samedi 31 janvier 2015

Le temps de rien, bis.

Si, avec les vache qui rit en rab, j'ai fait un cheese cake.
Mais bon.
La vraie chose de la journée, outre le théâtre, c'est ce constat après mon deuxième entretien de bilan de compétences.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/trenteetunjanvier2015.htm

vendredi 30 janvier 2015

Le temps de rien.

Bilan de compétences.
Relecture de plusieurs versions de mon rôle pour un songe.
Magnifique spectacle à l'auditorium (Germinal)
Fin de soirée sur du jdr.
Le temps de rien...
Mais juste le temps de rien pour...
Heu...
Le temps de rien pour bosser sur un truc sur lequel j'aurais dû bosser, en somme.
http://www.lapagedujour.net/janvier2015/trentejanvier2015.htm

jeudi 29 janvier 2015

Le songe d'une Nuit d'Eté

Page du jour :
http://www.lapagedujour.net/janvier2015/vingtneufjanvier2015.htm

Projet : surfer sur le texte de Shakespeare, une traduction en anglais moderne, la traduction de Hugo et celle de Guizot pour voir ce qu'il y a à parfois éventuellement changer dans la traduction de Guizot.
On va pas s'emmerder demain.

Aujourd'hui ?
On s'est pas emmerdé non plus, mais eu retour des choses, je crois que j'aurais préféré être de Maleluka que d'atelier théâtre.
Pourquoi ?
Parce que j'aurais aimé voir certains camarades se marrer comme des malades.
Je ne me plains pas. La rigolade fut là avec les adolescents.
Et il y a eu des occasions de rigoler aussi ce soir.

Je me tape pour l'instant une centaine de pages d'introduction à la Tempête et au Songe d'une Nuit d'Eté.
Je crois que j'ai besoin de me plonger à fond dans le sens avant d'apprendre un texte.

mercredi 28 janvier 2015

Paye ton songe dans toutes les langues.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/vingthuitjanvier2015.htm
Pour la page du jour.

Un bravo à la McB de Bourges pour sa réunion de ce soir afin de préparer une rencontre avec des gens importants dans le domaine de la culture, justement.
J'ai bien apprécié mon début de soirée:

Un chapeau au chef de la compagnie Maleluka pour proposer Un Songe d'une Nuit d'Eté en mai.
Personnellement, avant d'apprendre le rôle, je vais m'investir dans la lecture en anglais des deux versions de la chose (moderne simplifiée et ancienne) en ce qui concerne les scènes où se trouve mon personnage.
https://uacmwillshakespeare.files.wordpress.com/2011/03/a-midsummer-nights-dream.pdf

mardi 27 janvier 2015

Un astéroïde.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/vingtseptjanvier2015.htm

Beaucoup de sérendipité aujourd'hui.
Mais je retiens surtout l'astéroïde 2004 Bl86 qui m'a occupé un bout de temps cette après-midi.

Je vous laisse faire des recherches dessus.
Il fait 300 mètres et à sa propre lune. C'est assez dingue.

J'ai aussi cherché des infos sur des premiers hommes, des branches parallèles éteintes.
La terre est aussi pleine de mystères que l'espace, finalement :)

lundi 26 janvier 2015

Manhattan

La claque de sa mère qui tue et troue son slip.
Une des meilleures séries que j'ai vues pour le thème, le jeu, l'histoire.
Manhattan, sur le projet de création de la bombe atomique.
Une pure tuerie.
J'espère qu'il y aura une saison 2.

Un assez bon atelier ce week-end avec juste pour mon compte la légère déception qu'un texte que j'aime bien ait été jugé doublon avec une scène qui suit :)

Et la page du jour, paf :

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/vingtsixjanvier2015.htm

dimanche 25 janvier 2015

Prophète

Rha.
Prophète.
Tu parles qu'il doit se retourner dans sa tombe.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/vingtcinqjanvier2015.htm

Oui, c'est dur d'être aimé par tant de cons.
La meilleure preuve de la non existence de Dieu reste bien le foutu libre arbitre.
Non ?

;)
Allez, je rends l'antenne tôt, j'ai atelier demain.

samedi 24 janvier 2015

Bwa

ou bwo.
Je ne sais pas.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/vingtquatrejanvier2015.htm

Rien à dire sur ma journée.
Bon texte proposé ce soir, que je préfère dans la poésie à celui de mercredi (celui de mercredi est plus facile à mettre en place cela dit).
Rien à dire, non.

