lundi 31 mai 2010

Chroniques Donjons et Dragons 69 : blues du maître de jeu...

Tout est fiction, bien sûr, parce que les joueurs de cette chronique sont un nain de jardin, une peluche de cthulhu, une peluche de mogwaï, une bouteille de febreze, un crapaud empaillé et l'essence d'un chat décédé perdue dans un tableau...
Mais il est fort probable que certains maîtres de jeu puissent reconnaître le terrible drame qu'il y a parfois à ne pas être sur la même longueur d'onde que ses joueurs.

dimanche 30 mai 2010

Super samedi.

Superbe partie des masques de Nyarlatothep, ce soir, plus longue que d'habitude.
La fin de l'Egypte, une remarquable confrontation avec le chef des méchants, l'historique de mon personnage mis en avant pour me faire rencontrer ce que je croyais être ma fille disparue, me faire tuer par le gros méchant, être jugé par anubis et osiris, avoir l'occasion de revenir à la vie après avoir découvert des tas d'éléments de son passé que le personnage ignorait (en particulier qu'il avait été adepte forcé d'une secte de nyarlatothep) et avoir mis une pâté (très temporaire) au gros méchant avec l'aide de certains pnjs officiels et d'un nouveau pj, un gros bourrin du combat faisant partie de l'ordre des épées de Snephrou.

Un excellent mélange de tension, de drame, d'intensité dramatique (hé, on m'a quand même tué), de surprise (quand je suis revenu du royaume des morts), de révélations (savoir qu'on a été adepte, qu'on a violé des cadavres et ri lorsque des innocents ont été tués par ceux qui avaient déjà tué une de vos filles et votre femme, ourg), de rire (au-dessus des personnages, beaucoup).
Ma meilleure (et plus dure et dramatique pour le coup quand même) partie de cthulhu dans la campagne des masques et partie de cthulhu sans doute depuis longtemps.
On était que 4 joueurs cette partie ci, dont un nouveau qui apportait du sang neuf...
Vraiment excellent.

Sinon, excellent répétition de Théâtre cette après-midi. Très bien, une nouvelle version et mise en scène donnée à un texte qu'on maîtrisait d'une manière différente, vraiment, très bien...

samedi 29 mai 2010

Une conclusion...

http://www.lapagedujour.net/mai2010/vingtneufmai2010.htm

Il y a une chute à la fin de ce gag sur laquelle je décline tout sens de la vérité.
Jamais, jamais, jamais, je ne souhaiterais ce genre de connerie.
C'est fou les conneries qu'on dit à l'image, pitin.

vendredi 28 mai 2010

Les cavaliers...

23 heures 43... [John Ghost dans un motel de Hanoï]

