mercredi 30 novembre 2011

Lorsque vient le vent d'hiver...

Hé ben on se pèle les couilles.
Putain, autant j'adore les paysages du canada, de l'Alaska ou de l'écosse, autant, je donnerais sans doute tout pour vivre dans un pays ou une région plus chaude.
Enfin tout...

Si sans doute...
Je crois vraiment qu'on m'offrirait le Nord du Queensland dans une ferme aux fruits, ça serait oui.
Mais il y a mieux, sans doute : la Nouvelle Calédonie.
On veut toujours revenir aux lieux de son enfance, il parait.
La grande île me manque. Assurément.

mardi 29 novembre 2011

Puis sinon, un résumé de la dernière partie de ce soir :




Fin du scénario la clinique Sainte Marie, Texas (contrée des rêves), dans lequel mes personnages (d'ex-vingt-huit en passe de passer source du pouvoir qui est, de devenir "l'octogone") étaient emprisonnés par un démon du pouvoir qui est dans une sorte de prison psychique, il était épaulé pour cela par le doppelganger d'un pnj et son servant mortel.
Pour s'en sortir, les pjs devaient trouver le septième qui faisait la pair avec eux, sauver l'innocent du noeud de vipères dans lequel ils était, seul(e) à pouvoir ouvrir la "porte" de sortie en fin de scénario, faire consommer de leur propre sang au démon qui les gardait, traiter avec leur avatar de groupe qui pense être un des avatars de Nyarlatothep et de Noddens.
Mais bref, diceless total depuis trois parties, les personnages se sont sortis de leur prison avec la capacité à faire ce qu'ils voulaient de leur fiche de personnage.
Ils ont pu se réécrire totalement, sans LIMITE. La fiche de rêve. Libre total de 3 à 21 pour les caracs et de 30 à 75 % pour les 15 compétences (y a que 15 compétences dans mon cthulhu, j'ai tout synthétisé) avec deux compétences pouvant dépasser 75.
Y en a une qui a profiter pour avoir 18 partout et deux 21 en caracs et quasi 75 % dans toutes les compétences (j'ai considéré que tous les pnjs faisaient de même, merde, on t'offre la possibilité de choisir qui tu es et ce que tu sais faire, pourquoi se limiter ? On m'offrirait le même choix, je me foutrais du bienfait d'avoir une faiblesse, non, je mettrais 18 partout).
Une qui a fait plus faible (elle a même pris des 13 dans des caracs et des compétences seulement à 40 % hou !) et une autre qui a du se prendre que des 16, 18 ou 20...
Ca ne me gêne pas, les personnages sont les parties d'un des masques de Nyarlatothep et de Noddens, ayant pris son autonomie. Une entité libre du mythe.
Les caracs jusqu'à 21 ne sont pas un problème. J'ai même autorisé un 23 en Pouvoir.

Je ferai pour un moi un total des attributs d'un côté et des compétences de l'autre et j'accorderai des points de chance / bonus à ceux qui ont pris moins de caracs ou de compétence et surtout une plus grande maîtrise de leur pouvoir personnel et de leur second pouvoir.
Les joueurs se méfiaient d'un piège : est-ce qu'on va avoir un prix à payer ?
Non, plus ils prenaient des personnages balaises en sortant de la contrée des rêves, plus leur avatar était fort, mais en compensation, moins ils maîtrisaient leur pouvoir personnel...
Bref.
Je fais jouer en cthulhu quasi 90 pour la loca, ok z'ont deux ou trois points d'héroïsme, ok des caracs et compétences de monstres, ok un pouvoir sympa et bientôt deux autres, mais au final ce qui est mortel reste mortel et un grand ancien restera toujours un grand ancien et il y a des tas d'occasions pour moi de faire des scénarios "feeling" avec des personnages dans le corps d'autres pnjs...
Je leur ferais bien jouer le scénario d'édition spéciale 30 ans maintenant.

