mercredi 15 août 2018

Bébé

Il me fait rire.
Mais vraiment, parfois. Mais vraiment.
Quand il met mon chapeau ou que je lui mets.
Quand il parle sa propre langue avec ses babillages.
Quand il sourit à des trucs purs.
Bon.
C'est bien. C'est un peu dommage du coup de n'en avoir qu'un (c'est pas mon choix, mais je le comprends, parce que financièrement, c'est un peu le caca et que physiologiquement, eh, c'est pas simple pour une femme) mais du coup, on profite au max.
Une partie de mon karma est le rire. Tant mieux.

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/quinze-aout.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/seizeaout2018.htm

Les photos du jour.

L'arbre que je sais pas ce que c'est pitin...
L'arbre au bout de la balade, déjà mort, mais toujours majestueux
Le bébé

Vacances ?

Je me tâte franchement de plus en plus à faire le déplacement avec le fils.
Ça serait vraiment cool pour lui. On va essayer de partir sur le fait que ce soit acté, même s'il passera ses premiers jours sans sa mère.
Moi, pour mon compte, ça sera ma semaine de l'année avec le plus de parties de jdr.
Quatre si tout se passe bien. Ce soir, c'était un peu mou sur la fin pour mon personnage parce que les autres personnages joueurs chefs ne se décident pas sur ce qu'ils ont à faire (c'est ça d'avoir le pouvoir, moi je préfère avoir le savoir quand je joue en général)... Mais j'avais à encaisser aussi des coups du sorts : mon personnage est devenu un peu inhumain (des écailles partout), et ça lui permet d'avoir des pistes pour des objectifs persos (cacher ses écailles avec de la magie permanente, protéger une cité magique dont il n'avait un peu rien à faire au départ, développer des talents qu'il n'aurait jamais pensé développer)

Et sinon, le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/aoden-et-la-sieste.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/quinzeaout2018.htm

Mes trois images du jour.

Le fils qui avance
Le fils qui sait quoi prendre pour balader le chien 
Le fils et le chat (photo d'ma femme)


lundi 13 août 2018

Ataraxie

Je vais te dire, esprit de l'aventure, y a pas photo...
Qu'est-ce qui provoque chez moi l'ataraxie ?
Des moments précieux.
Et là, quels sont ces moments précieux ?
Et je te dis : le jdr, le théâtre, la bière (avec ou sans jeux de plateau), l'humour, des bonnes séries télé, la nature, mon fils, le rire, écrire des trucs que j'aime, détendre les muscles endoloris avec le tapis de leur ou le siège massant, les rires ou les câlins du fils, le sexe, la séduction, voyager à deux, voyager seul, m'éduquer, les moments tranquilles en famille rapprochée, les plats que je préfère, les endroits centres de l'univers, la nature, parfois de la lecture, parfois surfer sur le net; faire la page du jour, trouver le temps de travailler sa voix.
Eh.
Je suis pas à plaindre, hein.
J'ai pas mal d'occasions.

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/quatorzeaout2018.htm

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/walking-without-stroller.html

Trois images du jour, allez...




dimanche 12 août 2018

Oh my...

Je sais pas quoi faire de mon année prochaine rôliste/
Si ça se trouve, j'ai besoin que d'être une fois mj par mois alors que mon idéal de jeu a toujours été deux parties par semaine, une au moins en pj et l'autre, selon, en mj...
Mais bref.
Un enthousiasme assez débordant m'a saisi hier en jouant à un jeu dont les règles sont pas forcément ma came mais qui était régi par un truc bien plus important que les règles : la passion du mj pour son univers.
Et là, on peut tout passer.
Je vais réfléchir. Mais pas trop longtemps je pense, cela dit.

