lundi 31 octobre 2011

Trône d'anniversaire

Anniversaire de Matthias et Edouard fêté à midi et cette après-midi. Bonne ambiance, sympa de découvrir les femmes de certains.
Pas de grosse fête pour l'anniversaire d'André, aujourd'hui. Le restau avait déjà été le gros cadeau, hier.
Des mots mis par ma femme dans des boîtes aux lettres.
Hum.
Il n'a pas l'air d'être beaucoup réclamé, Baldr.
Là, il est sur mes genoux, comme faisait parfois Horus quand il était petit.
Mais il me semble nettement plus câlin qu'Horus.
Et plus à puer du cul aussi.
Mon dieu l'infection.
Je vais aller me mater un truc à la télosh, tiens, avant de me coucher et de passer une échographie du pouce, demain, qui me dira si je dois me faire opérer ou non.
Suspense.

dimanche 30 octobre 2011

Un peu rien, mais bon...

Le chauffe-eau fuit un peu.
Le pouce fait mal.
En autres idées, j'ai exhumé un projet de blog, la porte jaune, pour tenter d'écrire la chronique d'une famille...
Au besoin, un minimum de références au Trône de Fer, histoire de pouvoir raconter quelque chose qui me plait à moi.
Le chat est toujours là, le chat récupéré hier, enfin surtout ce matin. Je l'ai surnommé Baldr.
Il est câlin et ronron.
Le repas pour l'anniversaire du père de Clarisse était excellent. Oui.
Vraiment.
Un restaurant une étoile, c'est pas rien. Moi, j'ai donné dans l'omelette à la truffe et dans le risotto.
Mais j'ai goûté des truc fabuleux dans d'autres assiettes, notamment le St Pierre servi à ma femme.
J'ai des idées pour cette famille, les Lamont, dont je veux raconter la chronique.
Je veux aussi y inclure le village, que j'ai fait pour les 28 avec la famille Lamoureux.
Oui, d'accord, je prendrai le trône de Fer pour une chronique dure et réaliste, une chronique de choix et de drames.
La porte Jaune que ça s'appellera. Qu'y-a t-il derrière ?
Qui possède les clés pour l'ouvrir ?
Tadada...
Je visualise déjà plusieurs rôles : une chef de famille reine des mystères et de l'intrigue, sa fille, un génie. Je vois aussi une grosse brute, un maître d'armes et un vieil oncle libidineux.
Ca se passera là :)
http://laportejaune.blogspot.com/

samedi 29 octobre 2011

Main main

Résumé banal :
http://www.lapagedujour.net/octobre2011/vingtneufoctobre2011.htm

Mais en vrai, hum; échographie à passer lundi et selon les résultats : possibilité de chirurgie réparatrice.
Sinon, dix séances de kiné prévu avec ultrasons.
Eh ben eh ben...
Pas perdu ma journée moi.
Partie de jdr annulée aussi.
Pour cause de gosse malade.
Eh ben, eh ben.
J'espère que le chaton qui m'a accueilli ce soir (enfin jeune chat plutôt) n'est pas abandonné.

jeudi 27 octobre 2011

Introspection...

C'est vrai que j'ai été un peu perturbé par cette petite fille qui tombe sur la tête dans un escalier dans mon rêve.
http://www.lapagedujour.net/octobre2011/vingtseptoctobre2011.htm

mercredi 26 octobre 2011

Toudouuu,

http://www.lapagedujour.net/octobre2011/vingtsixoctobre2011.htm

La lutte du dedans de soi est rude.
La preuve, j'ai le foie qu'est pas droit.
Des dioux.
:)

lundi 24 octobre 2011

Bastoooon

http://www.lapagedujour.net/octobre2011/vingtquatreoctobre2011.htm

Et pour dire, sinon, la campagne que je fais jouer a de sérieux bugs.
Trop dirigiste. Heureusement que j'ai des joueurs qui se marrent et que leurs personnages voient les choses en décalé.
Sinon, je ne serais pas parvenu au bout.
Je sais déjà que malgré une envie de faire essayer c'te campagne à d'autres, je ne réessaierais pas. Trop exigeant sur les sentiments des personnages.
Et sans le fun que j'ai mis dedans, je me serais grave emmerdé.

