mercredi 18 juillet 2018

Ce qui énerve

Faut réagir
https://secure.avaaz.org/campaign/fr/en_neonics_dispensations_fr/?cnSKfbb

La page du jour, parce qu'on laisse faire des gros enculés dans ce monde... Le foot, côté joueurs, y a rien à dire, finalement...
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/dixneufjuillet2018.htm

Les réflexions quand bien même elles seraient légitimes, j'ai un problème avec les réflexions quand je dois gérer des douleurs qui dépassent le supportable, je prends ma douleur et mon complexe d'infériorité ou de looser dans la gueule. Je peux pas, je prends tout mal, il faut que des choses aillent bien, que tout soit calme... Mais c'est l'état de mon monde, désincarné de certaines choses du réel, dirigé par une seule chose possible à la fois, brouillé par la douleur, c'est donc impossible de tolérer ce qui ne devrait même pas être une goutte d'eau.

Avoir mal à gauche alors qu'à droite c'est pas soigné. Et oui, on pourrait dire la même chose de la Politique. Je hais cette douleur apparue hier parce qu'elle est au bord de me rendre dingue et de plus rien supporter, parce qu'elle occulte même des trucs que je suis en train de faire.
Parce qu'elle me fait causer d'un truc dont je n'ai plus envie de causer, justement, mais eh... Y a des niveaux de douleur qui atteignent des points de non retour dans la rage.
Et j'ai passé des limites aujourd'hui.
Bref. Mea culpa. Mais là, franchement, je ne suis qu'un pauvre être humain.
J'espère que ça va vite passer à gauche. Sinon je vais devoir me mettre à l'auto-hypnose en accéléré.
Ça sera la seule fois du mois où je causerai de ça, et il faudrait que je trouve le moyen de ne pas en causer du tout, mais quand tu gueules plusieurs fois par jour tellement t'as mal, c'est compliqué. Surtout que t'as pas envie de montrer ton visage défait à ton fils ou à ta femme.

Ce qui n'énerve pas, c'est le blog du fils et aussi la page du jour (mais je redonne pas le lien)
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/we-love-you-baby.html

Les trois images que je retiens du jour :



 Et sinon, je continue la dégustation des bières du monde du coffret mondial..
L'Anglaise (Session IPA) et l'Islandaise (blanche) se tiennent dans leur légèreté et leur style.
Ne pas hésiter... à l'occasion. Sur les quatre goûtées, je vais dire que j'ai une préférence pour l'anglaise pour l'instant.


mardi 17 juillet 2018

Ce qui n'énerve pas...

Sérieux, j'ai réfléchi, pour une fois que de grands sujets et de grands phénomènes de société ne m'énervent pas, c'est cool que je puisse y réagir.
La politique, j'ai manqué pété les plombs la seule fois où j'ai essayé et l'écologie, j'ai fait dépression après un échec d'accords de nos grands cons de puissants manipulés par des bâtards.

Parler du pain et des jeux, c'est plus serein et facile.
La page du jour
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/dixhuitjuillet2018.htm

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/boy-and-animals.html
(Oui, je me demande au niveau de douleur qui me fait crier, si j'ai pas aussi une élongation ou un truc déchiré à gauche pour avoir compensé à droite)

Mes images du jour



Sinon, j'ai acheté quelques conneries en bénéficiant d'un mois gratuit le amazon prime, dont, hu, mon premier et seul monopoly sans doute mais attention, pas n'importe quoi : le monopoly Cthulhu.

Et je me permets la note binouze du jour...

lundi 16 juillet 2018

Pourquoi le foot ?