Pour le reste, eh bien, le blog du fils qui fait dire à sa mère : est-ce que c'est possible d'aimer un bébé autant et qui fait dire à son père, bien sûr que s'il y a une personne au monde pour laquelle tu dois te sacrifier, c'est ton enfant, mille fois plutôt toi que lui.
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/happyness.html

Et enfin, la page du jour :
http://www.lapagedujour.net/aout2018/treizeaout2018.htm

J'ai pas d'envie de quête de pouvoir, d'argent ou de puissance en général, mais plus de savoir et de maîtrise du truc où je pourrais être bon.
La curiosité, immense, aussi caractérise mes personnages en général, mais en même temps cela fait partie de remplir le contrat social d'une table.

Bref.
Je sens que je vais avoir une bonne année de rôle. Yes.

samedi 11 août 2018

Un air pour endormir





Nan mais, on rigole, hein. Mais en vrai, les deux premières minutes, elles marchent vraiment, bon, parfois, il faut 5 minutes, mais ça marche tout le temps.

http://www.lapagedujour.net/aout2018/douzeaout2018.htm

Ensuite, j'actualiserai seulement le blog du fils demain matin ou tard dans la nuit pour cause de partie de jeu de rôle

Le blog du fils, du coup
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/deux-sorties-aujourdhui.html

vendredi 10 août 2018

Trois choses qui font sourire.

Le fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/megablocks.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/onzeaout2018.htm

Réviser mon projet des 28 avec des pouvoirs un peu fun...

Les Vingt-huit.

C'est simple. Ils sont sept qui peuvent devenir 28 et leur pouvoir premier, aussi con soit-il, a le potentiel de changer une société, voire le monde...
Chacun en possède un des sept suivants.
Les autres capacités sont optionnelles selon le niveau de jeu que vous avez envie de faire jouer. Perso, pour moi, y a tout ou au moins, de base, le premier pouvoir et les trois autres qui suivent. Mais dans un style plus réaliste (entre guillemets), chacun est libre de faire ce qu'il veut.

Comment les sept sont apparus ?
Une intelligence cosmique qui s'est divisée à la suite d'un rituel, un incident X de votre choix, un beau matin et les personnages qui se réveillent comme ça, un type mystérieur appelé John Ghost qui les rencontre un jour et leur demande de choisir une des 7 cartes qu'il tient en main...


1) Si tu poses une question à quelqu'un et qu'il te répond un truc pas terrible, en lui reposant la question une autre fois, il se met à répéter sa première question indéfiniment à quelle que question qui lui soit posée. Tu peux interrompre le pouvoir en demandant à ta victime de te faire un chèque / don d'argent de ton choix que tu prendras ou non pour toi.

Exemple :
Toi : Il fait beau aujourd'hui, non ?
L'autre : Mouais.
Toi : Il fait beau aujourd'hui, non ?
L'autre (forcé) : Mouais
Toi : Tu aimes les films de gladiateur ?
L'autre  : Mouais
Toi : Tu aimerais changer de sexe ?
L'autre  : Mouais
Toi : Tu es le roi des cons ?
L'autre  : Mouais
Toi : Bon, allez fait moi un chèque.
L'autre : Mouais

Cela vaut aussi pour les gens qui commencent à te poser une question con et à qui tu parviens à la faire répéter une seconde fois.

Exemple :
L'autre : T'as changé de coupe de cheveux ?
Toi : Quoi ?
L'autre : T'as changé de coupe de cheveux ?
Toi : ben quand même ça se voit, pourquoi tu poses la question ?
L'autre : T'as changé de coupe de cheveux ?
Toi : Et sinon, ça va la famille ?
L'autre : T'as changé de coupe de cheveux ?
Toi : J'ai croisé ton ex la semaine dernière, elle a demandé des tes nouvelles.
L'autre : T'as changé de coupe de cheveux ?
Toi : Bon, ok, fais moi un chèque.


2) Quand des gens manquent de civisme sur la route (pas respecter les distances, pas laisser passer les piétons, rouler trop vite, rouler trop lentement longtemps, etc), tu as une télékinésie de fou, tu soulèves leur véhicule, le retourne à l'envers et le pose sur le bas côté. Bon, en vrai, même dès que ça dépasse le manque de civisme. Les mecs qui ne respectent pas les limites que tu trouves humaines et responsables. Pouf, envolés, et sur le bas côté. Ca marche évidemment dès que t'es poursuivi pour une raison quelconque ou que tu poursuis quelqu'un pour une bonne raison. Il est fort probable que tu puisses aussi agir sur le mec qui t'as fait une crasse.


