samedi 17 novembre 2018

Le fond

Ayé, j'ai atteint le fond moral, physique et psychique.
C'est bien, je peux plus que donner deux coup de pied pour remonter mais pas ce soir. Partie de jdr loupée, trop au tas. Mais ça sera une grosse mayrde pour un bien...

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/tout-le-temps-dehors.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/dixhuitnovembre2018.htm

jeudi 15 novembre 2018

Surfer sur la vague...

Bon, surfer sur la vague des fourmillements et du bad day pour l'hernie du cou et ses conséquences...
Je passe les détails sur le physique et le psychique. Mais huuuuuu... Y a des jours, comme ça, tu te prends plus ton handicap dans la gueule. Ou les risques que l'handicap devienne pire.
Le rêve de cette aprèm où je participais à un jeu de rôle, achetais du pain à la rose dans un bar / boulangerie attenant à la table de jeu de rôle sise dans une succession d'appartements qui finissaient sur le bar boulangerie m'a mis une petite mine parce qu'à la fin je lévitais ou volais et que comme d'habitude, tout le monde s'en fichait, sauf, pour une fois, une femme dans une voiture blanche qui réalisait que quand même, y avait un truc bizarre...
Faut que je vole en vrai... (enfin en vrai au figuré)...
Hum... J'ai aussi revu un visage d'un type que j'aimais bien et qui a participé à un stage avec moi, il y a plus de vingt ans. Un type que j'avais oublié.
Je reste assez ébahi par la manière dont les rêves ancrent des souvenirs plus vrais que ceux de la vie...
Le bar, les pains qui étaient vendus par le boulanger, ma gêne à ne pas savoir choisir quel pain, ne pas trouver celui indiqué par le boulanger, pour finir par lui dire : mettez moi ce que vous avez de plus étrange ou bizarre comme pain, et ce dernier qui choisit une sorte de pain de mie rose avec justement de la rose dedans...

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/family-day.html
La page du jour
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/seizenovembre2018.htm
La photo que je retiens du jour


mercredi 14 novembre 2018

Mon fils, ma...

... non, pas bataille.
Mon fils, ma foi en "faith in humanity restored".
Du coup, c'est sûr, j'ai le profil pour avoir le désir d'avoir plus d'enfants tellement c'est bien cette foi.
Mais on ne fait pas des enfants pour avoir la foi.
La foi vient ou ne vient pas.
Un pas en plus dans la foi en le voyant jouer à cache avec sa mère puis aller lui faire des câlins. On peut pas demander mieux dans une journée.


La page du jour, sinon...
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/quinzenovembre2018.htm
Le blog du fils...
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/fountain-of-love.html
Et un relais parce que l'idée est super et que j'ai testé sans jouer aujourd'hui...
https://www.facebook.com/lescouleurdujeu/

mardi 13 novembre 2018

Le bébé à côté de moi

Contre moi le fils, et j'ai pas grand-chose à dire d'autre de cette journée, parce que parler de mon niveau presque insupportable de douleur au dos et aux bras est inutile...
Contre moi, plus rien, le temps de finir la première phrase mais ce n'est pas grave...

Les deux trucs importants du jour sont la page du jour (très juste)
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/quatorzenovembre2018.htm
Et le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/walking-guy.html

Trois images du jour



I see two dead people

Aujourd'hui, jour un peu de mayrde.
D'abord, j'apprends que Carl Sargent qui fut un auteur de jdr assez conséquent dans les années 80 et 90 est décédé (il était sorti des radars ensuite).
https://index.rpg.net/display-search.phtml?key=contributor&value=Carl+Sargent
Puis, rentrant d'une répétition, j'apprends que Stan Lee est mort...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Stan_Lee
Bon...
Ceci ponctue les quelques derniers jours à me remettre. Je suis d'ailleurs assez soulagé par un truc que m'a dit ma femme concernant le problème qui me préoccupait. Tout est le mieux pour le meilleur des vivants.
Et c'est important.