Je sais pas.
Peut-être la frustration de ne pas pu avoir été en ville (très largement compensée par le fait de retrouver mon fils, hein).
Peut-être l'âge et la misanthropie qui grimpe.
Peut-être de la jalousie, mais pas que pour moi, j'ai vraiment du mal qu'un truc qui est manipulé dans les médias et sur-représenté ait plus de valeur intrinsèque que les boulot des infirmiers, que les autres sportifs ou que les pratiquants d'activités culturelles...
Peut-être parce que c'est juste bien de réfléchir à un truc qui bouleverse l'âme d'un pays et qu'on aimerait que ce bouleversement dure. Surtout ça, en fait. Moi, je m'en fous que les gens soient joyeux pour une raison qui m'est absconse, la joie, c'est bien, mais je peux pas m'empêcher de me dire que la quête pour arriver au bonheur doit laisser au moins autant l'empreinte du chemin que du but et du coup, me sont venues de vraies questions sur l'état de ce que nous sommes qui feront l'objet des prochaines pages du jour ou des prochaines vidéos.
Et encore une fois, c'est bien si les gens sont heureux, mais j'ai besoin d'analyser ce qui moi me dérange et c'est plus facile à faire que dans la politique qui est un sujet qui m'énerve.
Là, je ne suis pas énervé, du tout, la joie est contagieuse, je vous le dis. Je suis curieux.

Le blog du fils, sinon
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/the-house.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/dixseptjuillet2018.htm

Mon image du jour préférée

dimanche 15 juillet 2018

Victoire

Bon.
Depuis un moment j'ai intuition de la victoire de la France et j'avais envie d'aller ressentir l'ambiance en ville...
Mais.
Le fils ne dort pas encore.
Les klaxons retentissent.
Et va savoir pendant combien de temps encore.
Moi, je dois avouer aussi que j'avais cette sorte de stress d'avant spectacle pour tous les gens qui espéraient tant une victoire, même si au final, quoi ? Est-ce que ça va pouvoir changer certaines donnes ?
C'est là que ce serait beau, hein...
Allez.
Que la joie soit. Mais plutôt que de la voir éclater dans la rue, j'ai choisi de venir profiter de mon fils dans le seul moment de la journée où je pouvais le voir.
Grosse émotion aussi à faire jouer le premier épisode de la campagne de l'ennemi intérieur pour warhammer avec des héros très balaises, ce qui change largement certaines donnes de l'histoire mais permet de faire du badass comme j'aime maîtriser.
Je me sens plus à l'aise avec des personnages joueurs qui ont du répondant. Quitte à ce que cela change des bouts de scénarios, c'est mieux.
Dédicace au pj qui a fait caca arc-en-ciel et donné naissance spirituelle à une sorte de familier chien / pikachu / licorne, hu hu hu.
Dédicace à un autre pj qui doit convaincre son grand-père de faire l'amour à sa grand-mère pour que son père puisse exister et lui aussi par la même occasion.

Bon.
La page du jour.
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/seizejuillet2018.htm
Le blog du fils.
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/retour-au-bercail.html
Une vidéo de libellules
https://photos.app.goo.gl/SGEV2MsUWc4GCMUu5

Et une image que j'aime bien, parce qu'on comprend que chacun son chat dans cette maison. Horus, pour moi. Kilda, pour Clarisse. Chimê pour Aoden.

vendredi 13 juillet 2018

Pierre

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/la-journee-sans-parents.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/quatorzejuillet2018.htmacla

Et outre le fait d'avoir vu une jolie exposition japonaise dans le domaine du virtuel à la Vilette, je retiens surtout deux images du jour.
La tombe de Pierre Desproges, sise en face de celle de Michel Petruciani

Passer devant le Bataclan
Brr.
Plus d'émotions que mon r$eve de la nuit pourtant chargé érotiquement et aussi très chargé avec des zombis d'un type particulier : souffleurs de feu et avec une tête d'oiseau.

Deux fortes émotions de la journée sur lesquelles je ne vais pas m'apesantir...
Mais merci Pierre.
Merci, vraiiment



jeudi 12 juillet 2018

Fontainebleau

Bon.
Matin repos, après-midi Fontainebleau. L'amateur de binouzes que je suis aurait bien visité un petit caviste mais je crois que ça va être râpé.
Rien de notable, si ce n'est que je remarque qu'une douleur au genou gauche qui grimpe de plus en plus avec les années va nécessiter un petit scan de vieillerie. On paye de vieilles chutes, je suppose.
Et pour le reste, j'aurais bien aimé parler de mon rêve, il était cool, mais je m'en souviens plus.
Ceci dit, j'ai déconnecté quelques jours en regardant aussi hier soir une série familiale : Perdus dans l'Espace.
Cela me fait d'ailleurs penser que les gens qui regardent le foot sont en droit de déconnecter autant que moi quand je regarde une série télé, chacun ses émotions après tout, mais j'apprécierais que l'esprit qui est en train de se créer autour de la coupe du monde puisse réveiller un sens civique vachement mort.
Enfiiin bref.
La page du jour
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/treizejuillet2018.htm

Le blog du petit
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/monsieur-caractere.html

Quelques images du jour






mercredi 11 juillet 2018

Démiurge(s)....