bref, à la suite d'un long séjour dans la contrée des rêves, les huit parties d'un avatar étrange mélangeant un peu de l'essence de Nyarlatothep et Noddens, sont  : Niels Nielsen, milliardaire (Bagarre et Crédit - 85 %, pouvoir : encaisser, rune de la Terre) ; Giovanni Lapaluza, intriguant (85 en social et perception, pouvoir : copycat, rune de l'Ether), Ryan O'Donnel, occultiste (85 en Zeitgeist et Perception, rune de l'air), Madame Citron, cochonne professionnelle (85% en art-hobbies et Social, pouvoir : voyage dans le temps, rune du Feu), John Fizz, psychiatre sur le retour (85% en Social et Crédit, pouvoir personnel : éteindre les pouvoirs), Sarah O'Donnel, baroudeuse (% moins élevés que les pnjs, pouvoir personnel : deviner le mensonge, rune de l'Air), Mikaela Rodriguez (carac plus variées, compétences moins balaises, pouvoir personnel : don d'ubiquité, rune de l'ether), Selma Nielsen (la plus faible en carac - bien qu'affublée en contrepartie d'un 23 en Pouvoir, la plus faible dans les compétences mais la meilleure en "médium", pouvoir personnel : "l'oeil - super médium visuel", rune de l'eau).
En terme technique, les personnages non joueurs et un des pjs ont 18 partout avec 21 en Pouvoir et Education, et 75 % dans les quinze compétences du jeu, sauf bonus précisé.

C'est quoi les runes ? La marque de la source des pouvoirs qui SONT. Au gré de leurs aventures, j'ai donc potentiellement des personnages qui peuvent devenir Mage (ether), shaman ou ange (eau), psion ou chevalier (terre), extérieur ou sorcier (air), éternaute ou cristal (feu).

En vrac, encore...

http://www.lapagedujour.net/novembre2011/vingtneufnovembre2011.htm


Et puis encore :
Rha bon sang, l'annonce d'une personne décédée à l'hosto, mais je ne visualise pas qui c'est et de bonnes visites avec un jeune qui fume, un ex militaire avec des tas d'histoires et une petite vieille qui n'a pas vu son fils depuis 40 ans...
De bonnes histoires. Je devrais prendre le temps de rédiger un peu sur chacun. Ca serait plus encore rendre hommage.

lundi 28 novembre 2011

jeudi 24 novembre 2011

Video man 3 : 9 de tension



Video man 2 : Pruneau cuit, pruneau cru, pruneau cuit, pruneau...



L'un ne va pas sans l'autre.



Sinon, bonne impro au théâtre. Je tiens une petite idée que j'ai voulu exploiter en impro. Et les autres ont fait des bons persos. Faudrait qu'on filme nos fichues impros, bazar.

mardi 22 novembre 2011

Vidéo man

http://www.lapagedujour.net/novembre2011/vingtdeuxnovembre2011.htm

My god.
J'adore la video en lien sur cette page. Pas celle sur mon vieux, non, celle en lien :)

lundi 21 novembre 2011

Salut vieux

Pas mieux.

Salut vieux.
http://www.lapagedujour.net/novembre2011/vingtetunnovembre2011.htm

Pas de vidéo.
Peut-être une demain.
P'tit coup de blues.
Mais c'est comme ça, on y peut rien.

dimanche 20 novembre 2011

Numéro de connerie.

http://www.lapagedujour.net/novembre2011/vingtnovembre2011.htm

Plouf.
Et sinon, bataille au téléphone pour savoir comment larguer Canal mais il semble qu'un article de loi me donne raison et je sens bien donc que je vais les quitter plus tôt que prévu. Oh oui.
Sans déconner.

Et puis une bonne petite partie de jeu de rôle ce soir, dans un contexte que d'habitude, bon, c'est pas ma tasse de thé, mais tout est finalement dans l'art de prendre en main son personnage.
Sans historique, j'ai fait le mien. Et je me suis découvert des déchirures que je ne soupçonnais pas.

samedi 19 novembre 2011

Gay soul

http://www.lapagedujour.net/novembre2011/dixneufnovembre2011.htm

No comment. :)
On arrive au bout d'une sorte de trouble de quelques années, ou de beaucoup d'années ou de toute une vie déjà.

vendredi 18 novembre 2011

Qui veux gagner des...


Procès ?
http://www.lapagedujour.net/novembre2011/dixhuitnovembre2011.htm

Bon, j'aime bien ma version pastiche dans les commentaires... (pas tout à fait celle que je rapporte, mais bon).