3) Quand tu vois une merde de chien dans un endroit inapproprié (jardin, parc, trottoir, rue), tu peux la téléporter dans la bouche de celui qui a laissé faire... Si le chien est errant, la merde se téléporte dans la poubelle la plus proche.
Mais ce n'est pas tout... Quand tu vois des gens jeter des trucs pas appropriés tu peux les téléporter aussi dans leur slip et ensuite, sur concentration et si tu vois le gen en question, tu expédies le tout (le gen, le slip et le truc) dans une benne à ordures. Tu peux aussi, sur concentration, téléporter des objets qui traînent mais que tu n'as pas vu jeter, toujours dans le slip des gens. Hein. Ou le pantalon, s'il ne porte pas de slip, ou dans la bouche s'il est tout nu. Ça doit bien aller quelque part, merde. Tu pourrais aussi jouer avec des déchets d'usine, en sachant que ça risque d'être mortel pour les dirigeants ou ceux qui ont laissé faire, mais eh, c'est comme ça, c'est la vie. Quoi ? Oui, si t'es dans le caca, tu peux jeter un truc, le téléporter dans ton slip et ensuite te téléporter dans une benne à ordures.

4) On peut pas te dire non si tu demandes poliment, évidemment plus c'est compliqué pour l'autre, plus tu dois demander poliment. Dans le plus absolu du difficile, en cinq minutes d'une conversation très polie de ton côté, tu peux obtenir un million ou une faveur de quelle que nature que ce soit. Pour des trucs pas durs, quelques secondes suffisent, hein, mais demander une fellation, un million et puis ensuite son suicide politique au président des États-Unis, faut vraiment avoir 5 minutes de demandes très polies devant soi. Ah oui, pas plus de trois trucs, à la même personne par jour. Après elles ont du mal à s'en remettre et elles commencent à t'en vouloir, ce qui fait qu'elles ne peuvent toujours pas te dire non mais qu'elles ne respecteront pas leur parole.

5) Tu renvoies aux gens leur propre connerie ou saloperie par le biais d'une attaque mentale générée par la phrase : ah putain, t'es trop con. Boum, plus la connerie est grande, plus l'attaque mentale est puissante. Normalement tu peux transformer en légumes pendant plusieurs semaines des inciviques ou des racistes ordinaires. Les gros gros cons ou salopards, eh ben ils meurent. Si t'es sympa, tu peux changer la nature de l'attaque mentale en transformant le manque d'intelligence des gens en super intelligence existentielle, extra et interpersonnelle ou en sainteté, quoi... Tu choisis. Y a des cons que c'est sympa qu'ils deviennent des saints, y en a d'autres que c'est sympa qu'ils crèvent ou deviennent des poireaux. Tu peux laisser les gens choisir en disant légume ou licorne (saint).

6) Tu peux provoquer l'ataraxie chez tout le monde dans un rayon de 100 km en criant Ataraxie. Tout le monde est atteint d'une tranquille quiétude de l'âme et peut faire le bilan de sa vie, sereinement, et peut-être reconsidérer d'autres options. L'ataraxie dure jusqu'à ce que tu utilises à nouveau ton pouvoir (un peu plus loin) ou que tu t'endormes ou que tu te déplaces de plus d'un km. Il y a des chances que cela rende pas mal de gens conscients qu'ils n'ont pas besoin de consommer autant de viande ou qu'ils pourraient être moins égoïstes ou plus en accord avec eux-mêmes. Il va de soi que cela permet aussi de cesser tous les conflits et que le temps de sortir de la parfaite quiétude de l'âme, c'est pas dit que des trèves aient pas eu le temps d'être signées ou des nouveaux accords plus justes signés.