Ah si.
Excellente série vue hier soir. Mais là, il est trop tard pour que je regarde la suite.
Manhattan.
Hu.
Je conseille fortement.

vendredi 23 janvier 2015

Brrr.

Brins de cauchemars la nuit dernière.
Bonne partie de jdr ce soir.
Bonne série télé cette nuit.

Et un anti sarko au programme.
http://www.lapagedujour.net/janvier2015/vingttroisjanvier2015.htm

Dieu que ce bonhomme m'énerve.
Une telle fumisterie et mauvaise foi, je ne comprends pas comment il peut avoir encore des gens qui aient envie de le suivre.
Vous me direz, y a des tas d'autres politiques à qui on a envie de mettre une beigne.
Mais lui, j'ai définitivement perdu tout espoir de sauver quoi que ce soit ce bonhomme avec le "je me mets en première ligne dans un défilé". J'avais perdu avant.
Mais y a des gouttes d'eau qui font plus déborder des vases qui ont déjà débordé.

jeudi 22 janvier 2015

Kwa ?

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/vingtdeuxjanvier2015.htm

Non, je ne suis pas anti islam, je suis anti cons de la religion.
Et dans la religion, y a un paquet de cons, pitin.
Par manque d'éducation essentiellement.
Je ne me sens nullement en émotion quand un musulman me dit qu'il est choqué par la une de Charlie.
Mais sans déconner.
Chaque jour voir des femmes voilées m'énerve. Je vais pas leur gueuler dessus qu'elles sont esclaves du poids social et de trucs mal interprétés.
Et pourtant, ça me démange.
Mais vraiment.
J'ai gueulé après le créationnisme enseigné aux gosses par contre.
Là, c'est la limite. La connerie, ça ne doit pas se respecter à ce degré là. Jamais.

mercredi 21 janvier 2015

Pompiers !!!

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/vingtetunjanvier2015.htm

Merci aux pompiers de nous offrir une formation de secouristes, merci pour leurs cadeaux, en particulier en ce qui me concerne, la bouteille de vin du jura.
Très touchant.
J'ai beaucoup apprécié me retrouver avec ces gens ce soir, pour le pot qu'ils faisaient après que nous soyons intervenus le 9 décembre.
Sinon, rien.
Pas pu lire ou créer aujourd'hui.
Je paye un peu le week-end dernier.
Je suis comme qui dirait un brin fatigué.
:)

mardi 20 janvier 2015

Un bout de poésie...

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/vingtjanvier2015.htm

Rien à dire sur ma journée, mais un bout de poésie avec une idée que j'avais pour introduire un songe d'une nuit d'été, Oberon et Titania intervenant dans le public au départ pour éveiller quatre fées avec Puck


Tout n'est que ruine, poésie, fureur et vent.
Tout n'est qu'art de plaire, de séduire, de transformer.
Je vous vois, vous les gens, vous le public mortel, à la chair frémissante...
Et là, car tel est mon bon droit, je demande à mon bras droit d'en choisir un, deux, trois ou quatre.
Quatre pour suivre ma petite fée, quatre pour suivre la reine de mes nuits, amante imparfaite, amante éternelle, jalouse de mes conquêtes...
Elle est Héra et je suis Zeus dans un éternel ballet.
Cycle des vies, des saisons et de la lune.
Astre de Phœbé, aveugle-moi un instant, rappelle-moi ce dont j'ai besoin.
Sentir la vie, sentir la chair, goûter aux vins et aux herbes.
Allez mes fées, allez les fées, chantez la vie, la chair, le vin et les plantes qui ravissent. 
Je tourne, tourne avec mon tendre petit complice...

Vous vous demandez qui je suis ?
Ah ah ah ah ah.
Je suis Obéron, roi des lacs et des forêts, maître de la chasse et plus noble représentant de tout le monde invisible.
Empereur du monde des elfes...
Trublion cosmique.
J'aime rire, boire et faire la fête. J'aime l'amour sans frontière et caresser les peaux de velours, de satin ou de nacre des femmes de tous les vents.
Je ne suis pas un seigneur cruel.
J'expose, je ris, je provoque, oui, da, les conflits.
Mais ceux au cœur pur, à l'âme aimante n'ont rien à craindre de moi.
Car je connais leur lumière et la leur rendrai, plus brillante, plus vive encore qu'avant.
Je suis le roi d'un monde que certains croient mourants.
Détrompez-vous mortels, c'est vous qui oubliez le véritable monde, celui du rêve lorsque vous perdez votre âme d'enfant.
Ne serait-ce qu'un instant, un tout petit instant.