Le blog du fils, cela dit
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/rain.html

Et l'EXCELLENTE page du jour qui me fait marrer dans le déroulement de sa chute.
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/treizenovembre2018.htm


dimanche 11 novembre 2018

Io Io jdr et théâtre

Ce type a une chaîne youtube excellente pour le jdr ou toute personne intéressée par l'art du combat...


Cette page du jour est rôliste et hommage
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/douzenovembre2018.htm

Ce blog du fils est kawaii
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/sun.html

Cette photo du soir est moi

Une dame de cette compagnie m'a permis de passer un bon week-end...
https://www.facebook.com/TheatreDesTroisParques/

Et walla.

Au loin, la berge.

Le théâtre, cool. Bon stage, bonne expérience sur la peur.
J'ai eu l'image de prendre le surf du plaisir sur la mer de la peur, porté par le vent de l'écoute pour rejoindre la berge du public.
Mais une bonne journée.
(qui aurait été meilleure sans les maux de crâne post binouze et fatigue mentale de la veille, mais passons)

Bonne partie de jeu de rôle ce soir.
Et donc, plein d'occasion de s'échapper et d'être sûr que c'est ma manière pour ne pas déprimer, devenir dingue ou être ravagé par la douleur qui repointe le bout de son nez à l'instant. Pitin de dos.

Blog du fils avec une vidéo mignonne en lien dedans
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/samedi-maman-mammy.html

Et page du jour hommage
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/onzenovembre2018.htm

Il y a un libellé dans cette page qui est un anagramme de ce qui aurait pu être et qui est également ma manière de nommer une étape spirituelle sans révéler son vrai nom.
Il y a aussi eu un peu de ça aujourd'hui.
Non, sur la barque, au milieu de l'eau moirée, j'entends le clapotis, je sens le souffle glacé du vent, mais je n'ai pas si froid que ça. J'ai juste mal maintenant, mais pas un mal qui me dépasse. Non, je prends conscience du mal qui m'habite avant de trouver comment le canaliser pour quand je serai sur la berge.


vendredi 9 novembre 2018

Chroniques de l'orage, jour 5



J'ai découvert aujourd'hui un rebond de spiritualité, un mécanisme psychologique pour certains ou mystique pour d'autres, mais le seul possible après une image mentale imposée à moi.
Quelques jours de remous et je serai superman de la volonté ou de la création

En attendant, la page du jour (qui est au sommet de ce que pourrait être un blog)...

http://www.lapagedujour.net/novembre2018/dixnovembre2018.htm

Le blog du fils...
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/un-jour-comme-ca.html

Embrassez-moi pour ceux qui auraient envie de le lire
http://www.lapagedujour.net/novels/embras(s)ez-moi.pdf

Et un merci à R...
La chose ou l'esprit ou le verrou mental qui m'a permis de tenir le coup après l'image de cette petite fille...

Cinq images que je veux garder d'aujourd'hui






Chronique de l'orage, jour 4

Et là, bon, cher esprit de l'aventure...
Je fais le compte.
Infection urinaire, transit en vrac, crève qui passe pas, lombaires qui menacent de bloqué, pincement de vertèbre thoraciques qui entraîne des douleurs depuis deux mois aux omoplates, muscles et nerfs en folie à cause de l'hernie discale, bras droit en miette au niveau des nerfs et forte douleur à la main, épaule gauche défoncée, oreilles bouchées, trapèzes en feu, crises d'addictions diverses, vague de déprime, oeil sec, rage de dent, hernie hiatale au sommet, psoriasis en folie, lésions buccales et nasales.
Et presque tout vient de la psyché.
Je suis le roi de la somatisation, très cher esprit...
Mais aussi de l'évasion. Oui. Oui. Dès que je m'échappe dans l'espace du jeu de rôle, du théâtre ou de certains bouts de création, j'ai la déprime et les douleurs qui arrivent à pas mal s'estomper.
Et puis, faut que je pense à ma femme qui a une opération tout à l'heure et dont il faut se préoccuper, et à mon fils qu'il faut gérer parce que y a nécessité de s'opposer aux non et de gérer la douleur liée à la dernière canine qui pousse.
Alors, je ferme les yeux, et sur une eau noire et légèrement agitée, je vois un horizon qui flamboie et rougeoie. Des cocotiers en ombres chinoises sur des îles proches indiquent qu'on s'approche d'une plus grande terre.
Je repense à la soirée, je dis merci aux jeudistes de m'avoir accueilli et laisser faire le début du cours pour que Jenny profite de son cadeau d'anniversaire en avance (qu'elle avait bien mérité).
La plus grosse partie de l'orage est passée, mais l'eau a tombé et fait germer des graines en moi, ce sont ces graines qu'il va falloir maintenant observer.