dimanche 23 octobre 2011

Dieu tout nu

http://www.lapagedujour.net/octobre2011/vingttroisoctobre2011.htm

Et sinon...
Ah ah ah ah.
Il va être temps que je cesse d'avoir mal partout.
Toute la journée, jusqu'à 5 heures de l'aprem, lessivé par une crise de sinusite. Olé.

samedi 22 octobre 2011

Dieu en slip.

http://www.lapagedujour.net/octobre2011/vingtdeuxoctobre2011.htm

J'insiste.
Sinon, mal au crâne, mal à l'oeil, mal au dos, mais pas à la sciatique, j'ai niqué un muscle en voulant reprendre ma gym hier.
J'attends ma fête et je change vraiment de vie, cong :)

vendredi 21 octobre 2011

mercredi 19 octobre 2011

Chatte de geek, 1

En attendant de retrouver des vidéos déjà faites mais pas retravaillées... :)
Ce fut posté aussi sur le blog d'Horus.
Et ah bon sang, je repense à Louise, visitée hier, qui habite à St Germain et a dû fuir Oran en 62...
Elle retournera peut-être en Algérie en 2012...
J'ai la même envie de retourner en Nouvelle Calédonie.

mardi 18 octobre 2011

La clinique Sainte Marie, Texas


Partie improvisée, parce que demandée par les filles du théâtre... Amies joueuses, ne pas lire la fin...
Pour la petite histoire, ce fut du diceless (et character sheet less), tout reposant sur la très forte motivation des joueurs de motiver tel pnj à faire ça ou leur interprétation.
Ce qui est marqué en italique, et en jaune, vous est interdit. Grosse balise spoiler.

Après un scénario qui parlait de l'instant T joué voici un an dans la vraie vie, les pjs ont en quelque sorte sauvé New York de l'arrivée d'une entité appelée le Tourmenteur des âmes et de ses trois fidèles, les fils de l'Apocalypse.
Ils ont permis la dynamique qui s'est créée dans les autres univers pour stabiliser quelques points chauds (Création de St Kilda, le manoir de l'île de Skye, les portes d'Australie et de Suisse, celles de Seattle/Vancouver aussi et peut-être un truc à Houston, Texas et New York) et empêcher les autres invasions qui doivent avoir lieu, chacune, en un point et un temps des 6 univers connectés.
Mais passons.
Cela fut assez facile pour les pjs, de fait, de repousser le tourmenteur lors de la dernière partie...

Et nous voici, donc, avec un scénario qui parle de la défaite ou de la victoire des pjs à un autre instant T... Avec une réécriture des évènements qui ont donné naissance aux 28...
Là, dans ce cadre là, on parlera des 7...
(ils seront libres de planter 3 graines chacun pour faire 28)...
Ambiance patient 13 (bien que les pjs aient la mémoire de ce dont tous les joueurs se rappellent après plus d'un an de pause)... Nos trois pjs, numéro 1 (jambes cassées), 2 (bras cassés) et 3 (tête cassée et problème d'orientation et de maths), que des filles (en pj et en vrai) se réveillent dans un petit hôpital avec qui les bras cassés, les jambes cassées et la tête cassée...
Dans cet hôpital, trois autres patients (mâles) : le frère d'une pj (n°6, mental cassé), le mari d'une pj (n°5, torse cassé) et un italien (n°4) qui les a réveillé de leur torpeur, plus un ancien pensionnaire (n°0, vie/coeur ou espoir cassé sans doute) ainsi que madame Citron (infirmière et branleuse de ces messieurs), madame Jambon (cuisinière, femme de service), monsieur Pierre Perrier (apparemment blessure de guerre aux parties génitales, donc sexe cassé) et le directeur John Fizz (le type banal et ordinaire, fasciné par ses cheveux longs, et qui explique aux pjs leur situation).