Je me suis surpris à arriver à finir le premier jet de la nouvelle pièce entre hier après-midi, ce soir et ce matin.
Je ne me suis pas surpris à mettre de côté le physique pour privilégier le mental en allant voir le fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/retour-au-fils.html

Je m'excuse pour le débit pourri et mes yeux fatigués qui ne gèrent pas l'écran 10 pouces de ce petit pc...
Je félicite la Croatie qui vient de marquer un deuxième but alors que j'en ai un peu rien à foutre du foot, mais j'ai une tendresse pour ce pays, j'y peux rien.

http://www.lapagedujour.net/juillet2018/douzejuillet2018.htm

Et je dois avouer que bon, ok, y a eu du raplapla en arrivant, mais voir son bambin, ça compte pour compenser, cong...


The writer

Bon, j'ai repris ma pièce.
Mais euh, j'ai une limite sur la douleur.
Dans l'idéal, j'aurais besoin d 'encore autant de temps demain avant d'aller en Région Parisienne en dépit du dos.
Je crois qu'il ne faut avoir peur de rien quand on écrit et qu'il faut oser être soi. C'est ce que j'ai fait.

La Fille : Mais enfin, me dit pas que tu es en train d'écrire ça sans penser à des gens de précis ?
La FDP : C'est vrai que ça ressemble à une pièce qui est écrite pour des gens précis.
3 : Enfin, sauf moi. Parce que si j'avais été précis comme personnage, je serais pas devenue une fille en cours de route.
La Fille : Il peut y avoir des acteurs qui aiment bien jouer l'autre sexe.
La FDP : C'est même plus courant qu'on ne le pense. En jeu de rôle, par exemple, on peut tout le temps. Moi même, mon meilleur personnage, c'était un barbare avec une hache à deux mains qui s'appelait Krom.
Ah ben là, vous le sentez le test de Bechdel, là, qui vient, hein des filles qui parlent autre chose que de mecs.
2 : Comment ça s'écrit ce truc ?
3, regardant 2 : Quand je pense que quand il va rentrer chez lui, il va galérer pour chercher Bechdel sur wikipedia.


Hum.
Le blog du fils.

La page du jour

lundi 9 juillet 2018

The drama

Bon, je dois avouer que ce qui m'a permis de remonter la pente des derniers jours, c'est la séance de travail avec Aurore sur Embras(s)ez-Moi. Franchement, je suis de plus en plus confiant.
http://www.lulu.com/shop/http://www.lulu.com/shop/ebatbuok/embrassez-moi/paperback/product-23554028.html
ou
http://lapagedujour.net/novels/embras(s)ez-moi.pdf (pour les adeptes de la lecture en pdf)

J'aurais aimé pouvoir écrire mais mon bras et épaule déconnent encore et j'étais très crevé.
Je crois qu'il faut un peu de temps out à ne rien faire aussi.
D'ailleurs, hier soir, j'ai vu l'excellent Bright que je recommande chaudement pour tous les amateurs du genre et les amis de Shadowrun.

Je poste le lien du blog du fils que j'ai pu suivre un peu en vidéo cette aprem
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/ikea-boy.html

Je remercie les quelques jours de repos pour mon épaule, mon dos et mon manque de sommeil (sieste de deux heures et demie cette après-midi en dépit d'une nuit honnête pour moi)
Je tente de ne pas m'en faire si je n'ai pas le temps d'écrire ou si j'ai trop mal pour partir mercredi.
Je me prends pas la tête, il ne faut pas.

Ce qui arrive ou n'arrive pas cette semaine, c'est pas grave.
C'est d'abord être sur pied qui compte.
Y a tout le reste de l'été à quand même devoir s'occuper de ma p'tite chose.

