goût, au final, ça manque de quelques légendes de plus, d'informations plus conséquentes sur le pays d'origine des réfugiés (ça parle de colons et de réfugiés, ça, c'est bien, y a un parallèle avec la Syrie) et d'une éventuelle direction de campagne après le premier scénario du livre de base... (bien que ça soit un jeu relativement bac à sable, les pjs vont ici, et on regarde ce qui se passe).

La page du jour :
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/cinqseptembre2016.htm

samedi 3 septembre 2016

Mais aaaaaaargh.

http://www.lapagedujour.net/septembre2016/quatreseptembre2016.htm

Je pense que la page du jour dit tout.
J'ai préféré annuler la partie d'initiation à Symbaroum et au jdr pour certains.
Parce que comment dire ?
Outre tous les maux décrits dans la page du jour, je fus vraiment couché hier jusqu'à dix-sept heures et aujourd'hui jusqu'à quinze.
J'ai de la chance relative que le sterimar et les huiles essentielles aient fait plus ou moins effet. Mais il y a eu combos de facteurs, dont les douleurs liées aux hernies qui se sont intensifiées méchant de chez méchant cette semaine.
J'ai assez le mental pour ne pas péter les plombs, je flippe bien sûr un peu d'autres journées comme ça quand on aura le gosse (j'ai accepté de faire un gosse en connaissance de cause sur le handicap, mais y a des journées noires parfois et les deux dernières étaient noires).
Mais tu sais quoi ?
Je me prends pas la tête en avance.
Tout est question d'adaptation.
Juste que bon... J'ai pris la décision de retourner chez le docteur pour une nouvelle IRM (qu'il faut passer tous les ans) et un certificat pour essayer de revoir l'invalidité en catégorie 2. Il est impossible que je trouve un boulot assis (y a qu'à voir ce que cette semaine m'a fait), avec du public (mais pourquoi on voit pas les yeux du monsieur), avec une attention visuelle (niqué le monsieur, trop vite) et avec la moindre activité physique répétitive.
La scène transcende, pour sûr, et au moins, il reste ça.
Le travail de la voix.
Même des prétentions à une formation de brasseur, ce qui aurait pu me plaire, je connais les limites de mes bras et de mes douleurs.
Je ne m'en fais pas. C'est comme ça pour l'instant.
Oui, je pourrais encore maudire le foutu merdeux de tapis de danse qui m'a fait ça. Mais non.
Je sais au moins qui je suis :) Un joueur et un artiste.
Bon, là, au tas.
Mais c'est sûr que c'est pas tellement plus ma brave dame;

vendredi 2 septembre 2016

Out

http://www.lapagedujour.net/septembre2016/troisseptembre2016.htm

Nan mais.
Là.
Mais là.
Je vous esquive la totale.
Mais là, hein...
Rha.

De la bière, mais sans ma femme nom de dieu.


Bon, j'ai bien péché par excès de zèle, mais juste en cas, juste en cas, du fait de ma passion pour Savage Worlds, j'ai traduit ce dont j'avais besoin pour changer de système en cas sur Symbaroum qui est l'excellent surprise de lecture rôliste de ma rentrée... Je ne saurais trop conseiller cette ambiance qui mixe Trône de Fer et le Seigneur des anneaux avec un gros brin de Dark Fantasy.
J'ai aussi péché par excès d'avoir un pot avec qui aller tester l'inauguration d'un V&B, une chaîne qui propose de quoi en alcools, même si je vais rester un indécrottable adepte du bierrichon (j'ai une tendance fidèle).
J'ai été sur le cul d'apprendre que ma femme s'était pris une prune un dimanche après-midi pour le dernier jour du marathon en amenant ma famille voir ce qu'on jouait.
Il y a des flics qui n'avaient rien d'autre à foutre un putain de dimanche alors que ma femme était à la bourre sur une route qui devrait être à 70 (et l'était avant.
Et voilà.
Voilà, voilà.

La page du jour.
http://www.lapagedujour.net/septembre2016/deuxseptembre2016.htm

Et merci à ma mère dont le chèque va nous permettre de supporter les mayrdes non prévues du mois (grosse facture de flotte, le voyage en Bretagne et l'amende).

Hu.
Ah, si, la bière.
Je te mets le lien d'une de mes préférées, tout genres confondus... enfin, non, pas le lien, le lien de la brasserie :
http://brouwerijdemolen.nl/
Et tu cherches Amarillo.
Gruii.



jeudi 1 septembre 2016

Laisse couler

Encore du vide.
Le vide nécessaire est presque accompli.
Peinard. Peinard de chez peinard, je te dis.
Mais pas totalement...

http://www.lapagedujour.net/septembre2016/premierseptembre2016.htm

Une petite reprise, néanmoins, ce soir, grâce à une gentille (et c'est un compliment) soirée dans le groupe où on a appris le départ de certains (pour des raisons d'activités redoublant ailleurs) et les bonnes nouvelles d'autres (un couple, ma femme enceinte) de vive voix.

C'est la vie. Laisser couler.
Des pages se tournent et se tournent et se tournent.

Interlude rôliste (excusez-moi, mais je frétille après tant de semaines en dehors de la chose)
J'ai pas fini Symbaroum, en jeu de rôle, mais j'ai fini mes aides de jeu, sauf si je veux une transcription un peu fun à Savage Worlds, ce qui est d'ailleurs parfaitement possible avec les variantes des règles d'un jeu qui va sortir : Beast and Barbarians.
Dans l'entre-deux, y a moyen de mélanger deux mécaniques de jeu aussi, tellement je suis empreint de la mécanique de Savage Worlds qui confine tout simplement à l'extrême simplicité et au fun.
Mais c'est pas grave.
C'est rien ça. Moi, le kiff que j'ai, c'est de me faire plaisir en jdr et de faire plaisir aux joueurs. Si les deux fonctionnent, les deux jeux, pour ce faire, quitte à juste emprunter les éléments les plus fun de Savage Worlds (des cartes d'aventure et des points d'héroïsme, soit juste deux éléments) sur Symbaroum, eh ben, pas de lézard, mon canard. Surtout que Symbaroum est si simple dans sa base que ça en fait un parfait jeu d'initiation, même transposé à d'autres époques.
Si simple, que pouf, la fiche de jeu tapée en 3 minutes pour aller vite ressemblera pour mes joueurs à ce pâté.

Y a rien d'autre que 8 attributs et une demi-douzaine de talents (ou pouvoirs, selon) à gérer sur 3 niveaux chacun.
Ch'uis pas sûr que le jeu résisterait au jeu classique chez les rôliste, se définir en répartissant les points.
Mais, disons que si j'avais à me définir, je me collerais sans doute ça...
Agilité 9, Astuce 11, Persuasion 15, Volonté 13, Vigilance 10, Force 7, Précision 5, Discrétion 10.
Oui, en l'essence, Symbaroum, c'est que ça 8 attributs notés de 5 à 15.