samedi 26 mai 2018

Deux fois

Ce matin, y a une fille de l'accueil à l'hosto qui a été con quand j'ai voulu préciser que y avait eu une vitesse un peu trop rapide dans l'appel des numéros de ticket.
J'ai senti une libération, hors de question de laisser quoi que ce soit t'emmerder quand c'est pas juste.
Ce soir, il y avait une connasse (je sais pas si c'était la même que la dernière fois) qui ne supportait pas que je commence à pouffer au début d'un spectacle drôle. Plutôt que de me faire gâcher le spectacle j'ai pris le chemin de m'en foutre, j'ai pas réussi totalement, mais j'ai fait une démarche mentale et comme j'ai très mal au dos, je ne me suis pas permis également de m'énerver auprès d'elle à la fin du spectacle pour corriger sa connerie.
La connerie crasse de pas supporter que des gens rient ou pouffent à un truc drôle, c'est pas corrigeable ou alors faut utiliser des ressources qui m'auraient énervé et j'avais autre chose à foutre.
Deux fois, donc, j'aurais pu sérieusement m'énerver sur des toutes petites conneries, mais j'ai résisté.
Et là, je sais que c'est tout de même en partie parce que la douleur est particulièrement atroce dans le dos et qu'il me faut ménager ma monture...
Je ne retiens, au final, qu'un moment vraiment triste dans ma journée : avoir du mal, comme d'habitude, à applaudir et avoir vraiment bobo en fin de spectacle.
Alors que je peux en citer 10 de parfait :
Les sourires des nanas en regardant mon fils jouer avec sa poussette.
Mon fils qui m'observe depuis la cabine d'essayage, placide, pendant que je passe la radio.
L'excellence de la portée et de l'humour fin du spectacle belge vu ce soir.
Retrouver les camarades du vendredi pour répéter ce qu'on va faire sur le pouce demain pour les 50 ans de l'IUT.
Répéter la scène des tontons flingueurs que j'ai apprise pour remplacer un comédien.
Écrire une nouvelle de 500 mots maxi sur le pouce en pile 500 mots.
Mettre en vidéo la dite nouvelle pour un projet qui me trotte et qui s'appellerait coquecigrues, histoire de compiler des idées de sketchs pour un spectacle solo pas forcément que drôle...
Mon fils qui dévore les tuiles un peu ratées que j'ai faites pendant sa sieste du matin...
Regarder mon fils dormir.
Ma page du jour, pour les retouches photos, finalement possibles sur Paint Shop Pro qui date d'il y a 15 ans.

Rha.
Comme quoi.
Faut pas se prendre trop la tête.

La page du jour :
http://www.lapagedujour.net/mai2018/vingtsixmai2018.htm

Le blog du fils :
https://ebatbuok.blogspot.fr/2018/05/le-magicien.html

L'image que je retiens du jour :


jeudi 24 mai 2018

Faut rigoler...

Alors, oui...
Mais euh...

La page du jour :
http://www.lapagedujour.net/mai2018/vingtcinqmai2018.htm

Le blog du fils :
https://ebatbuok.blogspot.fr/2018/05/papa-bobo.html

Et euh... Un constat, ok, le décontractant musculaire pas remboursé par la sécu, c'est cher, ok, vu mon foie, je dois en prendre qu'une demi-dose, mais ok, je suis défoncé de base et c'est comme toujours pareil avec ce genre de médoc, tu planes, mais c'est pas que t'as plus mal, c'est que le médoc te fait dire, tu t'en branles, c'est pas grave.
Mais en fait, si j'ai toujours bien mal.
14 balles de dépensés dans mon cul;
Je peux pas me permettre d'être shooté dans la journée. Ou alors, faut que je trouve le moyen d'en faire quelque chose et de rigoler.
Mais pas sûr que ça soit un humour approprié avec mon fils.
Rha.
Je me serais bien passé de ce déchirement musculaire. Mais bon.
J'en sortirai plus comique et plus fort.
J'ai décidé.
Comme mon fils, prêt à secouer toutes les chaînes.