La page du jour, sinon.
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/neufnovembre2018.htm
Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/les-disciples-de-la-sieste.html
Et une dédicace spéciale à
https://www.saveur-biere.com/fr/bouteilles/31945-laudatur-xviii.html
qui accompagné d'un cl de Macallan en intro fait bien le job pour LA binouze du soir (bon, après, moi j'achète que quand y a des promos, parce que c'est vrai que c'est cher la binouze chez soi sinon)


mercredi 7 novembre 2018

Chroniques de l'orage, jour 3

Je regarde ce qui me sort du caca, et y a pas. C'est la sphère du jeu, du théâtre, du jeu de rôle et de l'imaginaire, très cher esprit de l'aventure.
Ce soir, en impro, on devait planter une scène avant d'interviewer quelqu'un, eh bien, on était dans mon cul, confronté aux ombres de ma psyché et j'interviewais la nouvelle emmerde de ma semaine. Le comédien a été à fond : cancer du fils, décès de la femme qui se suicide, tout ça.
Et j'ai adoré. C'est cathartique de se dire que tout peut toujours être pire et qu'on doit apprécier ce qu'on a.
Je dis pas que l'orage est passé. Mais il y a la barque de l'imaginaire et de l'humour noir qui aide bien.
Humour pratiqué par la page du jour, également.
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/huitnovembre2018.htm

Le fils aide aussi un peu, en dépit du fait qu'il rentre dans sa phase d'opposition et qu'il faut que je me décide à être un peu plus ferme sur deux ou trois trucs, histoire de lui donner les repères.
Mais enfin, on peut pas dire que ce soit un enfant dur, juste qu'il a son petit caractère (mais que c'est pas fait pour me déplaire, je préfère un fils affirmé que passif).
Le blog du fils.
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/i-have-rights-too-you-know.html
Et un montage google
https://photos.app.goo.gl/fdQ3XjfyicZEdBZb8

Et merci plus particulièrement aujourd'hui à Jenny, Cécilia, Françoise et les autres compagnons de Maleluka.
Parce que bon. Y a un truc qui était pas cool pour moi aujourd'hui et que j'ai passé ainsi le cap.

mardi 6 novembre 2018

Chroniques de l'orage, jour 2

Bien...
La page du jour
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/septnovembre2018.htm
Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/profession-testeur-de-fromage.html

Et quoi, esprit de l'aventure ?
Aujourd'hui, déprime forte, mais comme il y avait l'enterrement de Carole et que je n'ai pas pu y aller, s'est rajouté un peu cela sur ceci, cependant, grâce à Cécilia (kiss kiss), mon message a été transmis et puis, bon, j'irai tout seul sur la tombe, comme un grand, un jour où je n'aurai pas le fils, un vendredi après-midi sans doute.
La déprime m'a permis de réaliser l'étendue des maux physiques et le retour du kiné de constater que le pire des douleurs, eh bien, ça vient d'une hernie en plus de celle du cou, qui n'avait jamais trop travaillé jusque là et qui me met un peu plus que vaguement en état de super douleur permanente. Je n'ai d'ailleurs pas pu faire ma gymnastique aujourd'hui, mais ce n'est pas grave. Je préfère ne rien faire les jours où le kiné joue un peu à l'ostéopathe.
Mon orage a donc traversé la mer calme de la déprime pour regarder les îlots plus lumineux du fils ou des trois personnes avec qui j'ai parlé des causes de l'orage et y apercevoir l'équivalent de la photo ci-dessus.
Une dernière discussion en soirée, à l'instant, ne range pas la déprime mais permet de regarder la photo ci-dessous d'un oeil vif.