Les voiles se déchirent, les mondes se dévoilent, la fin est féconde, après l'apocalypse naissent d'autres demains.
Il y a tant de choses, tant de choses, tant de choses.
Les sept cavaliers, certes.
Les quatre retournés, aussi.
Et toutes ces directions... Les cavaliers ont vu les essences, ils ont vu les mondes, ils ont vu le futur et le passé, ils ont vu les directions.
Ils pourraient partir, mais ils restent. Et tu sais pourquoi il reste ? Tu le sais ?
Pourquoi tu ne me réponds pas ?
Ah la la la. Oui, je sais. Tu ne me réponds pas parce que tu n'es que mon reflet dans le miroir. Que mon reflet. Avant, dans ce miroir, il y avait un autre reflet, un autre, celui d'un certain Félix Martin, c'est lui qui a reçu le statut de l'oracle quand tout a commencé le 19 février 1919. C'est lui. Et puis il a trouvé une source et il m'a passé le relai.
Tout le monde peut trouver une source, tout le monde.
Il y en a qui disent même qu'il n'y a qu'une source, une seule.
Moi je dis que si quatre personnes sont revenus dans le temps pour tout changer, c'est qu'il y a plusieurs sources, forcément.
Il y a quatre mondes, quatre mondes.
Dans le premier, c'est une fille qui est arrivée il y a des millions d'années et elle a ouvert les portes et des créatures sont passées, des horreurs perçues par certains artistes et écrivains...
Dans le second, il y a un homme qui est arrivé et une femme. Mais la femme, eh ben, elle était pas bien. L'homme aussi n'était pas au mieux de sa forme. Ils ont créé quelque chose en 1990, ils ont créé une autre courbe du temps. Une autre, plus sûre. Où la terre ne serait pas envahie.
Dans le troisième, c'est la femme qui a pris le contrôle un peu des choses. Un peu seulement. Mais toutes les portes ne sont pas refermées, il y a encore un monde qui rode, tapi aux frontières des possibilités.
Dans le quatrième, il y a un vieil homme qui est rentré. Loin dans le passé d'abord, puis loin dans le futur ensuite. De toutes les manières dans le quatrième monde, les frontières du temps et de l'espace, les limites des dimensions et de l'imagination sont franchies.
Connectés à ces mondes, ces mondes sources pour les quatre qui sont revenus, il y a les autres mondes, ceux qui nous ont envahi et ceux qui n'ont jamais pu le faire.
Au-dessus de tous ces mondes, il y a la contrée où les rêves deviennent réalité.
Dans le futur de tous ces rêves, il y a une direction.
Et comment, veux-tu que je leur explique ça, à tous ?
Alors qu'ils ont déjà à choisir quelle source ils préfèrent. Il faut bien qu'ils se connectent à une, deux ou trois sources, non ? C'est la seule manière de survivre. La seule.
Félix Martin, le premier oracle, eh ben il est devenu un gardien, un observateur.
Moi aussi, je me verrais bien dans le rôle d'un observateur si j'avais à ne plus être l'oracle ou engagé dans ce que font les 4, les 7, les 28.
Mais peu importe, j'ai vu ceux qui étaient rentrés du passé, connectés à une autre source, une source que nous n'avons jamais contrôlée. Une source qui ne vient pas du terreau des 13 sources. La source des dragons. Les dragons, c'est pas naturel. Ils ne sont pas comme nous, ils ne viennent pas de chez nous... Enfin... dans la plupart des mondes, bien sûr.
Vincent Hooper, il a gagné un livre, le livre des aspects toujours changeants. Pas une mince affaire cette chose là. Je n'aurais qu'à donner mon opinion, je dirais que c'est la source de la Sorcellerie qui lui a été offerte. Beaucoup de temps de lecture en perspective, ma foi.
Stephen Parks, il a gagné un type appelé Claude de la Marche, un mentor. Claude, je mettrais presque ma main à couper que ça pourrait être un éternaute... Hou... Ca forcerait Stephen a plus d'actions.
Jessica, elle a gagné le prisme. L'accès à la magie d'avant, à une source de pouvoir sur les illusions en premier qui n'est pas facilement maîtrisable.
Jake, il a gagné un bouclier. Le bouclier, je mettrais ma main au feu qu'on a affaire au pouvoir des anges, enfin, de ce à quoi on croit qu'ils ressemblent.
Sarah, elle a gagné une tête, la tête et l'embryon de corps d'un mec appelé Jules. Faut être sacrément tapé pour gagner un truc comme ça. J'arrive pas à savoir si ça fait de Sarah un démon, une gardienne ou une géante. Sarah, c'est la plus dure à percevoir.
Mais c'est normal, elle n'a pas une seule seconde conscience de ce qu'elle est.
Je sais que l'un de ses autres compagnons a remarqué quelque chose à son sujet. Deux, même, peut-être. Mais tant pis.
Sarah, elle est mieux comme elle est, à ne pas tout savoir.
Et mon reflet qui me sourit dans le miroir et qui s'en va par une petite porte dans le fond. J'ai pas de petite porte dans le fond dans mon salon, pourtant.
Enfin, normalement, j'en ai pas...
Quand est-ce que les cavaliers vont comprendre qu'ils peuvent commander aux choses de ne pas être "normales" ?

jeudi 27 mai 2010

Maleluka

1 heure 40, le 27...

Bon, moi, je voulais juste dire que j'étais bien content de cet "à côté" par rapport à mon loisir de base qui m'a permis de rencontrer vraiment du monde intéressant.
Très bon anniversaire de Cécilia, ce soir au théâtre avec quelques boissons et gâteaux. Je me suis essayé au gâteau aux amandes et j'ai appris la technique de Cécilia pour les "roulés". Les gens du théâtre, ce sont des gens qui donnent envie de passer une soirée avec, vraiment.
J'espère qu'on aura plein d'occasions de spectacles. Vraiment.

mardi 25 mai 2010

Dieux, destins et hommes

Minuit 29, le 25...

Et finalement, je me demande si toutes les choses qu'on fait ne sont pas qu'une.
J'ai besoin de savoir que je tisse des liens, que tout est connecté.
Et c'est bien ce dont il a été question ce week-end, d'être connecté.
Maintenant que j'ai mis une fin à une campagne, que je vais proposer une direction canalisée sur une autre campagne et que j'ai projet de faire jouer une troisième campagne en sachant que tout est lié dans un même principe, je me dois de me demander.
Et si je lançais autre chose, pas lié ?
Et je dois alors me dire :
Mais de combien de temps par week-end est-ce que je dispose ?
Hein ?
Mais de fait, le principe de mettre de la philo de haut niveau sur des personnages au potentiel de haut niveau, c'est quand même franchement pas désagréable.
J'aime beaucoup cette idée des factions qu'il y a dans l'univers de Planescape et de ce que ça indique comme principe d'état d'être.
Si le pouvoir ou ce qui ressemble à des dieux existaient réellement, comment se définirait-on ?
Le jeu de rôle permet de répondre à de telles questions.
Et je me dis que je serais bien facilement un homme-dieu : tous, nous sommes capables de devenir l'équivalent de Dieux.
Ca offre plus de perspective qu'avoir un demi-smic et de pas pouvoir aller aux Etats-Unis cet été, hein, des dioux :)

lundi 24 mai 2010

Chroniques Donjons et Dragons 68

Le bout (ou presque) d'un bout.