mercredi 23 mai 2018

Alors, m'sieur, vous allez prendre une ou deux s'maines de repos

élongation avec quelques déchirures, forcément, hu.
Tout ça en éternuant. Mais bon.
Je me retrouve à devoir ne rien soulever alors que c'est impossible (en général mais encore plus en particulier) et à gérer des douleurs supplémentaires en plus du dos, des muscles et du pied, le cong.
C'est la semaine monsieur Bobo, c'est normal, après tout :
http://www.lapagedujour.net/mai2018/vingtquatremai2018.htm

Le blog du fils est plus reposant :
https://ebatbuok.blogspot.fr/2018/05/retour-la-creche.html


Et sinon, tant pis, ma thérapie contre la douleur c'est de continuer à m'engager dans les activités théâtre ou jeu de rôle, et là, je crois que j'ai jamais été aussi plein sur les quatre prochains jours et c'est tant mieux parce que y a de l'insupportable, tout de même, dans certaines accumulations.
J'adresse un grand merci à ma femme (qui doit supporter) et mon fils (qui devra gérer que je le soulève moins pendant deux semaines).
Zou.

Et une image, une...
Et elle est de ma femme, pas de moi...



mardi 22 mai 2018

Baby's therapy

On va faire simple.

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/mai2018/vingttroismai2018.htm

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.fr/2018/05/la-journee-de-papa.html

Et une pensée bizarre, j'ai regardé mon fils s'en aller dans sa chambre et je me suis dit que ça serait une image que j'aimerais garder dans les derniers jours de ma vie.
Rha, le bestiau.
Je comprends de plus en plus cette pensée sur les choses essentielles qu'on devrait faire dans sa vie et dedans, il y a faire un enfant.
Non pas que je milite pour que ceux qui n'en veulent pas en fassent. Mais s'il s'agit de sauver la planète, on peut se contenter d'un seul au lieu de zéro et on apprend des trucs de soi qu'on ne pourrait jamais apprendre autrement.
Il y a, j'en suis persuadé, des choses impossibles à ressentir tant qu'on en a pas eu un.

Et deux ou trois images retenues...



lundi 21 mai 2018

L'handicapé

Je savais que je paierai...
Ben je paye.
La conduite, porter pas mal le fils, le stage de ce week-end et ce matin en manquant d'éternuer une énorme douleur au dos qui ressemble à une sorte de déchirure musculaire (tout est trop en tension là-dedans).
En manquant d'éternuer.
Conclusion autofoutage de gueule cette semaine
http://www.lapagedujour.net/mai2018/vingtdeuxmai2018.htm
Et puis lutte contre soi-même et quand même une sortie avec le fils cette aprèm...
https://ebatbuok.blogspot.fr/2018/05/la-journee-de-maman.html
Et toujours lutte contre soi-même pour apprendre une scène des tontons flingueurs parce que je dois remplacer un comédien qui aurait dû jouer la scène mais qui bosse.
Mais là, c'est du plaisir ultime, je vais regarder le film ce soir, je pense...

Pour ce qui concerne les photos du mobile, je partage cela :









Doudou

C'est mon fils, dont je me suis inspiré pour créer mon personnage de donjons et dragons qui m'a donné l'idée de comment améliorer mon personnage entre des choix objectivement efficaces en jeu et des choix plus fun.
On risque d'aller dans le fun.
Le blog du fils.
https://ebatbuok.blogspot.fr/2018/05/the-bath.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/mai2018/vingtetunmai2018.htm

Sinon, dodo tôt ce soir, allez, pour rejoindre le pays magique des doudous mais très content, sinon, de la deuxième journée de stage autour de la pratique et du training des comédiens de la troupe d'Omar Porras.
https://malandro.ch/

samedi 19 mai 2018

Quatre...

Un stage de théâtre, un, avec un des comédiens de la compagnie d'Omar Porras...
https://malandro.ch/

Un blog du fils, un :
https://ebatbuok.blogspot.fr/2018/05/journee-soleil.html

Une page du jour, une :
http://www.lapagedujour.net/mai2018/vingtmai2018.htm

Une partie de jdr ce soir, une, yeh. Une journée complète, mais peu de temps pour les commentaires.