J'ai pas laissé la bête sombrer et je suis allé voir Je suis la bête ce soir et participé au bord de plateau (parce que ce week-end, je participe à l'atelier théâtre de toutes les manières) pour me dire, rha, c'est des trucs comme ça en projet solo qu'il faudrait aussi monter, forte place à la suggestion et à la voix.
Je recommande bien que cela puisse en perturber certains.
Lien du spectacle...
http://www.mcbourges.com/la-saison/les-spectacles/1453-je-suis-la-bete

Et dans l'océan liquide, j'ai testé aussi deux choses très bien.
Mango Rising de la brasserie la Débauche et Kingpin (avec purée de mangue et tabasco) qui est vraiment un truc que je boirais en bière de soif et qui a eu l'honneur de rejoindre mon top 10 (si tant est que j'en ai un), surtout dans la réussite du mélange sour et piquant.
https://www.saveur-biere.com/fr/bouteilles/29491-la-debauche-king-pin-mango-rising.html
Et l'extrêmement rare (c'est dispo m'est avis que sur place, à leur brasserie), décapsulé en forme de "Salut Carole" Barrel Aged, Oatmeal Stout en Morangie edition de chez Black Isle, une bière noire bio vieillie en fût de whisky qui prend son envol accompagnée de chocolat
https://www.blackislebrewery.com/beers/

Hein ? Je parle de bière un jour de déprime. Eh. Deux bières, mon gars. Deux seulement. (Bon, en même temps, j'arrive pas à dépasser trois).
Santé.
Et pensée à tous ceux qui étaient à l'enterrement et à la famille de Carole qui devra maintenant vivre avec des souvenirs.

lundi 5 novembre 2018

Chroniques de l'Orage, jour 1

Bon avant, tout, les trucs cool

http://www.lapagedujour.net/novembre2018/sixnovembre2018.htm (catharsis de mon orage pendant cette semaine)

https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/profession-ranger.html

Et sinon, c'est un peu compliqué cette semaine sans causer d'une partie de la nature du problème, mais disons qu'il y a une conviction personnelle et mon ego qui se prennent dans la gueule une sorte d'échec cuisant de ce qu'est ma personne au regard d'une situation que je vis (et qui est réellement) comme la pire de ma vie.
Voilà, en gros, esprit de l'aventure. Ouais, ouais, je m'adresse à toi, parce que là, pitin, il faut...
Il y a aura une clé pour ceux qui savent lire entre les lignes quelque part, mais ce ne sera pas étalé en grand, enfin pour l'instant.
Le problème de l'orage, c'est de vivre la montée d'une chose jusqu'à une conclusion inévitable qui ensuite me mettra sans doute face au pire de ce que je pourrais ressentir de moi-même.
Je suis coupable dans mon ego et ma foi.
Mais je peux déplacer la responsabilité en me disant : le coupable est mon père en ayant laissé en moi des putains de cicatrices d'enfoiré au niveau de l'âme qui font que je ne suis pas consciemment ou volontairement un coupable de tous ces défauts qui dans mon esprit entraînent une situation de caca. Je suis une victime qui devient un bourreau parce que ce statut de victime ne m'a pas permis d'être un guerrier, voire même un paladin.
Le parallèle avec le jeu de rôle donjons et dragons pourrait même être établi dans le fait que je serais sans doute un barde chaotique neutre confronté à la partie folle de sa psyché qui lui siffle à l'oreille : eh grosse merde, t'es vraiment qu'une merde.
Et puis y aurait la partie construite de sa psyché qui dirait : eh, quand on est dans le fond et que c'est à cause de quelqu'un d'autre, tue le quelqu'un d'autre et rebondit, remonte la pente.
Mais c'est une pente d'ombre et de lumière.
Et l'ombre est violemment présente.
Cela dit, en technique vocale tout à l'heure, lors d'un exercice d'écoute de musique après une détente, j'ai eu l'image mentale d'un type en ombre chinoise qui plonge depuis les ténèbres dans un puits de lumière, une symbolique d'autant plus probante que la seconde image fut l'envol d'un papillon.
Tu sais ce qui arrive à une chenille avant qu'elle ne devienne un papillon ? Elle se dissout, elle meurt vraiment, et c'est un autre être qui est créé.
Ce qui est aussi possible au niveau psychique pour nous, humains.
Et qui devrait être ma seule manière de passer l'orage.
Une ombre chinoise dans un puits de lumière.