dimanche 23 mai 2010

Cause...

http://apps.facebook.com/causes/birthdays/338585?m=7989e80b&bws=stream&ref=mf

Allez, on donne un peu. Pas obligé que ça soit de trop... Mais ça serait sympa.

samedi 22 mai 2010

Qui es-tu ?

1 heure 13...

Les choses seraient à refaire, je me dis que ce sont des études de comédien ou dans le domaine du cinéma que j'aurais faites, couplées à des cours d'anglais mastards.
Je suis vraiment motivé par ce qu'on fait au théâtre et ça va me frustrer de ne pas en faire plus, je sens...
Et je sais, pourquoi, ça serait le cinéma, ou un truc où t'es en représentation. Parce que tu sens le public.
Tu me diras, tu peux aussi avoir ce plaisir là quand t'es écrivain et que tu corresponds avec des gens sur internent par exemple.
A un niveau assez restreint, je dois avouer que j'ai perçu ce frisson en parlant avec des gens qui lisaient mes chroniques ou avaient vu quelques vidéos.
C'est la flamme de l'artiste qui a besoin de vibrer, ça.
C'est une flamme trop souvent fragile qu'on a l'habitude de croire éteinte, d'ailleurs.
C'est dommage.
Parce que j'ai une forge et un fourneau là-dedans.
Volent les flammes et les cendres, il est temps d'enflammer les champs.

vendredi 21 mai 2010

Du Troll dans les chaussettes.

C'est dommage qu'on ne puisse pas gentiment y aller de bon coeur sur ce que c'est que la nécessité qu'on arrête de tolérer des trucs intolérables avec la Religion.
Plus le temps passe, moins je vois pourquoi certaines choses devraient être acceptées.
2000 ans à raconter "en partie" des conneries, ça ne donne pas l'absolution pour tout.

Le mec qui t'affirme un truc auquel il croit dur comme fer alors qu'on peut prouver le contraire par A + B sur le plan de la science et de l'histoire, il ne témoigne d'aucun respect du sens de la vie et il me fait chier grave quand il me dit "respecte mes croyances" alors que je lui dis " ouais, une fois que tu te seras adapté au monde, change pas le fond, si c'est ton truc, mais modifie la forme, elle tient pas la route, là".

Fin du Troll dans les chaussettes.
Le respect nécessaire à avoir envers la Religion est un sujet qui pourrait enflammer les foules. Mais je me dis qu'il y a un vrai débat à se poser tant qu'à être laïc.
Peut-on laisser vraiment des gens croire en des trucs qu'on sait en partie pertinemment faux ? Ouais, s'ils sont adultes.
Mais peut-on les laisser enseigner uniquement une vision du monde en partie fausse à des enfants ? Et là, je dis non.
Je vous raconte pas comment ça peut m'énerver quand j'entends des gosses dans le quartier où je bosse affirmer leur foi dans le "créationnisme". Ca me donne grave envie de filer des tartes aux parents.

jeudi 20 mai 2010

Toi, toi, toi, mon roi

Minuit 33...