Acceptez-moi, acceptez-nous, car nous sommes le plus beau jardin qui puisse pousser en vous.

dimanche 18 janvier 2015

Oh boy oh boy oh boy

Entendre parler d'un beau projet samedi matin :
http://bibliothequeinvisible.ameliedubois.fr/

En reparler à côté de Blois dans un manoir possédé par des  gens qui bossent chez Artec et nous ont obligeamment prêté des pièces de leur maison pour filmer des scènes extérieures de la pièce qu'on est en train de monter.

Surmonter la tendinite par la passion.
Moins surmonter le mal de crâne, par contre.
Créer quelques anecdotes à raconter pendant des années, surtout en ce qui concerne ma capacité à perdre des objets.
Rester jusqu'à une heure du matin, dehors, dans le froid, pour filmer des trucs de déjantés.
 Check.
Retour à la réalité.

Plein de paperasses à s'occuper. Mais hu.
Je me laisse encore cette semaine.
Chié.

La page du jour, tiens :
http://www.lapagedujour.net/janvier2015/dixneufjanvier2015.htm

samedi 17 janvier 2015

Deux jours.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/dixseptjanvier2015.htm

et

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/dixhuitjanvier2015.htm

Pas sûr d'avoir internet, pas certain du tout demain soir, même.

Bilan de la journée :
Une tendinite, ça pique.
Attendre l'ouverture du kiné en claquettes, c'est con.
Une pièce de théâtre, ça peut faire un peu pleurer quand tu finis de la lire, à la fin.
Je vous recommande Jean Vercors et ZOO ou l'assassin philanthrope :)
Je viens de voir que la pièce avait été réécrite par l'auteur en 1975 et que c'est cette version qui a été rééditée en 2003 pour être inscrite au programme des Lettres de Lycée.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vercors_%28%C3%A9crivain%29

vendredi 16 janvier 2015

Tendinite

Blam.
Couille et cul.
Pas de bol.
Tendinite au pied gauche.

Mais rigolade en apprenant que j'en avais pour trois semaines de aïe ouille au vu de la tête dépitée de mon docteur :)
Bon premier entretien également pour le bilan de compétence. Je me suis amusé à remplir des grilles qui notent de 1 à 12 les métiers qu'on préférerait faire dans l'ordre.
Gruiii.
Je suis clairement dans la catégorie conteurs.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/seizejanvier2015.htm

Rien de plus à dire.
Si, j'ai dû m'acheter pour moi mon premier canard enchaîné.
Utile mais un peu long à lire pour mon goût de la presse.


jeudi 15 janvier 2015

Vite fait Charlie

3 bières.
Bien.
J'ai bien levé le coude.
On va se poser jusqu'à dimanche.
On a fait une impro au théâtre sur les deux connards de terroristes qui arrivent au paradis en face de mahomet et st pierre (je mets pas de majuscules) en filles et lesbiennes. Même pas mal.

Le seul mal, c'est que je retourne chez le docteur demain.
Ouille.
Trop bobo au pied.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/quinzejanvier2015.htm

mercredi 14 janvier 2015

Obéron

Un hommage en forme de pied de nez à Charlie.
http://www.lapagedujour.net/janvier2015/quatorzejanvier2015.htm

Je me disais qu'Obéron était important aussi...
Dans mon imaginaire, mais c'est parce qu'outre un songe d'une nuit d'été, c'est le gros boss de l'univers d'Ambre de Roger Zelazny.
Ambre, un des rares jdrs qui manque à ma collec des années 90 et que je voudrais bien avoir...
Mais ce n'est pas important, c'est pas cet Obéron là qui m'intéresse, mais celui du songe.
Je ne peux m'empêcher de le voir en parallèle avec un aspect Big Lebowski ou sybarite puissant toujours la coupe aux lèvres...

Le Songe d'une Nuit d'été est une pièce qui peut durer vachement mais j'aimerais du coup en lire une traduction plus moderne, pour voir si elle est plus percutante encore à l'humour (sans doute moins à la poésie et comme c'est la poésie qui intéresse mon personnage, c'est pas si grave)...