Avec ses enculés d'actionnaires
Don Monsanto de Sachs Areva
Foutut le monde et l'acheva
Il fit ce que je voudrais faire
à tous ses enculés d'actionnaires


jeudi 17 novembre 2011

Ma mère

Elle m'a avoué adorer c'te poésie :
http://www.lapagedujour.net/novembre2011/dixseptnovembre2011.htm

Elle m'a parlé aussi du jour de ses 15 ans en classe et du fait qu'on l'avait traitée de sale espagnole quand elle était petite.
Ouais.
De tous les temps, certains ont été les immigrés d'autres.
Bon, c'est sûr qu'avec une même religion l'intégration est plus facile.

Mais passons.
J'ai eu envie de rendre hommage à ma mère, du coup.
Voilà.

mardi 15 novembre 2011

Les quatre fantastiques, technique


Notes Techniques, pour les personnages :
- Fiche pour les personnages = Cthulhu...
Elle est disponible au format pdf ici : http://www.lapagedujour.net/trucsdejdr/Cthulhu28.pdf  On remplit les points selon ce qui a été fait dans la partie et les compétences, c'est simple, ce sont les compétences larges et aussi ce qui a été indiqué...
Rappel des points : Un +60, un +50, deux +40, trois +30, quatre +20 et trois +10... Vous êtes vraiment des monstres
Les caractéristiques, c'est simple : un 18 et un 17 donné au corps d'accueil et une répartition au gré de la logique pour le reste, il faut juste demander au mj si on veut dépasser 16
Les pouvoirs de chacun et les sphères liées ont donné comme bonus : +4 en Taille/Constit (et 2 d'armure naturelle pour Terre, +3 en dex et Force pour Feu, +2 en Pouvoir et 3 en Apparence pour Eau et +3 en Intelligence et Education pour Air.
Les pouvoirs de chacun, précisément, sont : Parks -> Pestilence et contrôle des sons ; Sarah -> Mort et Arrêt du temps; Byron -> Famine et Dessin ; Jack Patou -> Super Force/Vigueur et voir le Mal.
Pour activer les pouvoirs, il faudra dépenser des Points de Magie (ou parfois des points de vie). Vos points de Magie sont égaux à Pouvoir +4 +1 tous les 2 points d'Apparence au-dessus de 10 - du genre, j'ai 16 en Apparence et 18 en pouvoir, j'ai 18 + 4 + 6/2, soit 25 points de Magie. Vos points de vie sont égaux à Moyenne de Taille et Constitution (arrondi au supérieur) + 4 (vous êtes plus résistants que les gens ordinaires)... Jack est un monstre, par exemple, avec ses 29 points de vie (et 4 points d'armure permanent).
Vous disposez aussi de 5 points d'Héroïsme  qui peuvent s'utiliser pour encaisser 8 points de vie ou de santé mentale, rajouter 50 % à un jet de dés ou tenter de transformer un succès normal en succès critique.

Il y a aussi le fait que vous possédiez 2 points d'applomb. Pratique, ça, pour encaisser des turpitudes.
Votre santé mentale de départ est égale à votre Volonté -20 (ouais, ça pique un peu quand même ce qui vous est arrivé + 6 pour ceux qui ont une compétence à 90+ et +3 supplémentaire pour d'autres compétences à 90+)

Je vous demande de revenir sur Magie sur la fiche et sur Réalité, au final, ne divisez rien par deux. Je m'en chargerai tout seul... Vos bases seront bien celles indiquées étant entendu que Magie ne peut avoir qu'un +10 % et que Réalité est une compétence que vous ne connaissez pas bien...


Les points de Magie sont très importants, ils servent à alimenter vos pouvoirs.
Les coûts généraux sont les suivants :
Faire un dessin d'une personne = niveau de Pouvoir de la personne (ou niveau de pouvoir/2).
Arrêter le temps = 10 à 20 selon situation dramatique.
Voir le Mal = 1 à 3 selon le temps passé et l'endroit scruté. 1 Pm par personne précisemment inspectée généralement.
Contrôler les sons = de 1 à 10 selon la puissance et l'intensité.

Vous pouvez, à concurrence d'un bonus maximum de 25 ou +5, augmenter aussi temporairement une caractéristique ou une compétence pendant 6 rounds. La grille de transfert est simple : 1 PM = 5 % ou +1 dans une caractéristique.
Un jet de Réalité réussi peut aussi permettre, pour 4 (Parks et Sarah) ou 3 PM (Patou et Byron), d'inverser le résultat d'un dé, du genre, si j'ai fait 91, j'ai fait 19. 