Et puis j'oublie pas la page du jour
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/dixjuillet2018.htm

dimanche 8 juillet 2018

The son

Je remercie internet pour être capable de compenser un truc.
Cela a fait du bien de voir le fils deux fois en chat vidéo.
Son blog, du coup
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/toujours-en-famille.html

Sinon, journée de chat vidéo, de parler avec sa soeur et sa mère super longtemps au téléphone, de constater que les deux bières du jour, ça coche l'été, de finir en avance les pages du jour pour être tranquille si j'ai les moyens de partir mercredi (le dos et les tripes sont pas d'accord aujourd'hui), de se préparer à écrire demain, de se laisser gagner à du temps pour soi (écrémage de liens dans le dossier jdr du navigateur, y en avait une trentaine qui étaient morts), de balade avec le chien ce matin au lac, de facebook pas mal (et j'ai constaté que j'avais un gros QE) et bon...
Quoi ?
De constater que je vivrais bien tout le temps à 30 degrés, pitin...

La page du jour, allez.
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/neufjuillet2018.htm

Et quelques photos du jour...
Les miennes, puis une du fils






samedi 7 juillet 2018

The guts

Les tripes.
Hou.
Elles m'ont déménagé plusieurs fois aujourd'hui et je ne saurais dire si c'est le reste de cette fichue intoxication ou la réalisation que même un jour sans le fils me brasse maintenant ou si c'est un crash parce que je n'ai pas de responsabilité pendant quelques jours autre que de me soigner.
Ceci dit quand les tripes parlent, c'est que je suis sur un bon chemin moi.
Rha, cochon de fils, il est la première personne au monde qui me manque au bout d'un jour maintenant (l'année dernière, c'était une semaine, ce qui est à peu près mon rythme normal).

Le blog du fils :
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/en-famille.html

La page du jour (qui a un des styles d'humour que je préfère aujourd'hui : l'absurde)
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/huitjuillet2018.htm

Et la vidéo du dimanche...

vendredi 6 juillet 2018

The mind

L'esprit voit bien que ça va être rude sans le fils.
Mais l'esprit sait.
Il faut quelques jours de repos et de création.
Il faut.

Je reste avec quatre images aujourd'hui.
Un papillon qui vole et que je prends en photo pendant qu'un monsieur écoute le match France Uruguay à la radio.
La caissière de Carrefour qui aurait aimé voir le match alors que moi je profitais du créneau justement pour aller voir les soldes pendant un moment que je savais mort.
Le fils qui étend ses pieds en l'air dans le lit avant de s'endormir et que j'endors en trichant, avec le talkie walkie de l'écoute bébé en lui sifflotant un air de mon crû.
Ramasser des figues dans mon figuier (eh, forcé, c'est pas un prunier) en dépit du fait que c'est vachement urticant la sève de figuier ou les fichus feuilles, pitin.

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/au-revoir-papa.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/septjuillet2018.htm

Quelques images du jour












jeudi 5 juillet 2018

The beast

La bête en moi...
Je viens de la ressentir ce soir.
Elle a envie de finir la chose entamée un peu avant mon anniversaire.
Elle a envie de tuer toutes les douleurs.
Elle est la page du jour :
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/sixjuillet2018.htm

Ouais, ma bête, c'est la page du jour en plus des autres passions. Pour sûr.
La bête a besoin de quelques jours toute seule. Pas beaucoup. Mais la bête a besoin.
En même temps vu que la bête est blessée, elle va en profiter pour soigner.

Le blog du fils, sinon :
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/semaine-77.html

Et une image du jour, allez
Mon fils.
En train de piquer un bout de miettes sur son fauteuil.
C'est aussi une bête, ça ;)

mercredi 4 juillet 2018

The worm

Ouais, je...
Faut pas dire à quel point on est au tas.
Faut pas.
La page du jour, allez...
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/cinqjuillet2018.htm