Sinon, j'ai acheté mon premier PC sous Windows 8, c'est vrai que c'est conçu pour du tactile, pitin... 

mardi 13 janvier 2015

Ben tiens.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/treizejanvier2015.htm

Ben tiens.
Bon faux anniversaire à ma femme.
J'espère avoir fait marrer tout le monde ce soir avec un cidre qui m'explose à la gueule lorsqu'il s'ouvre  : couvert de cidre sur le visage, le pantalon et le tee-shirt.
C'est bon pour le moral.
Demain, on essaie d'acheter le cadeau.

lundi 12 janvier 2015

Résolutions ?

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/douzejanvier2015.htm

Non, cette année, je devrais pouvoir arriver à tout faire.
Enfin..
Je crois.

Je regrette sans doute de ne pas avoir pu défiler auprès de la foule immense parisienne.
Mais y a un moment ou un budget et le temps t'arrêtent.
J'ai fait sur Bourges, deux fois.
Et c'était déjà ça...

dimanche 11 janvier 2015

Maw

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/onzejanvier2015.htm

tard et beaucoup de choses à faire demain, argh...

samedi 10 janvier 2015

Ceux qui tombent.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/dixjanvier2015.htm

Ceux qui tombent, c'est ceux qui sont tombés.
J'espère que tous ceux là sauront créer quelque chose dans l'âme des français.
On ne doit pas fermer les yeux.
On ne doit pas laisser des petits connards dire "bien fait, Charlie le méritait".
On ne doit pas.
Surtout quand les petits connards sont pratiquants d'une Religion de merde, c'est à dire une Religion placé en piédestal mais basée sur de la merde : des prémisses fausses - faut-il être décérébré au regard de ce qu'on sait de la science pour continuer à croire à des mythes débiles de création tels qu'ils sont posés dans quasi toutes les religions, des salauds qui dirigent et qui en profitent et une parole obscurantiste par trop souvent et qui ne s'est pas adaptée avec le temps.
J'ai résolu de ne plus respecter la Religion que de cette manière : des gens qui ont décidé de croire en dépit d'un certain bon sens, parce qu'ils ont besoin d'invisible dans leur vie et qu'ils trouvent dans cet invisible un sens à certaines choses et même des guides moraux.
Tous les autres, lavés par la bêtise crasse ou l'inculture poisseuse, je m'en méfie.
Je ne vois aucune différence de logique entre un mec qui croit au Père Noël et un autre qui croit au Dieu Unique. Les deux sont totalement aussi débiles au regard de l'intelligence pure.

J'ai peine à penser qu'avoir la Foi ne fasse pas sauter quelques points de QI.
Mais passons.
L'homme est ainsi fait, c'est comme ça. Il a besoin de croire, soit.
Mais il  y a croire et croire et observer et laisser croire.
Je dénoncerai tout propos que j'observerai sur le net et qui se tient là en matière de racisme, de pousse au crime ou d'ordinaire ignominie.
Il y a une loi qui permet de condamner à plusieurs années de prisons des crétins qui se réjouissent de la mort de héros. Laisser faire les crétins sans réagir, c'est donner l'occasion à des gros débiles de devenir encore plus débiles. C'est citoyen de réagir.
Il y a une loi qui donne aussi la liberté d'expression.
Qu'on puisse rire de la mort des héros, oui. S'en réjouir au premier degré, non. Le terreau comme je l'ai dit est trop fertile ensuite pour créer des bêtes immondes.
Je ne me réjouis pas d'ailleurs de la mort des bêtes immondes de l'actualité aujourd'hui. Je me serais plus réjoui d'une vraie exposition dans les médias des responsabilités de chacun et des prises de décisions nécessaires pour changer un peu la donne dans le monde.

Je me réjouis cela dit, de l'âme des français.
Le coup de pied au cul sera salvateur m'est avis.


vendredi 9 janvier 2015

Mal de crâne.

Journée au tas.
Une des trois bières de la veille ?
Une des trois bières et un gros coup de barre à cause de la journée d'hier ?
Je ne sais pas.
Une intéressante expérience musicale ce soir avec un excellent directeur de show musical, j'ai regretté de ne pas avoir une meilleure oreille ou une initiation mais il n'empêche, très bien.