La récupération des Points de Magie est plus compliquée pour vous que pour des gens ordinaires qui récupèrent tout en une bonne nuit de repos. Vous ne pouvez bien récupérer vos PMs que dans des lieux chargés en énergie et mystique et encore mieux en compagnie de vos éléments...
La récupération est donc comme suit : 1PM par heure de repos (8 par nuit en général), 2PM par heure dans un lieu chargé, +1PM par heure dans un lieu correspondant à l'élément du personnage.

Aujourd'hui, principalement...


Y a eu c'te vidéo...

Et outre la fin de la première saison des Borgia, m'a marqué la conversation avec le petit bonhomme aux oreilles décollées, Pierre, ex chauffeur pour des chantiers, pêcheur occasionnel et numismate convaincu...
Il m'a touché le p'tit bonhomme à raconter sa vie. La manière d'arrêter la clape, un jour qu'il a la grippe... Le séjour en Allemagne en 57. Les p'tits vins goûtés en diverses occasions. La sauce qu'il se fait lui-même quand il se fait une salade et ne mange pas les repas livrés.
Et puis ce timbre de St Pierre et Miquelon, qu'il a acheté en double exemplaire et qui valait 1000 euros l'unité l'année d'après.
Ah bon sang.
J'ai commencé aussi la chronique de la semaine :
http://www.lapagedujour.net/novembre2011/quinzenovembre2011.htm

Mais Pierre est dans les p'tites choses de l'âme. Forcément.

lundi 14 novembre 2011

Les quatre fantastiques

Or donc...
Juste pour une histoire de contexte, dans les quatre mondes parallèles qui évoluent sur des vibrations différentes après le retour de 4 individus dans le passé, il y a 28 élus pouvant tirer le pouvoir de toutes les sources du pouvoir du multivers et 13 sources de pouvoirs.
Si tu captures une source, tu empêches la source d'exister et les 28 de les utiliser.
Parmi les 13 sources, il y a la Magie (au milieu) et 3 sources par élément : les anges, les shamans, les garous (eau) ; les psions, les "géants" et les "chevaliers" (terre), les vampires, les "cristaux" et les "chasseurs" (feu) et les démons, sorciers et "inconnus" (air).
De fait, les joueurs (les personnages non) ont appris que 6 sources sont capturées dans un asile dans la contrée des rêves (mise en abîme sur une autre partie en train d'être jouée en parallèle avec les filles du théâtre) et eux-mêmes, représentant 4 autres sources, étaient aussi sous l'oeil de certaines puissances...

La partie consistait en du feeling en premier lieu.
Le feeling, c'est une des essences des 28, s'incarner dans les corps d'autres individus.
En l'occurrence, 4 soldats britanniques de la guerre 14-18 (un sergent - incarné par ma femme, un radio - incarné par Alexandre, un mitrailleur - incarné par Fabrice - et un servant de mitraille - incarné par Bruno) se réveillent à Charenton en septembre 1918. Ils semblent avoir été gazés et être victimes d'hallucinations. Tous sont horriblement blessés et un docteur vient s'occuper du cas des pjs, parlant d'un éventuel transfert à Edinburgh.
Problème, les pjs ne se voient pas comme des soldats, ils voient leurs vrais visage de 28, leur vrai corps aussi et l'un deux, une femme avec un bras cyber, persuadé d'avoir toujours son bras cyber, pète une vitre sans teint et pousse un peu tout le monde à l'évasion.
Il faut dire qu'ils ne sont pas rassurés après la discussion avec le docteur écossais qui leur a montré des photos d'eux morts et son intention d'en apprendre plus sur eux...
Ce faisant, voulant fuir, mais étant tous handicapés et blessés de guerre, ils rencontrent un "écorché", un type fou qui mange des araignées, leur parle de menace sur eux et qui les aide à se barrer.
Dans la première nuit de liberté, les pjs dans une sorte de quête onirique se lient à une des sources du pouvoir, en devenant le gardien... Il n'existe par les actions des personnages que les sources des shamans, de l'inconnu, des chasseurs et des psions dans la ligne où ils se trouvent. Enfin que celles là, des sorciers et sans doute des démons ont éteint les autres sources de pouvoir, les ont enfermé.
Entre la fuite, apprendre qui ils sont (un mélange de leur perso et d'un pauvre hère de la guerre 18) et le fait de refaire (une énième fois sa fiche), les personnages découvrent qu'il leur manque pas mal de pouvoirs qu'ils avaient avant (forcément des sources sont "éteintes") mais que rien ne peut effacer les pouvoirs des sources auxquelles les personnages se sont liés.
Le futur des personnages, outre faire des scénarios écossais sera donc :
- aller à Edinburgh pour comprendre qui est ce mystérieux docteur et ses deux assistants, au courant du retour à la vie des pjs, et désirant les étudier.
- aller au Canada, où les pjs (qui sont du futur quand même) étaient temporairement pour une période de trois ans (1916 - 19) dans le passé.
- apprendre comment le pouvoir d'un des pjs (Pestilence) a été utilisé pour fabriquer l'épidémie de grippe espagnole qui va ravager le monde de fin 18 à mi 19.
- se forger une identité, ils ne peuvent pas squatter éternellement le manoir qu'ils occupent illégalement, le temps de se remettre de leurs blessures.
- aller dans les tranchées, sur le site où les corps des 4 soldats qu'ils occupent sont morts pour savoir comment ils sont arrivés là...
- réapprendre à maîtriser leurs pouvoirs (Mort et arrêt du temps, source des chasseurs ; Famine et dessin magique, source de l'inconnu ; Pestilence et contrôle des sons, source des shaman et Force/Constitution exceptionnelles et voir le mal, source des Psions).