Les textes de théâtre sont arrêtés. J'ai un texte en moins, un texte en plus, au dam peut-être de certains, mais tant pis, les monty-pythons, vraiment j'adore ça...
Il faudrait que je regarde s'il y a une intégrale, tiens.
Mon anniversaire approchant, je songe à ce que je pourrais aimer (et bien sûr, il ne faut en choisir qu'une) :
- Le cadeau que je me suis déjà fait, dont surtout une idée à donjons et dragons sur le thème de "L'Apocalypse" que j'ai hâte de pouvoir lire.
- Le livre du maître Earthdawn, qui fait partie des choses que je ne dois pas acheter, sinon je dépasse mon quota.
- Les derniers livrets et cartes pour le jeu Trinités, pareil, pas dans mon quota.
- Éventuellement, dans les nouvelles sorties jdr de l'année, le jeu Yggdrasill et son écran, pour le rapport avec les runes, les vikings et tout ça que j'aime bien.
- De quoi compléter peu à peu ma collection du jeu de rôle Planescape, dont certains suppléments atteignent quand même des sommets (et que je ne prendrais donc pas, ça me fait chier de payer 110 dollars pour les deux derniers gros suppléments manquants).
- Les Monty Pythons, dont je viens de causer, mais j'ai tellement de vidéos à voir.
- Les séries SF que je n'ai pas et que j'aurais toujours voulu avoir, pour pas trop cher évidemment... Mais encore une fois, j'ai pas mal de vidéos à voir.
- Le jeu de plateau sur l'univers de Warhammer : Chaos dans le vieux monde. Mais bon, faut être trois au moins.
- Un autre logiciel, peut-être pour monter les vidéos, windows movie maker me fait parfois des merdes.
- Un micro à brancher ou un bon casque pour avoir de quoi enregistrer du son et éventuellement un p'tit logiciel pour mixer utile des trucs.
- Un cadeau aussi cool qu'Horus à mon dernier anniversaire.
- Un truc qui me surprendrait, à part... Mais je ne vois pas quoi. C'est que je suis surtout bouquin, moi. Même si j'adore être surpris comme avec le trépied pour ma caméra.
- Être plus en forme, mais ça, bon, je vais voir le médecin demain.
- Gagner au loto...
Yé. A vrai dire, rien ne vaudrait le dernier.
Avec des gros sous, sous, les choix seraient plus simples :
- Un voyage à New York, Los Angeles (pour voir Thomas Gregory), Perth (Australie) ou Sydney.
- Tout ce que je n'ai pas à Planescape.
- Une occasion de faire de la comédie au théâtre ou dans un film (c'est que plus on en fait au théâtre, plus ça me fait kiffer).
Je suis mon roi. Assis sur un trône. Et la chasse se tire trop facilement.

mercredi 19 mai 2010

Hé ho...

Plutôt que de parler d'angoisses à aller faire une prise de sang ou des sensations physiques induites par un sévère manque en fer, pouf, je préfère raconter un rêve vécu à plusieurs :
http://chroniquesrolistes.blogspot.com/2010/05/passent-les-feuilles-la-neige-les.html

mardi 18 mai 2010

Faust

Allez, un lien vers une des manières de résumer la dernière partie de Cthulhu.
Je préfère les récits à la première personne.

http://tawilatumr.blogspot.com/2010/05/de-nouvelles-reflexions-de-mf-faust.html

lundi 17 mai 2010

Chroniques Donjons et Dragons 67

Je suis assez fier de celle là, parce que c'est un peu ce qui se passe quand un nain meurt et qu'on lui offre un nouveau choix.
Spéciale dédicace à ma femme qui a du mal avec les nains et qui peut voir celle là, franchement, même si elle n'a pas vu les autres chroniques.

dimanche 16 mai 2010

Les cons, y en a trop.

http://www.lapagedujour.net/mai2010/seizemai2010.htm

Sans déconner, je ne comprends pas que même gamin, on ne puisse pas réfléchir.
Moi, gamin, je m'étais posé la question et avais vite conclu que si Dieu existait, il ne pouvait pas être le facho décrit par certains qui lisent mal le Coran ou la Bible.

samedi 15 mai 2010

Des p'tits trous...

Ben tiens encore...
http://www.lapagedujour.net/mai2010/quinzemai2010.htm


Sinon, j'ai eu ça comme idée...


Une idée pour du jdr :
Faire remplir aux joueurs un petit questionnaire avant chaque partie :


Une scène que vous voulez pour exprimer vos sentiments.
Un péril, un danger que vous voudriez affronter ou dans lequel vous seriez mis en difficulté par un de vos travers/défauts/vécus.
Un pnj ou un lieu que vous aimeriez découvr
ir.

Une fois tout ceci vécu et finalisé en 1 scénar. Pouf 1 autre questionnaire.

vendredi 14 mai 2010

Tout est dit...

http://www.lapagedujour.net/mai2010/quatorzemai2010.htm

Sans déconner.

jeudi 13 mai 2010

Hommage à Casus No

1 heure 30, le 13...