7) Tu guéris tous les maux, du corps, de l'âme, de l'esprit, les travers toussa. Bon, en échange, faut que la personne en face consomme un peu de n'importe lequel de ton fluide corporel. N'importe lequel. T'es même capable de guérir du vieillissement mais une fois par mois et seulement d'un an tu rajeunis la personne. Tu as aussi comme limite de ne pas pouvoir soigner une personne plus de trois fois par jour. Un truc cosmique, eh. Enfin, en même temps qui a besoin d'être guéri trois fois dans la même journée ? Sauf, bien sûr, s'il faut soigner une blessure, une maladie et un handicap psychique. Comme ça prend un peu de temps de faire ça. Faut quand même compter que c'est difficile de soigner plus d'une personne par minute. Ouais, tu peux même réparer des défauts génétiques.  

Tranquille

Un bébé qui mène sa vie tranquille.
Yo.
Une création de personnage pour un solo.
Yo aussi. Avec du grâtiné familial dans la vie du personnage et une mise en abîme sympa.
Une balade avec le fils et la joie de communiquer (à notre façon) de plus en plus.
Une image que je retiendrais du jour si j'avais pensé à faire la photo serait celle des chaussures de mon fils qui dit shoes dès qu'il veut sortir.

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/dixaout2018.htm
Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/outside.html

Les trois images du jour
(je l'ai sauvée en la déplaçant)
 (je l'ai fait mais après ça, il n'est plus du tout moi)
 (les trois bestiaux d'la maison)

mercredi 8 août 2018

Reprendre le machin.

Plus de deux mois à rien pouvoir foutre à cause du dos, j'ai repris un peu la gym cette semaine, de manière équilibrée, sans forcer, eh.
Et j'essaie de gérer le temps que je peux pas consacrer à certaines de mes envies de créer ou de buller avec le fait qu'il n'y ait pas de crèche. Le fils aide pas mal dans son autonomie. Vraiment.
Je dis pas que reprendre le machin soit cool dans le dedans du moi de la douleur, mais il me faut vraiment, vraiment, vraiment arriver à soulever de temps en temps le fils qui arrive juste à mon bureau, fait un petit câlin et dit papa au moment où j'écris cette ligne.
Je pense aussi à ce post sur FB, tiré de je ne sais plus qui et mis aussi dans Embrassez-Moi
Cela a engendré quelques questions réponses... Et m'a permis de comprendre ce qui m'énerve le plus : le fait de mettre dans la tête des gens des conneries crasses sans leur donner le jugement critique ou sans leur ouvrir d'horizon. Mais passons.

La page du jour

Le blog du fils

Les images du jour



The storm is coming.

Bon, la rentrée théâtrale sera avec un peu de mail avec 4 trucs à se mettre dans les dents en ce qui concerne ma pomme, dont trois ne seront que des one shot.
Mais il n'empêche.
Gruiuiuiuiuiuiiiiii.
Mais c'est bien la tempête de l'apprentissage.
Je vais avoir de quoi occuper ce qui reste d'août. Étant entendu que mon plus gros reste embrassez-moi.

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/before-storm.html
La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/huitaout2018.htm

Sinon, les images que je n'ai pas postées sur le blog du fils ces jours ci et que j'adore








lundi 6 août 2018

Deux persos

Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/surviving-heat.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/septaout2018.htm

Mes trois photos du jour





Et sinon...
Pour tester des trucs ou des machins, j'ai pondu deux personnages qui seront joués au mois d'août.