Tout a tourné autour de nombreuses découvertes...
- les pjs ont absorbé dans la nuit un truc à la framboise qui leur rend leur raison, en dépit du shoot de drogues matinales administré par madame citron.
- ils sont dans cette clinique texane (Sainte Marie) près de Houston depuis trois mois à la suite d'un accident de voiture.
- personne ne sait qui ils sont.
- la clinique a vu tout son personnel disparaître ainsi que ses patients deux jours avant l'accident des pjs, seul un patient - zéro - a été retrouvé.
- dans les deux jours, quelqu'un a embauché Fizz qui a embauché les autres...
- Les pjs, vu le lieu de leur accident ont été transférés dans cette petite clinique, ils étaient cassés de partout.
- Quatre ont tenté de s'enfuir voici 2 semaines et se sont pétés torse, bras, jambes ou tête et déliraient sur des trucs bizarres : porte dimensionnelle, goules, byakhees, élus, un paquebot en 19, les 28.
- Les pjs ne sont pas en 1924 comme ils pensaient mais en 1919...
- Pierre Perrier le videur, infirmier, costaud accepte de leur fournir le dossier de patient 0
- Dans le dossier de patient zéro, des noms des anciens employés de la clinique sont ceux des pjs. Il y a plein de référence au chiffre 5, a des portraits chinois et une photo qui montre un grand air de ressemblance avec Fizz, le directeur.
- Miss Citron fait des toilettes avec des happy ending aux mâles de l'établissement sauf à Pierre et numéro 4 (et sans doute zéro)
- Numéro 4 contacte les pjs, c'est lui qui leur a donné un antidote à ce qui les abrutit, il veut partir avec les pjs par une porte dessinée à la craie dans le mur de sa chambre par laquelle une main serait passée et une voix aurait dit : donne la potion aux quatre du corps, c'est la clé...
- Numéro 5 et 6 reçoivent l'antidote, pas évident pour eux de reprendre pied, surtout quand ils réalisent où ils sont (prisonniers d'une clinique paumée en plein désert), quand ils sont (dans leur passé) et comment ils sont (sans que le monde n'ait quelconque souvenir de leur existence).
- Il y a bien une porte dessinée dans le mur lorsque tous les patients se retrouvent la nuit dans la chambre des hommes. Numéro 4, en transe avec numéro 6 indique que pour passer la porte, il faut tuer le gardien et réunir le corps
- Fin du scénario sur les pjs pris en flagrant délit de se toucher les uns les autres pour trouver l'énergie nécessaire pour ouvrir une porte dans le mur. Quelqu'un se découpe par la vraie porte de la chambre, qui...


SPOILER Ne pas lire, chère joueuses
- C'est bien pratique cet antidote donné depuis une porte soi-disant magique à numéro 4 et le regain assez rapide de liberté des pjs sans que les membres du personnel ne se posent vraiment trop de questions. Et si l'apparente liberté des pjs de se rebeller n'était pas organisée pour les amener à ouvrir la dite porte et sacrifier un des leurs ?


Ce que je sais, de sûr, c'est qu'un des personnages pnj a un doppelganger, qu'il y a un 28 avec le pouvoir d'éteindre le pouvoir des 28 (et donc leurs contraintes) et qu'une sorte de démon ou d'entité contrôle ce 28 pour empêcher les autres d'agir à l'instant T et pour que certains d'entre-eux tuent un des leurs (chose normalement impossible, c'est une loi de base, personne ne peut se foutre dessus chez les 28) pour ensuite induire un principe de corruption au sein des 28 (si les pjs tuent l'un des leurs à l'insu de leur plein gré, ils changent la nature de ce qu'ils sont), et voler le pouvoir du décédé puis ensuite de tous ceux qu'il tuera (à la highlander, il n'en restera qu'un)...
Mais je me garderai bien de révéler lequel...


lundi 17 octobre 2011

Qin Reloaded 14...

Présents pour le départ au Chu : Ying Jia / Miel, Canard, Métal, Libellule,
Présents au Dai : tout le monde.
Affaire en suspens : retrouver Dereck Stormwood.