Petit message laissé sur le forum...
Parfois, je dis bien parfois, je retrouve l'essence de la "pignole" qu'il y avait quand j'étais aux beaux-arts dans la description de certains jeux "à niche" plus réduite décrits ici.
Je détestais cette pignole aux beaux-arts. L'art de faire ceci ou cela, de discourir sur la manière de au lieu de se contenter de faire... Hum.
Ceci dit, on gagne beaucoup à lire les comptes rendus de certains (ceux qui aiment aller plus loin), ce qui permet de se faire des idées sur des jeux et d'être absolument certain qu'il est inutile de se faire chier à les lire quand les quelques bonnes idées ont été extraites (et donc qu'on peut les reprendre, pouf telles quelles, sans se faire chier à lire un verbiage qu'on saura inutile pour soi).
Je peux aussi parfois mettre un parallèle entre le cinéma pointu d'auteur et le cinéma à grand spectacle.
Je reste persuadé que c'est infiniment plus dur de faire un film d'action en tant que réa que de filmer quatre gusses dans une cuisine.
Ce qui peut faire la force du film, derrière, c'est la photo et l'ambiance (directement le boulot du mj) et le jeu des acteurs (directement le boulot des joueurs qui peuvent ruiner ou pas tous les genres en ce cas).
Les jeux qui m'ont le plus appris sur ma façon de maîtriser sont donjons et dragons, shadowrun, warhammer, seventh sea et torg. Pas des jeux prises de tête, en somme, sur du blabla de l'art de la maîtrise. Et sans doute, ai-je pris récemment une leçon sur DD4 (en testant certaines de mes limites sur la liberté donnée aux pjs ou aux joueurs).
Les jeux qui me feraient chier ou frémir (dont je n'aurais d'ailleurs certainement jamais entendus parler), je suis bien content d'avoir des CR dans CasusNo pour n'en retirer que ce que j'ai besoin d'en retirer pour mon compte : les deux ou trois bonnes idées à tester ou pas.

Moi je dis que le jdr, c'est vraiment bien qu'il y ait des jeux pour tous les goûts, tout comme y a des films pour tous les goûts.
C'est juste que je me dis que c'est plus facile de faire du cinéma d'auteur avec un jeu à niche grand public qu'avec un jeu à niche public plus exigeant. Mais encore une fois, ça ne veut rien dire. C'est le sel du jdr : les joueurs qu'on possède et les trucs qu'ils sont prêts à accepter de tester.
Ce n'est à la limite pas tant moi le problème que ma connaissance que plein de trucs proposés ici ne seront pas le truc de mes joueurs.
Bref, bref, bref, merci casus no pour montrer tous les visages possibles du jdr et continuer à m'apprendre les choses nouvelles qui pourraient me plaire et le pourquoi, au contraire, d'autres me font hérisser le poil.

mercredi 12 mai 2010

Vingt-huit tours et puis s'en vont...

1 heure 47, le 12

J'ai goûté des supers pâtisseries orientales faites par une dame du quartier que connait Omar.
J'ai passé pour un gros fatigué aujourd'hui en réunion. Mais tant pis. Je me suis dit, d'ailleurs que si j'avais un marqueur de l'allergie, c'était peut-être dû au fait que j'avais pris des anti-inflammatoires.
J'ai utilisé la synchronicité pour deviner dans quel état les choses vont s'arranger (honnêtement, je devrais pas m'en faire).
J'ai Horus qui a passé un bout de temps sur mes genoux, ce soir.
J'ai découvert hier soir que ma femme rigolait sans doute encore plus que moi aux films cons.
J'ai vu deux bons films ce soir, dont surtout les noces rebelles.
Il y a fort à parier que je vais faire le pont vendredi.
J'ai fondu une liste de compétences générales pour reprendre Shadowrun et je me suis rendu compte que mon envie de fiche avec des compétences universelles n'allait pas. Certains univers sont trop spécifiques. Voici les compétences générales retenues pour mon jeu fétiche - Shadowrun, je vais réfléchir aux adaptations possibles sur du contemporain, du médiéval fantastique, du multivers à la Torg et du Space Opera.
Shadowrun :
Armes à feu ; Armes de tir ; Astral ; Athlétisme ; Biotech ; Boom boom ; Chien de guerre ; Combat rapproché ; Commandement ; Connaissances ou Sciences ; Conduite ; Conjuration ; Électronique ; Filou ; Furtivité ; Hobbies ; Influence ; Manœuvres ; Mécanique ; Pilotage ; Piratage ; Plein air ; Remarquer ; Sorcellerie ; Technomancie ; Théorie Magie ; Zeitgeist
Houps. Je m'aperçois qu'il manque peut-être une compétence à part ou deux. Mais c'est facile de mettre Boom Boom (explosifs, armurerie et chimie) dans les compétences de hobbies ou de science et dans chien de guerre pour remplacer ce terme un peu étrange par la capacité de faire boom boom avec la réalité.

mardi 11 mai 2010

Pas souvent là, journal...

1 heure 24, le 11 mai...