Je suis un peu gêné d'avoir fait recommencer une énième fois une fiche à certains de mes joueurs, mais au final, je suis vraiment plus à l'aise à raconter des trucs dans les années 20 en mode pulp, certes, mais mortel...
Une menace rode, elle étouffe des pouvoirs auxquels les joueurs étaient habitués, c'est comme un nouveau monde, moins riche en possibilités (puisque nombre des choses qu'ils croyaient possibles n'existent plus)
Ce que les personnages ne savent pas encore c'est que les esprits des corps qu'ils occupent se retrouvent dans leurs corps à eux dans le futur (un échange comme dans la série Code Quantum, quoi). Endormis. 
Un monde où il n'existerait plus certaines des choses sur lesquelles les personnages auraient tellement pu compter sera plus dur. Vraiment.
Et de toutes les manières, si mes pjs peuvent se faire assez facilement du profond, en face des vraies grosses menaces de nature divine, c'est pipi dans la culotte, comme tout le monde.



Les principaux personnages de la partie étaient :
- Monsieur Citron, médecin en charge des pjs. Il a accepté de signer une décharge pour le transfert des personnages.
- Monsieur Jambon (pas très grand mais costaud) et Monsieur Fizz (un géant), deux infirmiers.
- Monsieur Perrier, un individu très au fait de la "survie" des pjs, de leur résurrection et qui a tout fait pour les rassurer afin qu'ils viennent volontairement dans sa clinique.
- L'écorché, le plein de cicatrices, le mangeur d'araignées, un fou de Charenton qui a vu, sur le front, les pjs revenir à la vie et qui a en lui l'essence de John Ghost.
- Les époux de BEAUREGARD (AMELIEN et CONSTANCE) - absents dans le scénario, mais présents en quelque sorte puisque les pjs, après avoir fui Charenton et s'être méfiés de leur transfert en Ecosse, squattent chez eux.


Les pjs étaient, parmi les 28 : Jack Patou (le diable / Sobek, TERRE) incarné dans le mitrailleur PETER LOVE, Sarah O'Reilly (le Pape / Horus, FEU) incarné dans le sergent SCOTT THOMAS, Byron Michigan (La papesse / Ptah, AIR) incarné dans le radio GILLIAN STEWART et Stephen Parks (l'Etoile / Thot, EAU), incarné dans le servant de mitraille - pointeur RUSSEL ANDERSON.








dimanche 13 novembre 2011

Rédactions...

Sur le feu :
A écrire un bout à Pendragon en tant que joueur.
A écrire un bout au Trône de Fer en tant que joueur.
A écrire un bout à Kild(A)berrant, en tant que mj
A revisiter le bout écrit pour les royaumes oubliés.
A rédiger la dernière partie du Cthulhu fait avec les filles.
A appeler à l'aide Bruno pour ce qui s'est passé en dernier dans les "28" cthulhu.
A écrire les chroniques familiales et l'historique de la famille Lamont pour le Trône de fer.
A vouloir toujours faire Shadowrun.
A rédiger la dernière partie de Pathfinder en tant que joueur.
A rédiger aussi le p'tit bout de la dernière partie de Qin...