Scénario officiel... Les variantes sont les suivantes :
Lai Fu n'est pas tué par les pjs après avoir été interrogé par eux. Il est rendu gaga par des drogues et la fille de Libellule / Meixia et Métal leur est rendu. L'honneur est sauf avec le Qin. Miel est très perturbée d'apprendre que dans ce monde Lai Fu est son père, mais ainsi va la vie, n'est-ce pas ?
L'incendie des greniers à grain laisse la place à une enquête magique très rapide pour trouver le coupable qui sera lapidé en place publique et brûlé... On découvre au cours de cet épisode et de celui de la torture de Lai Fu que Métal, s'il n'a aucun problème à tuer les gens, n'apprécie pas la torture...
L'arrivée de John Ghost pendant l'exécution de celui qui a fait brûler le grain sauve la mise. Des patates ou de la farine, en ouvrant une porte sur un entrepôt dans un autre monde est possible.
En compagnie des quatre bûcherons, de Mache Pierre et Taille Pierre, des quatre nains du cirque, d'un sergent nommé Dans L'eau et de Ghost qui ouvre la porte, les pjs choisissent de se rendre vers la farine. Un entrepôt en 1942 à Strasbourg où ils éliminent des allemands, se font passer pour des SS, sympathisent avec des résistants, dont un certain François Pierre-Martin qui deviendra plus tard le chef d'une cellule d'investigation sur l'occulte, très axée sur la Chine. Ils emmène avec eux également un certain Gruber Hopfman, un engagé dans l'armée qui servira d'aide de camp à Serpent Sauvage.
Très rapidement, Ghost ouvre une porte sur Saint Kilda pour ramener 12 moutons de Boreray. Ying Jia / Miel aura le temps d'apercevoir l'agent Briley, représentant de l'ordre Saint Kilda atterrissant sur l'île.
Ghost a résisté à la manipulation de Ying Jia / Miel qui voulait le pousser à dealer l'échange de corps avec Miel / Dai Long.
Miel / Dai Long est d'ailleurs très content de ce nouveau corps, un truc pas piqué des vers qui expulse le trop plein de graisse, peut se dédoubler et même voler.
Des nouvelles parviennent du Chu... La situation est tendue, il faut retrouver ce général du Chu qui sait où se trouve la secte du ciel inclinée, le siège général.
Nos quatre pjs sont donc partis dans le Sud, confrontés à la misère apportée par la guerre, ils recrutent un wuxia désabusée - Marche avec les Cadavres - et débarrassent un village d'un Nian avant de s'introduire dans Shoucun où ils rencontrent les protagonistes principaux du scénarios officiels.
Des sacrés du Ciel, ils rencontrent pour l'instant surtout Dragon, Buffle et Rat (ils ont aperçu Lapin également).
Ils savent aussi que le médecin du roi est un disciple de Shu Xing mais qu'il a maintenant été acquis à la cause du Chu.
Métal est particulièrement perturbé en découvrant quelque chose sur une des personnes présentes, grâce à ses facultés de sixième sens. Le jeune prince qui traîne dans le palais, à son humble avis, il n'est autre que....

(Suite la prochaine fois)

Notes techniques sur les 2 pnjs principaux recrutés / débauchés :
Marche sur les cadavres Eau 4 Feu 3 Métal 5 Terre 3 Bois 3, tous les taos utiles de sa profession de Wuxia à 3. Epée 5, très utile 4.
Gubert Hopfman Eau 3 Feu 3 Métal 4 Terre 3 Bois 3, Yin Yang 3, Création inspirée 3. Artiste 4, Faussaire 4, utile 3.

dimanche 16 octobre 2011

Dimanche

Rejouer à Vierzon.
Voter pour les primaires socialistes.
Essayer d'écrire un truc sur la dernière partie.
Essayer de lire un truc pour une partie courte lundi soir.

Et puis ça
http://www.lapagedujour.net/octobre2011/seizeoctobre2011.htm

Et puis, oui.
Dieu n'existe pas.

samedi 15 octobre 2011

Ploum.

http://www.lapagedujour.net/octobre2011/quinzeoctobre2011.htm

Et sinon, bonne partie de jdr, ce soir. Hâte de faire le prochain scénar :)
Hâte vraiment.
On va donner dans une situation très épique avec un choix sympa que j'aimerais bien proposer aux joueurs.
Refaire un peu leur monde.
Mais j'ai quinze jours pour donner quelques pistes ou proposer quelques idées...

vendredi 14 octobre 2011

Rebelote...

J'aurais dû rester en vacances.

Deux gastro.
Eventuellement le syndrome de Gilbert.
Une vague poussée d'Herpès.
Le psoriasis, l'hernie toujours présents.
Les maux de crâne.
Les genoux qui font mal.
Une sciatique maintenant ?
Oui.
Une sciatique et une radio du dos à faire. Le médecin du don de plasma a insisté pour que j'aille en faire une, sinon, je crois que j'aurais pas pu donner mon plasma ce matin.
Toudoudoudoudouuuuu.

Et une légère prise de tête avec les cons du forum, qui jouent les fâcheux mais qu'importe. Je ne lis plus les messages privés, ni leurs messages, je me contente de poster ce que j'ai à poster, ça me gagne du temps...
http://www.lapagedujour.net/octobre2011/quatorzeoctobre2011.htm
On est toujours le con de quelqu'un. Faut l'accepter. Faut accepter que des gens soient cons. Faut accepter qu'on puisse l'être pour certains.