Le premier, ça devrait être ça (mode solo super héros avec un mec qui a le pouvoir de pas mourir et de transférer sa mort sur quelqu'un d'autre)
Jarod Burn.
Ce que je veux ?
Dans l'idéal sauver le monde. Mais à titre personnel, être une îcone pour changer la manière dont le monde voit ses modèles.
Je crois que si on peut inspirer de nouveaux modèles, plus sereins, plus détachés des cancers du monde, on a une chance de sauver cette planète.
Je veux que les gens deviennent plus spirituels et concernés par la science que par les cancers de la Religion et de la Politique.
Je veux que les gens aient plus d'intelligence sociale et arrêtent de pourrir la vie d'autres gens.
Je veux tout ça.
Je voudrais sans doute un revenu universel et plus d'écoconscience.
Mais pour tout cela, il faut devenir un nouveau Jésus Christ.
Pas facile hein.
Sauf que... J'ai le temps.
Ce que les gens disaient de moi avant que je n'acquiers ce talent qui me permet de dire ce que je veux ?
Désaxé, décalé, trop intelligent, geek, socialement pas raccordé à la base du monde.
Dangereux.
Après tout, j'ai tué ma mère (elle est morte en me mettant au monde) et j'ai abandonné le père qui me reprochait la mort de l'amour de sa vie.
Je n'ai de passion que pour ma sœur jumelle. Enfin. Ma sœur jumelle. Je suis le seul à la voir. Il paraît qu'il y a eu un problème et que j'ai dévoré l'autre bébé pendant que j'étais dans le ventre.
Il paraît que cela a causé la déprime de maman.
Parfois je crois que maman n'est même pas morte.
Parfois je crois qu'elle était une expérience...
Et de fait, il est vrai que je n'ai pas cherché beaucoup dans cette direction. Ouais. Moi, je voulais juste être un nouveau Shakespeare. J'ai étudié la littérature, le théâtre, les techniques narratives et je voulais raconter des histoires qui bouleverseraient les gens. J'ai fait des études pour écrire pour la télé du coup, parce que c'est le média le plus efficace.
Enfin j'ai fait. On a fait. Parce que toute ma vie, toute ma vie, que vous le croyez ou non, ma sœur a toujours, toujours, toujours été là et m'a guidé.
A la sortie des études, j'ai finalement percé pour écrire une série télé consacrée à un projet que j'ai développé adolescents : les gardiens des portes. Il y a des portes en ce monde, des portes qui ouvrent sur d'autres univers ou dimensions et quelques élus sont là pour sécuriser le passage et empêcher des trucs trop non-euclidiens de foutre le boxon.
Bon...
Un projet léger mais celui qui me tient le plus à cœur.
Mon père qui est fan de science fiction a été sans doute pour la première fois de sa vie fan de moi, il m'a contacté après que le pilote ait été diffusé.
Mon père. Pilote automobile, mécène, coach, mondain, riche, distant mais qui a su payer mes études malgré tout. Mon père qui travaille toujours avec les gens qui sont en place dans les instances politiques et qui a placé des billes dans la technologie spatiale.
L'Espace.
La nouvelle frontière.
Je crois que mon père aurait voulu que je sois astronaute.
Et là, aujourd'hui, avec ce qui m'est arrivé récemment, je me dis que oui. J'aimerais bien voir l'homme conquérir les étoiles après avoir conquis la sagesse.
Je me dis.
Enfin, on se dit.

Avec la frangine, forcément.

Le second, dans un univers medfan avec un fort matriarcat (mais j'en sais pas plus), ça sera ça

Eh, moi, salut.
J'ai fait un rêve. J'étais un golem, une création, l'incarnation du désir de ma mère et du clan pour pouvoir propager le miracle de la création.
J'étais la semence dans l'océan, l'écume sur le sable de tous les désirs.
J'étais capable de pouvoir m'adapter avec toutes les femelles en désir du règne animal et de les féconder, je n'étais pas un homme, un chat, un cheval ou un ours, j'étais le procréateur.

J'ai fait un rêve et puis je me suis réveillé avec un gros mal de crâne. A poil (enfin nu parce que les poils j'ai pas), le corps couvert de runes, avec des dessins encore plus précis et fins au niveau du ventre et des parties génitales.
J'avais le visage d'une déesse imprimé en moi et peut-être quelque part sur ma peau et la sensation que mon sexe, eh bien, il pouvait féconder qui que ce soit ou s'adapter à quelle que créature que ce soit.
J'avais aussi un couteau dans la salle où je me suis réveillé.
Ouais, je sais, commencer avec la bite et le couteau, c'est rigolo, hein, comme expression.
Mais c'est pourtant ça parce que je n'en sais pas plus.
Je suis pas sorti de la salle dans laquelle je me suis réveillé, je sais juste que les runes sur mon corps ressemblent à celle de mon couteau. Je sais juste que ma peau est claire et que je ne suis pas certain d'avoir une forte pilosité. Y a pas tellement de poils, nulle part.
La bite et le couteau.
Je sais même pas mon nom. Même pas...
Et y a ce rêve. Pouvoir féconder n'importe quelle créature.
Mon dieu. Ou Ma déesse, je sais pas...