dimanche 4 novembre 2018

Dimanche d'avant orage

Un orage va passer cette semaine, donc, une journée peinard avec le fils...
On est allés à trois au salon de la gastronomie et c'était cool et on a fait à deux  une balade cool avec le fils cette aprèm.
Truc cool, sur le salon, j'ai pu vachement discuter avec le gars de Ouche Nanon qui est une crème et j'attends avec impatience qu'il fasse son whisky. Je lui ai acheté ce qu'il fait de meilleur et lui ai conseillé de vendre sa meilleure bière (qu'il n'utilise que pour des vieillissements en fût) en bouteille et de se lancer dans une brune plus corsée qui correspondra au goût de ceux qui vont vers les brunes...
Rho.
Un lien, allez...
http://www.ouche-nanon.fr/
Bon par contre, j'ai des problèmes de gestion de l'orage mental qui entraîne l'orage physique mais du coup, je découvre des paysages ou des univers en moi que je ne soupçonnais pas. Je pense que j'ai gagné des points d'expérience en intelligence intrapersonnelle, grave, mais grave...
Les nuances incroyables de tout ce qui se passe en ce moment et le pourquoi du comment de chaque chose en prenant bien en compte d'essayer de se détacher de l'ego. Y a un jeu de l'esprit à mener..
Bon, pas un jeu facile. Mais faut toujours trouver des chemins sur la route de ce qui ne te tue pas te rend plus fort.

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/profession-bebe.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/cinqnovembre2018.htm

Les six  photos du chemin mental du jour






samedi 3 novembre 2018

Cthulhu et moi : Cthulhu et Nyarla





La santé mentale, c'est surfait...
La page du jour qui va avec...
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/quatrenovembre2018.htm

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/profession-clown.html

Et la respiration de la partie de jeu de rôle de ce soir qui permet de souffler et de relativiser.
Une spéciale dédicace quand même pour ma soeur qui a eu un des gestes les plus sympas que j'ai vus de ma vie.
Cela permet aussi de relativiser :)

vendredi 2 novembre 2018

My wrath is legitimate

Sur un sujet, je fus rassuré par la psy cette aprem.
Mais ça n'enlève rien à un p'tit démon intérieur qui devrait me rendre vachement plus fort mais qui va m'en faire baver comme un salaud avant.
Bref.
Cette nuit, sinon, j'ai rêvé de Carole, dans une foire, heureuse, à quinze jours de mourir en sachant que ses enfants seraient sans doute une lumière même sans leur mère.
On va essayer de rassembler des souvenirs pour la famille.
Bon.

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/muscle-man.html
La page du jour
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/troisnovembre2018.htm
Et merci à Aurore et Hyppolite qui vont permettre de faire vivre ce qui va me rendre plus fort...
Yo.
Ah si, merci au rire du fils... C'est bien pour baisser le niveau de grrr...

Et merci à Loïc, David et Benoit ce soir, aussi.
Cong.
Bonne partie d'aventuriers du rail.

jeudi 1 novembre 2018

Premier novembre un peu...

Dur.
Ouais.
Avec les merdes des derniers jours et la mort de Carole.
Mais j'ai fait des crêpes, en deux versions.
Et je répète ce soir embrassez-moi.
Et le fils va bien.
Et je tire des leçons de vie de tout ça.
Bref.
Merci Carole pour les leçons du jour, même si ça aurait été mieux que je prenne des leçons d'une autre manière. Merci au fils, aussi...

Blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/11/premier-novembre.html
Page du jour
http://www.lapagedujour.net/novembre2018/deuxnovembre2018.htm