Je m'en fous. Je donne mon sang, je visite des malades, j'aide des gamins dans le boulot, je tenter de profiter de mes deux plus gros loisirs, je tenter de profiter et de donner autant que faire ce peut.
Mon opinion sur moi est bien plus arrêtée que celles des gros ouins ouins qui ne savent pas, ne sauront jamais qui je suis...

jeudi 13 octobre 2011

Une seule chose à changer...

Mentalement, la volonté.
Physiquement, les cheveux, plus.
Spirituellement, rien.
Politiquement, plus d'intérêt.
Economiquement, un zéro de plus.

:)

mercredi 12 octobre 2011

Un lien vers ce que j'ai écrit aujourd'hui.

Dans chroniques rôlistes, cherchez l'onglet Pathfinder.
Deux épisodes pour l'instant.

http://chroniquesrolistes.blogspot.com/search/label/Pathfinder

Je suis bien content d'avoir trouvé la photo du mannequin suédois qui sert pour mon perso.

mardi 11 octobre 2011

lundi 10 octobre 2011

St Kild'(A)berrant

Juste une plaisanterie, ce titre, sur la possibilité de développer une chronique sur St Kilda et ses habitants dans l'univers d'Aberrant le jeu de rôle en y rajoutant deux sociétés secrètes, une victorienne, une nazie, liées au passé de St Kilda.
Bon après-midi, en tout cas.
Bien d'avoir deux filles et deux gars pour un groupe qui aime bien se marrer.

dimanche 9 octobre 2011

Théâtre et jeu de rôle

Très content d'avoir fait une lecture d'une pièce bien hard à jouer mais bien motivante.
Très content d'avoir pu jouer une partie avec un perso que j'apprends à aimer et découvrir, sans la contrainte de cette foutue feuille de personnage...
Hou bon sang. Libérateur.
Je vais insister pour ne pas l'avoir pendant un moment la fichue feuille...

samedi 8 octobre 2011

Gilbert

Oh mon dieu.
Epiphanie.
Si j'ai bien la maladie de Gilbert comme il serait bien possible que ça soit le cas.
Ca explique presque tous les trucs bizarres que je ressens parfois.
Les maux de crâne (en partie), les coups de blues parfois, les vertiges de temps en temps et tout ça, tout ça...

Il parait que pour lutter contre le bousin, le truc est d'éviter les excès.
Hé.
Le piment, le chocolat, le café et l'alcool (fort), j'aime.
Boudin.
Une analyse à faire dans une semaine ou deux pour confirmer le diagnostic.
Sinon, j'ai une entorse au pouce depuis trois semaine, sympa de l'apprendre et j'ai un bon pour une radio du genou mais je crois que de toutes les manières, on devrait plus donner dans l'IRM pour le p'tit problème de nerf sans doute un peu coincé parfois.

Les infos, par là :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Gilbert

Et puis sinon, les vérités du jour (bien qu'il n'y ait pas de Gilbert dans ma famille)
http://www.lapagedujour.net/octobre2011/huitoctobre2011.htm

vendredi 7 octobre 2011

Apple

Un peu las.

Mais on s'en fout, pas vrai ?
L'aventure physique me manque.
L'aventure dans la tête avec le jeu de rôle et le théâtre, c'est bon...
Mais la nature, la forêt, la mer, les falaises, la vie sauvage me manque.
C'est dur de se contenter uniquement des lapins aperçus tard la nuit.

http://www.lapagedujour.net/octobre2011/septoctobre2011.htm



mercredi 5 octobre 2011

One

De tout et de rien.

http://www.lapagedujour.net/octobre2011/cinqoctobre2011.htm

J'ai appelé deux fois ma mère, aujourd'hui, du coup.
Et comme elle ne s'est pas offert de gâteaux pour son anniversaire, je nous suis offert ça à ma femme et moi.
Horus semble aller un peu mieux ce soir.
On a pas été débordé au boulot.
J'ai passé une bonne soirée télé.
J'ai la sensation d'avoir le foie en vrac, mais c'est juste le taux de bilirubine ou la reprise de la gym.
Je vois le médecin vendredi.

mardi 4 octobre 2011

Un vrai cadeau... / Anniversaire.