La page du jour, prévue à l'origine la veille :
http://www.lapagedujour.net/janvier2015/neufjanvier2015.htm

Et c'est tout.
Je viens de baptiser mon fauteuil de nombreuses gouttes de sang : un vaisseau qui a pété.
Quand je songe à ce que fait comme traces un petit vaisseau dans le nez, j'ose pas imaginer l'état dans lequel devait être la rédaction de Charlie Hebdo.
J'ai essayé d'acheter le journal des héros, mais tu parles, à St Germain du Puy, ils en vendent pas des masses et c'était déjà parti.
J'ai acheté le Berry à la place.
Pour conserver une trace écrite de la journée.
Et c'est tout.

jeudi 8 janvier 2015

Charlie.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/huitjanvier2015.htm

Tu sais quoi ?
Tu sais quoi intégriste décérébré de mes deux ?
Même si tu as été fabriqué par la misère et l'inculture crasse provoquées souvent par l'Occident, je vais sans doute m'abonner à Charlie Hebdo.
Ah pitin.

Con, non ?

Journée de larmes.
Journée d'émotions.
Mais journée qui me fait croire en l'homme quand j'ai vu tous ces gens réunis place Cujas à Bourges.

mercredi 7 janvier 2015

Une bonne soirée.

Une excellente pièce proposée en projet intergroupe.
Huuuu.
Il y a des tas de rôles, certains plus principaux que d'autres mais ce n'est pas ceux-là qui me font forcément le plus kiffer.
J'ai une tendresse pour Obéron, Puck, Bottom et le roi Thésée. Et le constat que j'ai moins le profil en âge pour les amants (faut être logique).

Un excellent film ensuite : Les Sentiers de la Gloire.
D'un glauque et d'une écrasante vérité. J'avais jamais vu. Je sais que le film a été censuré en France mais quand on songe que les choses se sont vraiment passées comme ça parfois sur le front, ça fait frémir.

Une série Z de bonne tenue ensuite : Lesbian Vampire Killers (Si si si). On aurait bien aimé une suite. Une sorte de Buffy comique avec un joli trio.

La fin du Benronach organique qui a perdu un peu de sa splendeur, cela dit, en fond de bouteille.
Ou le constat sans doute que pour déguster au mieux un whisky eh ben finalement, faut faire une pause pour analyser chaque gorgée et que c'est mieux en lisant.

Puis la page du jour, tiens.
http://www.lapagedujour.net/janvier2015/septjanvier2015.htm

On passera sur mon incapacité à changer une ampoule, ma capacité à en péter une et à casser un bout de la hotte aspirante.
Oui.


mardi 6 janvier 2015

Bwa

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/sixjanvier2015.htm

Bon, toujours dans le cadre de l'exploration de la narration, je me suis tapé (hum) l'Inconnu du Lac.
Je pense que deux scènes de gros plan sur des sexes en érection qui ne durent chacune que deux ou trois secondes n'étaient pas nécessaires et auraient pu permettre de rendre le film un peu plus tout public (même si y a un nombre de scènes de cul hallucinantes et un paquet de bites, pitin, dedans).

Ceci dit, le meilleur de la journée fut sans doute la reprise théâtre, en dépit de mes maladresses qui ont permis à tout le monde de m'habiller pour l'hiver.
Je me suis bien baptisé au cidre, cong.
Mais bien.

J'ai apprécié aussi les vœux du maire.
Moins le sort d'une personne à la maison des associations car la fille la plus conne et la moins aimable est considérée comme la meilleure.
Grmf.
Y a des trucs bizarres dans les administrations.
Je suis pas certain d'être pro-fonctionnaire quand je constate que les glands s'en sortent mieux que ceux qui triment.

lundi 5 janvier 2015

Le plus important...