Dernier carré sur une année que j'aurais aimé majeure.
Des visages, tout à l'heure, qui souffrent vraiment. D'autres qui portent la lumière. Une dame d'origine polonaise, mariée à un bulgare et vivant dans le quartier de la Chancellerie me remonte le moral sans s'en rendre compte en me disant que je "suis en forme". C'est vrai que je n'ai pas à me laisser vaguer sur les vagues de l'hypocondrie alors que tant de gens souffrent vraiment. Il me suffit d'attendre patiemment ces nouveaux examens de sang. Cette brave dame appelée Hiliana, ou quelque chose du genre, est pressée de retrouver son fils, qui a mon âge, et son chien, qui lui a été offert voici cinq ans à la mort de son mari.
Une autre dame me dit qu'elle est en fin de vie, qu'elle sait qu'elle l'est en dépit sans doute de ce que ses proches veulent lui avouer.
Un homme parle étonnamment en se demandant pourquoi beaucoup de sa vie. Il a perdu sa femme voici quatre ans, s'est mis à boire, il a une fille qui a eu un enfant avec un homme qui s'est ensuite installé avec une nouvelle femme avant de violer la fille de cette dernière et de se retrouver en taule.
Et y a des tas d'histoires. Des tas. Trop souvent, elles n'existent que le temps de la conversation, juste pour le présent. Je me dis parfois que c'est dommage que je laisse partir si vite certaines d'entre elles.
Frank Frazetta est mort. C'était une icône pour certains des copains des beaux-arts quand j'y étais.
J'ai décidé d'un thème de la semaine qui s'appellerait "semaine de merde". Je dois avouer qu'avec l'hôpital, non, ces gens là me portent. Je dois avouer que la reprise des marchés, bien qu'artificielle pour moi, sonne comme le contraire. Je dois aussi souhaiter que ça ne soit pas le cas dans l'absolu.
J'espère juste que cette semaine sera meilleure que d'autres. Il serait temps de voir certains bouts du tunnel.

lundi 10 mai 2010

Chroniques Donjons et Dragons 66

Nouveau départ (jdr encore)

Après un "retour dans le passé" pour corriger des erreurs qui n'auraient pas dû être, plusieurs pnjs et pjs sont censés ne pas exister.
Ils ont effacé leur futur.
Ils représentent chacun une des treize formes de pouvoir (il y en a une quatorzième liée aux dragons, mais ça, ils l'ont appris un peu plus tard) du multivers, une source à laquelle pourront puiser des individus "tapant dans plusieurs sources" comme ce qu'étaient ces pnjs et pjs avant de faire le voyage dans le passé.
Divisés en 5 groupes, partis en quête de ce qu'ils étaient, trois de ces personnages (une elfe shaman, une elfe plutôt arrangeuse et un humain avec un potentiel drake techie / pilote) ont fait un voyage à la "source", du temps des légendes.
Là, ils ont eu l'occasion d'apprendre qu'ils allaient incarner les passions d'Earthdawn (mais non corrompues) qui seraient au nombre de 13 et ils ont aussi eu l'occasion de voir qu'ils étaient en ce temps là tous maîtres d'une discipline personnelle à chacun et également tous élémentalistes.
Dans la partie a été définie la treizième passion qui sera incarnée par une pj et puis ont aussi été attribués des tas de choses que ces 13 personnages n'ont forcément pas pu vivre puisqu'ils ont sérieusement modifié leur passé.
De nouveaux totems, de nouveaux attributs, une nouvelle philosophie (par le biais d'une discipline d'Earthdawn, de l'incarnation d'une passion et d'une des treize formes de pouvoir qui existe).
Je sens qu'il va falloir que je me sorte les doigts du cul et que je fabrique vraiment ces 13 fiches.
13 fiches qui serviront de modèles pour 13 autres éventuels élus avec qui les pjs et pnjs en question pourront partager leur "source".
Grosse gueulante de la shaman chat quand elle a appris que hors du temps et de sa vie, c'est aigle qui l'avait choisie (chat n'étant pas dans les treize totems retenus mais étant plutôt plus proche de la treizième passion par le biais de certains des attributs de celle-ci).

La treizième passion de l'univers d'Earthdawn, qui n'en compte que 12, sera Ariankat (ou Arianchat), une passion centrée sur la découverte des mystères, des secrets, de la source des choses et de la connaissance de la Magie.
Les pouvoirs qui lui seront associés seront de connaître le passé des objets, de parler aux esprits et sonder l'esprit des gens...

dimanche 9 mai 2010

Autre résumé d'Ardan...

http://chroniquesrolistes.blogspot.com/2010/05/mage-feu.html

Ca doit vouloir dire quelque chose si j'ai un perso qui passe de moine, à paladin, à prêtre, puis éventuellement à une sorte de magicien inné.
Il y a un guerrier spirituel en moi qui aime se manifester dans les avatars du jeu de rôle et qui a besoin de plus d'espace dans la vraie vie.

vendredi 7 mai 2010

Résumé d'Ardan

Je pourrais écrire des tas de trucs.
Ou presque rien.
On s'en fout que j'ai choppé un coup de froid, que je coule du nez, que j'ai dû me faire mal en faisant ma gym et que j'avais bien besoin de ça, en plus du manque de fer et du bide en vrac.
L'idée est qu'il y a quand même d'autres choses plus importantes.
Comme les doutes de mon personnage, tiens.
http://chroniquesrolistes.blogspot.com/2010/05/la-voix-du-barde.html
Ouais, c'est plus important. Parce que totalement inutile.

jeudi 6 mai 2010

Coup de froid.