Sur ce mois ci, je me suis offert donc mes bouquins du mois.
Qui vaudront pour ma fête.
Mais je dois avouer que je dois quand même marquer aussi le coup pour la bédé que m'a offert ma femme.
Je sens bien qu'elle n'a pas eu l'impression que ça me touchait de recevoir cette bédé.
C'est juste que je ne m'exprime jamais en vrai.
Et que j'ai un problème avec les bédés maintenant.
Si j'en ai et que j'en lis plus, c'est à cause de l'échec de ne pas en faire.
Même mes Thorgal, que je collectionne, je ne les ai pas lu depuis 16 albums. C'est dire.
Ceci dit, je sais à quel point ce cadeau pourrait être important.
Donc, merci.


Et puis sinon,en ce qui concerne les anniversaires :)
http://www.lapagedujour.net/octobre2011/quatreoctobre2011.htm
Et tiens, un blog sympa :
http://leblogamalec.blogspot.com/

lundi 3 octobre 2011

Ebatbuok M... R...

Bon.
Ben, deux parties de test, ce week-end, de mon système universel.
Une avec compétences, simple.
Une avec juste 4 attributs et quatre savoir-faire.
Et je pense que j'ai enfin de quoi moduler ce que j'aime.
Le 4 peut se décliner en 6 ou en 8 au besoin. Voire en 12 (pour juste un jeu à attributs).
Air Terre Feu et Eau peuvent donner Force (terre et feu), Dex (feu), Constit (Terre), Charisme (eau), Sagesse (air et eau) et Intelligence (air) ou Savoir (Air), Agilité (Feu-Terre), Vigueur (Terre), Mécanique (Feu), Perception (Air-eau) et Technique (Air)  des deux systèmes que j'utilise le plus en médiéval ou science fiction.
Selon la rapidité de prise en main, il est si facile de se contenter de juste les attributs pour des scénarios de convention...

Il y a aussi l'excellente idée de définir un personnage par un statut ou une profession et deux adjectifs / notes.
C'est repiqué sur des suggestions par un auteur de définir des personnages avec un nom et un adjectif.
Et là, on se pose la question.

Comment est-ce que je me définirais moi ?
Looser je m'en foutiste dans la lune pourrait le faire. Ou compulsif pas certain mystique. wannabe mou mais sympa.
Trois mots, juste trois mots.
Et si on était capable de regarder ces vrais trois mots en face et d'en changer un...
Vous pensez bien que je ne suis pas capable ce soir de dire mes trois mots...
Quoique... Si, j'ai ceux que je voudrais être.
Mon pseudo et deux autre noms, apparus sur 20 ans, dans ma tête. Comme des anges gardiens.

Ange gardien indécis.
Ah, pas con.

samedi 1 octobre 2011

Flamme.

Pas mal de temps passé à causer, et sur moi, et sur les rôles dans le jeu de rôle.
Une partie plus courte que d'hab mais avec une fin qui lamine bien les pjs.
Horus encore au tas.
Mais surtout.
Surtout...
Ma femme qui m'apprend que ma mère a appelé tard pour signaler que la maison de mon cousin et de ma tante (la femme du frère défunt de ma mère) a brûlée.
Une maison dans laquelle je suis allé à chacune de mes vacances (juste pour l'après-midi, mais quand même).
Brûlée.
Je n'ai pas cessé d'écrire des histoires de famille cette semaine autour du personnage que je préfère ces derniers temps.
De constater à quel point virtuellement la famille était importante.
Et là, sur cette nouvelle à froid, je me sens étrangement détaché. Ils ne sont pas morts, c'est l'essentiel, je me dis.
Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à tous les bouquins de ma tante ou à la cave à vin et puis je n'ai même pas songé aux instruments de musique, au studio de mon cousin, aux animaux.
Les livres...
Perdre les livres.
Heureusement qu'on peut trouver pas mal de choses en pdf pour compenser je me dis bien cyniquement si cela m'arrivait.
Par contre, j'ai aussi pensé à partir, à aller là-bas donner un coup de main. Mais au nom de quoi ? On se parle une fois tous les trois ans.
Ceci dit, y a cette idée bizarre que ça reste la famille et qu'on doit en faire plus, malgré tout, que ce qu'on ferait pour des gens à qui on ne parle qu'une fois tous les trois ans.
Loin des yeux, loin du coeur.
C'est affreux, mais c'est une manière de vivre à laquelle je continuerai de souscrire. Il y a bien assez de choses qui font mal comme ça dans la vie.
Bon sang. J'espère qu'ils pourront récupérer des trucs de leur maison quand même.