Quelques jours sans le net, et une constatation : la seule chose qui m'y relie quotidiennement, c'est de pouvoir poster ma page tous les jours.
Au final, on peut se passer de mails ou notes facebook pendant plusieurs jours. Je l'ai déjà vécu, et c'est libérateur en temps pour autre chose.
Bien sûr que la sérendipité est moins vibrante dans la vraie vie.
Mais pas que.
Un excellent soir du premier janvier m'a conduit à regarder un reportage sur Marlon Brando, puis un Tramway nommé Désir, un sujet important dans une pièce qu'on monte à plusieurs et à constater à quel point un scénario pouvait être gâché si on supprimait un détail important.
De la pièce au film, deux détails sont supprimés qui rendent le film abscons au niveau du personnage principal.
C'est fou.
Je me suis amusé à analyser aussi beaucoup de films récemment, et j'en ai vu un paquet, je reste un classique : si tu causes d'un élément à un moment, faut que ça serve ensuite.
Le format série télé est entièrement différent, on peut s'éparpiller, mais au final, très peu de choses sont innocentes dans une histoire à moins de se lancer dans un truc à la Lost.
Présenter un personnage comme principal et le butter au deux tiers d'un film doit servir un propos (je viens de voir un film comme ça).
Enfin bref, je me rends compte que je suis aussi assez peu adepte de la fausse piste. Plein d'années de maîtrise de jeu m'ont conduit à préférer qu'une fausse piste soit une amorce pour d'autres histoires, qu'on pourrait raconter ensuite.
Mais passons.
Le meilleur film que j'ai vu des vacances reste le Hobbit (oui, oui) pour l'efficacité avec laquelle des choses ont été pensé en amont (comme si le film introduisait le Seigneur des Anneaux)... Peu me chaut que certains éléments soient changés dans le film car si la mort du chef des orques était comme dans le roman, elle tomberait carrément à l'eau.
Un tramway nommé Désir aurait pu atteindre très bon en étant un peu plus long dans les dialogues et les silences / non dits et en ne virant pas les deux choses clés qui expliquent le personnage de Blanche, je ne le considère pas comme un chef d'oeuvre, sinon, il m'aurait moins fait piquer du nez.
J'aurais pu dire que Ben Hur était le chef d'oeuvre absolu dans tout ce que j'ai visionné, mais la musique, le fait que ça soit daté (tout comme un Tramway) et parfois surjoué (une volonté de la mise en scène) ne le place en premier dans mon étrange palmarès.

Une excellente balade à Paris samedi m'a permis de faire le point sur les histoires que j'aime et qui me font pleurer (le Hobbit en fait partie, je reste un indécrottable amateur de fantasy et de science-fiction) en films, sur la fascination que j'ai pour des éléments de l'Histoire dont on pourrait faire des histoires (l'expo maya et l'expo sur les tatouages) et sur ce dont j'avais envie (grâce à une discussion avec mon ami Fabrice).
Découvrir son don et en crever quand tu ne peux pas l'exploiter.
Je ne sais pas si le mien est de raconter seulement des histoires, c'est sans doute encore plus que les raconter de les faire vivre.
Le jeu de rôle a été et reste une passion pour cela.
Mais les faire vivre, avec le théâtre (ou la lecture théâtralisée), on va tout simplement plus loin. L'absolu étant sans doute d'arriver à le faire sur ses propres textes.
Avoir des émotions, en ressentir et les faire ressentir. La vraie putain de vie.
J'ai eu des larmes devant des photos de l'exposition annuelle sur la nature et les animaux qui se tient au muséum d'histoire naturelle de Bourges. J'ai presque eu ces larmes à l'expo Maya et j'en ai eu d'autres avec des films ou des spectacles cette année.
Faire vivre des émotions (et en vivre un max en incarnant d'autres que soi).
Ouais, voilà le truc qui m'habite.
Et où il m'apparaît que j'ai un don et une plaie sans nom quand je suis empêché longtemps de le faire.

Allez.
Merci à tous ceux avec qui je les ai partagées ces émotions cette année (énormément au théâtre et quelquefois aux jeux de rôle ou dans des soirées).
En espérant qu'il y ait plus d'occasion de partage cette année encore (et c'est parti pour en plus).
Je me sens un peu comme Mitch dans un tramway (mon personnage préféré dedans) ou comme ce brave Hobbit de Bilbo. Il y a quelque chose qui fait écho à des parties de moi dans ces deux personnages.

Mes larmes coulent facilement.
Mais les larmes, c'est beau. C'est même souvent la signature du beau, m'est avis, encore plus quand elles vont avec un sourire ému...


Allez, zou :
http://www.lapagedujour.net/janvier2015/cinqjanvier2015.htm






Et puis une vérité universelle :




jeudi 1 janvier 2015

Blam.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/premierjanvier2015.htm

Ca c'est le premier jour et y en a trois qui suivent.

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/deuxjanvier2015.htm

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/troisjanvier2015.htm

http://www.lapagedujour.net/janvier2015/quatrejanvier2015.htm

Sinon, bonne petite soirée à cinq et parfaite synchronicité au moment d'arriver à minuit, sur un tapis général au poker avec ma femme qui parvient à avoir une quinte flush devant une couleur et une suite.
Rha la la la.
Ca a illuminé la fin et le début de l'année.
Un bon signe.

On espère.

J'ai pu ne pas gâcher la fin de soirée en restaurant le PC à un état antérieur, il s'était mis à déconner grave après l'introduction d'une clé USB vierge.
Grmf.

Je rends l'antenne.
Chez les parents de ma femme, on aura pas accès sans doute pendant quatre jours, ils sont en panne.