6 / 05 / 2010

C'est l'anniversaire d'Horus d'après son carnet de santé.
C'est la fête, j'ai la gorge qui gratte comme en hiver.
C'est la fête, j'ai eu l'occasion de donner quand même pour la première fois de ma vie mon caca à analyser.
J'ai des gaz et trois rats crevés dans le cul au minimum.
J'ai eu un fou rire de folie sur un des nouveaux textes qu'on devrait apprendre pour le deuxième spectacle de cet année. Plusieurs textes m'ont vraiment plu, mais il y en a un qui est en osmose avec ce que je ressens de l'humour.
J'ai passé près de quatre heures sans pause cette après-midi, une bonne chose quand on y songe, les creux, c'est chiant.
J'ai oublié où j'ai mis ma deuxième fiche de paye. Il va falloir que je travaille ma mémoire.
Omar, au boulot, m'a dit que le manque de fer jouait sur la sécrétion de dopamine. Du coup, ça ne m'étonne guère que je sois une sorte de zombie depuis des mois.
Je n'en suis pas à préférer le théâtre au jeu de rôle pour l'instant (ça pourrait être autre chose si je jouais sur scène des textes écrits par mézigue ou des trucs du genre Monty Python), mais je dois avouer que de plus en plus, j'ai envie d'en faire de plus en plus.
Alors, bon, le coup de froid, hein, je m'assieds dessus finalement.

mercredi 5 mai 2010

Caca boudin

Je ne sais pas.
Dans l'idéal, il faudrait que je mange du boudin.
Mais...
Hum.
Quelqu'un surnommé le faiseur m'a donné tout ce qu'il y avait comme fer dans les trucs suivants :

- 35 grammes d'amandes couvrent pas loin de 19% des apports journaliers recommandés (AJR) de fer pour l'homme (mais seulement 9% pour la femme jeune, vu que les besoins de la femme sont comparativement supérieurs à ceux de l'homme).
- 30 grammes de pistaches, 16% des AJR
- 30 g de noisette, 17%
- 6 asperges, 10% des AJR
- 90 grammes de bettes à cardes (débrouilles-toi, je veux pas le savoir), 26%
- un gros artichaut, 19% des AJR
- la mâche (vous savez, la salade) : 16% des AJR
- haricots blancs (ou rouges), lentilles, pois chiches : entre 40 et 60% des AJR par portion
- haricots verts et petits pois : au moins 15% des AJR par portion
- tofu : 100% des AJR si tu en bouffes 150 g. C'est de la torture, je sais.
- les choux de Bruxelles : 9% (après le tofu, tu vas commencer à penser que je t'en veux personnellement)
- le chocolat : plus de 60% des AJR, par gros carré de chocolat (30g le carré, quand même).
- les céréales en général contiennent entre 5 et 15% des AJR, mais je ne les compte pas : les céréales contiennent des molécules appelées phytates, qui ont tendance à contrer l'absorption du fer.
- tout ce qui est fraises-framboises-raisins : au moins 5% des AJR
- et pour finir : le vin, pas loin de 8% des AJR par verre. Mais bon, les médecins du forum te déconseilleront probablement de vouloir subvenir à 100% de tes besoins par le vin. Les médecins ne savent tellement pas s'amuser.

Je lui ai répondu :
Bon, alors, si je bâfre bien comme il faut 30 grammes de chocolat jour (pas dur), 35 grammes d'amandes ou noix ou pistaches (faisable) et du tofu régulièrement (moi j'aime ça le tofu - suffit de savoir l'accompagner), je devrais être nickel, c'est ça ?
Ouais, on va voir. La docteur m'a dit : 2 cachetons de fer par jour, paf.
Examen des selles, paf (j'ai un autre truc un peu tordu qui signe soit le fait que j'ai des parasites, yé, soit que j'ai une allergie que j'ignore totalement)
re examen du sang dans 15 jours, paf.
Et certainement dans mon cul pour redonner mon sang dans deux mois... Mais j'aurais su que j'étais anémié, cong, j'aurais pas donné.
Je me copie colle quand même les trucs à manger (histoire de savoir quoi faire un jour comme repas dégueu : artichaut au chocolat-tofu, soupe de vin aux noisettes, pistaches et asperges, mâche aux framboises, raisins, bettes à cardes farcies aux lentilles et choux de bruxelles

mardi 4 mai 2010

Trois rencontres.

1 heure 50...