Huuuuu.
Faut que je nomme des joueurs rédacteurs de campagne. Je ne suis pas. Ou suis plus.

samedi 12 novembre 2011

11-11-11

Toi, t'as une lumière dans l'oeil, mon vieux...

Jour nouveau ?
Zetoune, alias Baldr, chat des voisins à plusieurs maisons d'ici est revenu.
Je viens d'apprendre que je dois mettre en stand by ma partie de donjons et dragons.
Je viens d'apprendre que je suis plus fort que je ne pensais.
Et si fragile aussi.
Mais le 11 11 11, c'est bien pour poser là une nouvelle pierre.
Des nouvelles pierres.
Des choses vont changer.
Dois-je arrêter par exemple de raquer 60 euros par mois pour Canal et Canal Sat quand je vois à quel point le "à la demande" marche mal ?
Hu ?
Dois-je changer de banque ?
Dois-je vendre mes figurines et certaines bédés ?
Dois-je aller faire castrer Zetoune sans rien dire à ses maîtres, parce que quand t'as un chat, tu es pas con, tu le castres...

Bordel de bazar.
Dois-je changer de job ?
Dois-je me moquer du message que j'ai reçu me demandant 879 dollars pour le visa américain et trouver à qui dénoncer le salopard qui essaie de se faire du fric sur le dos des gens ?
Dois-je ne pas m'énerver pour rien ?

Merci la lune.
Ce soir, tu répondras à toutes mes questions.

vendredi 11 novembre 2011

Coup d'blues ?

Le pouce qui n'est pas droit.
Gilbert sans vraiment foi(e), mais loi.
Les yeux lourds.
Trois jours.
Demain, 11/11/11...
Ca ferait une belle fête pour une nouvelle vie ?

http://www.lapagedujour.net/novembre2011/onzenovembre2011.htm

mercredi 9 novembre 2011

Bad boy

J'aurais des pouvoirs, je serais sans doute comme je voudrais que soient mes pjs :
http://www.lapagedujour.net/novembre2011/neufnovembre2011.htm

Aaaah, bon sang, une chronique sur une terre avec peu de gens puissants et des puissants qui se fédéralisent pour chier dans le cou de tous les pourris.
Jusqu'à ce que les dits puissants deviennent corrompus eux-aussi.

mardi 8 novembre 2011

Gni.

http://www.lapagedujour.net/novembre2011/huitnovembre2011.htm

Et rien de plus.
Si ce n'est dormi toute la matinée, finalisé des personnages ce soir au Trône de Fer et eu l'occasion d'avoir deux remarquables conversations avec un vieux bonhomme sympa, en chimio, grand amateur de trucs gourmands et une dame qui travaille dans une exploitation agricole et qui m'a parlé du fonctionnement de la ferme...

Ah si.
L'IRM pour le pouce.
Le 26 décembre seulement.
Mon pouce, je vais le carrer dans mon cul. Ca ira plus vite plutôt que de chercher à l'avoir sous toutes les coutures...

lundi 7 novembre 2011

Pourquoi mater la télé si ???

http://www.lapagedujour.net/novembre2011/septnovembre2011.htm

Hum.
Ah oui, je sais, tu n'as pas à t'embêter à réunir les joueurs, lire des bouquins, résumer des histoires, tout ça, tout ça...

dimanche 6 novembre 2011

Comme dans ma page...

http://www.lapagedujour.net/novembre2011/sixnovembre2011.htm

Et sinon, oui, je ne suis pas rassuré quand je vois le nombre d'islamistes qui prennent le pouvoir.
La politique devrait être Laïque.
Toujours.

samedi 5 novembre 2011

Roleplayer

Quelques notes sur la famille Lamont.
La création du personnage de Guillaume.
Un bout de partie avec les filles ce soir. Il faut que je fasse avancer l'intrigue plus vite, mais en même temps c'est un huis clos psychologique avec des clés.
Les choses marchent par paires, suffit de trouver l'impair.

vendredi 4 novembre 2011

TdF

Bon.
Ayé, famille créée au Trône de Fer.
Des gros balaises qui ont bénéficié de quelques faveurs du maître de jeu.
J'envisage déjà une famille principale et trois branches.
La devise des 4 clans est Savoir (les chefs, le clan des Lamont), Oser (les explorateurs, le clan des Lasseter), Agir (les marchands ou les artisans, le clan des Dorasmos), Se taire (les mystiques, le clan des Pierres-Rouge)
 Je sais déjà que les rôles choisis seront plus ou moins :
héritier combattant et hâbleur
explorateur bâtard et hâbleur
marchande riche et amoureuse du Nord
maître chien venant du nord
médecin qui a roulé sa bosse
mestre assez âgé.