Et je me dis.
J'aime faire des persos maintenant que j'aimerais aussi jouer sur scène. Ou j'aime créer des persos que j'aimerais jouer longtemps.

Ah la la la.





dimanche 5 août 2018

Coco bis

Coco, c'est la Coco Chango devant moi de Basqueland brewing project (une de mes brasseries préférées), ce sont les boules cacao coco avec un prémix que j'ai achetées hier pendant que j'attendais la fin du contrôle technique, c'est la noix de coco thaïlandaise achetée au bio surtout pour l'eau de coco, ce sont les souvenirs des noix de coco dans le jardin,

Eeeeeeeeeeeeeeeenfiiiiiiiiiiiiiiin.
Le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/coco.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/sixaout2018.htm

Un lien de geek
https://www.artisandice.com/order/hops-beer-dice/

Les images que je retiens du jour



samedi 4 août 2018

30 degrés, moi...

Hu.. moi, j'aime bien. Darwin au Nord de l'Australie, ça serait incroyable : trente degrés tout le temps.
Mais plus, je suis comme tout le monde, hein.
Hu.

https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/chaud-chaud-chaud-et-sans-maillot.html

Et la page du jour, sinon
http://www.lapagedujour.net/aout2018/cinqaout2018.htm

Et un wikipedia pas trop mal sur l'intelligence...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_intelligences_multiples
Si elles existent toutes, je me dis que j'aimerais bien passer des tests pour chacune, histoire de voir là où je suis un roi et où je suis une bille.


Et les trois photos que je retiens du jour.
Grui.



vendredi 3 août 2018

Bleu




J'ai des envies de poésie.
Je sais pas si j'ai un gros QI artistique (même si je pense que dans certains domaines, quand même, j'envoie un peu le pâté maintenant)...
Mais je vais pas m'arrêter à ne pas oser.
Zou.

Le blog du fils, sinon
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/hay-mucho-calor.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/quatreaout2018.htm

jeudi 2 août 2018

Chanson

De 14 heures à 15 heures j'ai été inspiré par un air et des paroles.
Mon fils jouait sans avoir besoin de moi et bon, je me dis, pourquoi pas ?
C'est plus chantonné, vu mes capacités, mais j'aime pas m'imposer de limite dans le domaine de la voix.
Et c'est fleur bleu. Mais je suis fleur bleu, en définitive, du moins, dans les oeuvres de fiction.

Allez, le blog du fils
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/ce-qui-reste.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/troisaout2018.htm

Les images que je retiens du jour :







mercredi 1 août 2018

Chaud

Y a un truc.
Je regarde Boardwalk Empire en léger binge watching et je peux pas m'empêcher de me projeter.
Les mafieux et leur fils.
Y a un truc.
J'ai une cicatrice à ne pas donner de quoi pourvoir au futur de mon fils et à ne pas donc être ce que la société attendrait de moi.
J'ai aussi une certitude que je serais capable d'être un loup enragé si la situation se présentait.
Mais passons.
Je suis effectivement handicapé psychologique et physique avec la capacité de tout dépasser pour ses passions (non rémunératrices malheureusement).
Et parfois c'est pas simple.
Parfois, c'est même aussi chaud que le temps qu'il fait.
Mais passons.
Le blog du fils.
https://ebatbuok.blogspot.com/2018/08/selfies.html

La page du jour
http://www.lapagedujour.net/aout2018/deuxaout2018.htm

Les trois images que je retiens du jour.