Il y a moi qui rêve d'un immeuble qu'on détruit dans lequel je vis et qui revient avec une équipe du genre GIGN pour récupérer certaines de mes affaires. L'évacuation fut trop rapide, je ne pouvais pas abandonner tous mes livres. Grâce à ce rêve, j'ai appris ce que j'emporterais en premier, remarque : tout shadowrun, torg, peut-être cthulhu et les PCs.
Il y a moi qui ai les résultats des examens de sang après avoir fait une prise de sang ce matin. Houuuuuuuuu bazar, je vais devoir appeler le docteur demain pour savoir si je dois la voir mais à priori mon intuition, la sienne, ce qui s'est passé lors de la prise de sang, tout cela était bon : je souffre d'anémie et ça doit sérieusement dater de plusieurs mois. Pas étonnant que j'ai été au tas tout l'hiver. Deux mois de prise de fer au programme donc. Mais peut-être que ça me soulagera de mes douleurs un peu partout.
Il y a Jeff Laubenstein, un dessinateur du temps de FASA, maison d'édition qui faisait Shadowrun. Il m'a envoyé un p'tit texte à propos de Nigel Findley et m'a proposé les mails de certains des briscards de la maison FASA à l'époque. Je sens que c'est volontiers que je vais prendre pour pouvoir faire un p'tit site, tiens, sur lui.
Jeff Laubenstein, c'était pas le meilleur des dessinateurs, mais il avait une patte que j'aimais beaucoup, tiens.
Il y a André, à l'hôpital, avec qui j'ai parlé plus d'une heure. Le gars s'est marié à vingt ans, a eu un staphylocoque doré à 5 ans qui l'a laissé avec de grosses cicatrices, a eu une fille unique à 20 ans qui souffre maintenant de complexes parce qu'elle a une maladie appelé syndrome de Turner (petite taille), a travaillé dans l'imprimerie, a...
Mais non, je ne rends pas justice à André. André, j'ai passé plus d'une heure avec lui, bon sang. Je lui ai fait parler de sa femme morte en novembre dernier d'un cancer de la lymphe avec métastases au cerveau, de son vertige, de sa claustrophobie qui s'accroit, de souvenirs de vacances, des proches qui deviennent de moins en moins nombreux, de la manière dont il a été réformé, de comment il a rencontré Nadine, sa femme.
André, il s'est lâché et il a pas mal pleuré. André, il m'a envoyé un des "merci" les plus forts que j'ai jamais eu. André, il m'a permis de comprendre que j'avais sans doute un p'tit don pour faire dire des trucs aux gens. Aux gens qui veulent, bien sûr. Juste avant André, j'ai dû arrêter de parler à une vieille dame qui s'essoufflait trop en me parlant parce que sa fille insistait bien sur le fait que parler fatiguait sa mère.
André, je revois ses moustaches blanches, le tube dans le nez, les larmes, ma main posée sur la sienne et j'espère qu'il fera un beau voyage comme je lui ai conseillé une fois qu'il sera sorti de maison de repos.
J'ai rencontré trois personnages aujourd'hui. Vraiment.
Moi dans le rêve et dans la compréhension de ce qui me met mal physiquement depuis des mois, Jeff sur facebook prêt à me livrer qui était Nigel Findley et André dans la vraie vie.
Et quand je vais me coucher ce soir, s'il existe un moyen de voyager pour remercier les gens qui ont compté dans une journée ou dans la vie, je vais me faire fort d'essayer :)
Oui, je vais me remercier moi aussi. Bien sûr. J'ai découvert quand même quelques petits trucs sur moi aujourd'hui.

dimanche 2 mai 2010

A côté de chez soi...

3 heures 32, le 2 mai...

J'ai découvert un coin sympa, en marchant à pied pas loin de chez moi.
J'ai découvert que les joueurs de l'escargot rouge avec qui je joue appréciaient bien logiquement la régularité... Bon, je m'excuse pour eux mais si de nombreuses choses dans les règles de DD4 sont bien pour un jeu épique, c'est pas le donjons et dragons que j'aime dans sa version medfan. A la limite, pour de l'épique ambiance antique, ça pourrait avoir de la gueule par contre.
J'ai découvert, donc, que mener plusieurs trucs de front en jeu de rôle était vraiment une gageure, l'année prochaine je ferai des choix plus radicaux en matière de joueurs et de jeux.
J'ai découvert que j'étais bien plus un suivant que je ne le croyais avec ma femme : elle a voulu des chats, on en a. Elle aurait voulu un gosse, on en aurait un. Elle aurait voulu un chien, comme le gosse. Elle a eu envie de l'Ecosse parce que les Etats-Unis c'était trop cher, on aura l'Ecosse. Elle aura nécessité à s'installer ailleurs, je suivrai forcément.
Alors, c'est sûr, sur le quotidien, ça ne transparait pas. Mais au final, il ne faut pas croire, les femmes ont un certain pouvoir, eh eh eh.

samedi 1 mai 2010