Mais je crois qu'il y a eu un comble aujourd'hui quand je me suis rendu compte que j'ai pas pu filmer tout Festen à cause de la tête de mûlerie de quelqu'un, quand ma mère est partie, quand le médecin m'a engueulé (un remplaçant) parce que je demandais de renouveler des trucs et que j'y allais déjà pour quatre trucs différents arrivés en même temps (passons les détails), quand je me suis rendu compte qu'un mec qui souffre c'est dur au quotidien pour les autres, quand j'ai décidé de rester à la maison pour pas imposer aux autres du théâtre des cicatrices trop visibles aujourd'hui, tout ça tout ça, tout ça et tout ça et à la limite on s'en fout de l'état de ver dans lequel je peux être.
Nervous breakdown.
The worm.
I'm just a worm.
I need inner peace.
I need something else, I need to keep a foot in the sky.
I don't need another drop of sorrow in my bucket.
I really don't need it.
Heureusement que le fils peut aider. Mais ce n'est pas suffisant. J'ai besoin du pied dans les étoiles, j'ai besoin de créer ou de jouer.
Je sais que je ne vis pas sans cela.
C'est la seule manière d'échapper aux cicatrices de la chair ou de l'âme.
Hum.
Der des der sur le caca boudin intérieur ?
On va essayer.
On va essayer.
On va.
Je tourne la tête et je regarde mon fils dans sa chaise. Quelle joie de le voir boire par lui-même ou m'aider à ranger ses jouets tout à l'heure.
Ouais, heureusement qu'il y a la famille.
Mais j'ai besoin de regarder quelque chose en moi.
Et de le jeter sur le papier.
J'ai besoin d'un peu de temps pour guérir la claque.
J'ai besoin.

Des images du jour :


Et la chienne dans l'eau :
https://photos.app.goo.gl/eggQFNciUzS6p1YZ7


mardi 3 juillet 2018

The bird

Elle, là...
On peut remercier pet alert 18 et facebook.
Elle a été attirée par mon figuier qui commence à donner et pouf, on a pu la récupérer (enfin une voisine) et la proprio est en train de la récupérer. Elle était vraiment contente quand j'ai pu lui causer un peu.
C'est cool.
The good deed of the day.




Sinon merci à mon ex-kiné pour la séance d'ultra-sons.
Fallait ça pour un peu se remettre du bras en miettes.

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/quatrejuillet2018.htm

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/devine-ta-journee.html

Se remettre à relire Embras(s)ez-Moi pour y bosser cette été a été aussi quelque chose qui a permis de supporter les merdes physiques.

--> http://www.lulu.com/shop/http://www.lulu.com/shop/ebatbuok/embrassez-moi/paperback/product-23554028.html



lundi 2 juillet 2018

Breakdown

La page du jour résume l'état de la chose.
J'atteins le pas humain, mais le comble fut la gastro et le bras en vrac.
Bref.

http://www.lapagedujour.net/juillet2018/troisjuillet2018.htm

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/popa-malade-mais_2.html


Il va falloir faire comme mon chat.
Repos

Je sais...

Je sais que j'ai mieux entendu les retours positifs ou sur mon rôle que les retours négatifs sur le manichéisme éventuel de Festen qui n'a rien à envier à Vol au dessus d'un nid de coucous.
Je sais que je peux mettre de côté des critiques pas constructives parce que personne ne saura ce que ça fait d'avoir bossé le rôle que j'ai joué sur plusieurs mois.
Je sais que la page du jour est juste :
http://www.lapagedujour.net/juillet2018/deuxjuillet2018.htm

Je sais que j'ai pas vu assez le fils aujourd'hui
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/07/chaud-2.html

Je sais que j'ai la lèvre coupée sur scène et que, actor studio, j'ai utilisé mon propre sang pour me barbouiller la gueule.
Je sais que j'ai le bras droit dans un état de douleur jamais atteinte au niveau du creux du coude.
Mais bon...
Je sais que la douleur me transcende.
Je sais que j'ai mis une claque à des gens.
Je sais, qu'au final, si quand même, j'ai le rôle principal de Festen puisque c'est lui contre tous, même s'il ne parle pas.
Je sais que je vais me taper mon coup de déprime post-marathon.
Mais passons.
Je sais que ce qui va me sauver pendant les deux mois d'été c'est d'avoir artistiquement d'autres projets parce que je sais que sans les dits projets je ne suis pas au mieux.
Walla walla.