J'ai prévu en plus, comme personnages non joueurs :
héritière surdouée
mère dévouée et intrigante
brute puissante nommée à l'insu de son plein gré chef de garnison.
vieil oncle libidineux, marchand et sans doute châtelain.


jeudi 3 novembre 2011

En vrac...

Femme malade, elle ne va pas au théâtre ce soir.
Boulot, un peu de merde au début, j'ai fait tombé un gosse de sa chaise, sans le faire exprès, un p'tit merdeux qui envoie chier, dit non quand je lui dis de venir bosser avec moi et va pleurer dans les jupes de sa mère. Un p'tit merdeux pas foutu d'apprendre ses tables de multiplication parce qu'il n'est rien d'autre qu'un produit du monde moderne qui se fout des maths et du français. Ca m'a bien choqué de voir le gosse tomber par terre en tirant la chaise et j''ai bien prétexté ma douleur à la main pour me couvrir, mais en même temps, on vit dans quel monde pour que des enfants disent non à des adultes et les envoient chier ?
Ca m'a enlevé beaucoup du poids de la culpabilité. Je n'ai pas fait exprès, mais vraiment et cela ne serait pas arrivé si le gamin n'avait pas été merdeux.
Ceci dit, c'est peut-être un signe pour ne pas recommencer ce boulot l'année prochaine et trouver autre chose. J'ai aussi passé plus d'une heure avec l'archétype du cancre. Une heure pour faire réviser les simples pronoms personnels en anglais qui devraient être su au bout de deux mois de sixième.
Qui devraient.
J'ai des secondes au boulot, des secondes, qui ne savent toujours pas ce qu'est "does" et qui le prononcent doze.
C'est à péter les plombs surtout si on rajoute derrière l'intolérance sur certains sujets qu'on sent dans la culture islamique.
Je repense à l'accident sur les locaux de Charlie Hebdo et je meurs d'envie de trouver une bonne idée, un truc intelligent à dire sur la connerie crasse de la Religion qui loin de libérer l'âme l'asservit dans des schémas de comportements et de pensées sclérosés.
Et je pense aussi encore une fois que la connerie crasse de la Religion est largement égalée et surpassée par la connerie crasse du consumérisme à outrance et du capitalisme sauvage.

On a parfois envie de dire merde et bien fait pour ta gueule, même à un môme qui se casse la gueule, même si on a pas fait exprès.

Alors, bon, un peu d'Horus dans cette journée bizarre et un grand merci au théâtre, une excellente séance ce soir avec des improvisations bien sympas. J'ai adoré faire mon sketch avec Jenny, bloqué dans une minicabine de téléphérique sur une montagne du Pérou.
Et je ne parle pas des improvisations avec Johan aussi, excellentes.

mercredi 2 novembre 2011

Tard

http://www.lapagedujour.net/novembre2011/deuxnovembre2011.htm

Et puis sinon, entre la fête de tous les saints et la fête des morts, j'ai envie d'aller jusqu'au bout de la nuit.
J'ai bien dormi cette aprem.
Mais je ne le ferai pas.
Je vais me contenter d'avoir deviné encore des trucs sur une personne juste en chattant avec elle.
Un gamin de 17 ans de Detroit, très sage et très posé.
J'espère qu'il voyagera comme il rêve déjà de le faire.

mardi 1 novembre 2011

Les morts.

Dormir.
Rêver.
Absolument.
Sinon, Baldr s'appelle Zetoune et il a retrouvé ses maîtres. Ouf pour lui.
Je n'ai pas de truc à l'échographie.
Il faudra sans doute un IRM...
J'en suis de dix séances de kiné.
Et puis j'ai fini une bonne grosse campagne ADD avec des personnages qui se marient et un très intéressant vote sur qui et pourquoi aurait le droit de finir Dieu du mal...
Bien fier de ma partie.

Plein de portes ouvertes pour la suite.