samedi 31 juillet 2021

Chroniques de l'Ouest (en vrai), jour 4...

 La nuit, le fait de rêver de voler en attendant de reprendre la scène, la balade au Plomarc'h, l'école de chiots qui est sise la rue où je suis né, ne pas arriver à trouver des trèfles à quatre feuilles puis se poser à un endroit où j'en sens et dire au fils " le premier qui en trouve " et lui qui en trouve un au bout de deux secondes, moi qui trouve le second ensuite, balader le chien dans un coin où elle peut sniffer, le cierge brûlé sur un autre marqueur du manque d'estime de moi avec l'aide d'une parole exprimée hier soir, une image un peu de la vierge qui apparait sous la symbolique de l'égrégore d'une église (je maintiens, je ne conçois la foi que comme un égrégore, mais tu peux t'y connecter), le fils qui aime bien rester avec ma mère, le lâcher prise sur certaines choses, ne plus souffrir ou presque, bon, dommage que je doive latter un mal de crâne lié à une non-digestion, mais le lâcher prise c'est aussi ne pas se prendre la tête avec finalement des riens...
Le mot clé du mois prochain sera un mot qui englobe les autres mots clés que je voulais utiliser comme amour, écriture, voix ou shaman, ce sera médium...




La page du jour, sinon... 

Le blog du fils...

L'art éphémère...




Chroniques de l'Ouest (en vrai), Jour 3

 Le matin, le bois du Névet et des expériences de paréidolie sur les souches... Pas étonnant qu'en Bretagne on croit aux êtres fées.
Les courses, ensuite, qui permettent de prendre la mesure du monde, de l'ambiance de la Bretagne et puis, bon, faut bien manger.
Le midi, un peu de bataille avec le fils pour qu'il mange mais au final il était quasi aussi crevé que moi. Rien de méchant et puis, bon, en plus, sa maman lui manque...
Grosse sieste. Grosse.
Puis Locronan et un peu de temps pour une légère expérience mystique à Locronan (mais ça mériterait un déplacement tout seul ou avec une personne connectée sur ce plan là). Tendresse pour la chapelle qui était fermée en décembre et sa fontaine magique qui ne peut plus l'être parce qu'il n'y a plus les reliques de Saint-Eutrope ou sa statue...
Le soir, longue conversation au téléphone avec... hum... Gardons le mystère, mais on va dire c'est bien d'avoir au final, après une sorte de boucle temporelle, une vraie connexion, puissante. Merci au partenaire de cet égrégore... 
Et walla...

Vous le sentez, l'art de l'Église qui essaie de reproduire l'art de la Nature et le fait que bon, au final, le ressenti est le même ?
J'ai une tendance naturelle vers les temples de la nature, mais fait avouer qu'il y a des trucs qui arrêtent dans les églises parce que la foi des fidèles et les lieux sur lesquels elles ont été construites...

La page du jour...

Le blog du fils...





















vendredi 30 juillet 2021

Chroniques de l'Ouest (en vrai), jour 2...

 La plage, des marques dans le sable...
Récupérer de la fatigue...
Balade ici pour la première fois avec la chienne, gérer en vacances je suis moins calé... j'aime mieux ma chienne quand elle n'est pas en laisse, je lui pardonne difficilement de tirer parce que j'ai mal et que c'est pénible, faut que je réfléchisse à mieux faire (à défaut de songer à ne plus avoir de chien, mais je suis pas fabriqué de trop pour un rapport chien / maître, en plus, ce qui devait aider ne soulage pas toujours, ça fait marcher mais faut pas que ça tire, t'entends, chienne, si tu me lis ? J'ai pas de patience quand j'ai mal, pas de patience du tout)...
Partie de jeu de rôle ce soir (avec les personnages qui ont accompli deux des quatre quêtes que j'ai rajoutées et un personnage forcé de faire une prochaine fois une partie solo, j'ai utilisé des vieilles histoires d'une précédente campagne, la naissance de quatre dieux, des bouts d'impro et surtout le fait d'intégrer le fait de tous les choix des joueurs dans la campagne)...
Hum, beaucoup de sms avec quelqu'un qui compte et ce après la perte de beaucoup de sms avec une autre personne qui comptait la semaine dernière (pas le même registre sur le ressenti personnel de mon côté, il y a l'amitié intime et puis... hum... plus). Mais bref, merci aux rencontres pour leur pouvoir de transformation (même si je ne sais pas quand je vais faire des câlins en vrai à quelqu'un, dans très longtemps visiblement)...
Hu.

Chargé, mine de rien.
Merci à MAM d'avoir couché Aoden qui n'est même pas venu me faire un bisou du coup...

La page du jour...

Le blog du fils...








jeudi 29 juillet 2021

Chroniques de l'Ouest (en vrai), jour 1

 Couché avec la sensation d'une présence, et faut dire que les bruits dans l'armoire, alors qu'il n'y a pas de chat n'aidaient pas.
Mais pour la présence, c'était lié à une connexion, donc, bon...
Réveil avec la sensation d'avoir rêvé de lumière, surtout au regard des échanges avec la connexion.
Mais euh.
Fatigué.

Départ tard. Fatigue et contre-coup, normal...

La page du jour...

Le blog du fils...

Mais on va faire au mieux pour passer des bonnes vacances...



mardi 27 juillet 2021

Les règles du jeu...

 Dans mon rêve de cette nuit, j'étais colère à une table de jeu de plateau et je me levais pas content parce qu'une option faisait que j'étais dégommé sans avoir pu rien faire sur le premier tour.
Je ramenais ensuite à la table la bonne règle du jeu qui me laissait une chance.
Les règles du jeu, c'est un peu ce que j'ai mis au point aujourd'hui.
Merci aux personnes avec qui j'ai communiqué (et aux émotions partagées - comme ça je ne cite rien, ni personne, ni comment, ni pourquoi, mais disons, houuuu.... je remercie particulièrement le partage d'un rêve qui était éclairant pour moi).

Les règles du jeu ayant été établies avec qui de droit, je me sens un peu, voire beaucoup mieux.
La quête de la lumière sera plus facile.

La page du jour, sinon...

Et le blog du fils...

Et merci plantnet 

Angélique des bois


Salicaire
Menthe aquatique



Menthe aquatique




lundi 26 juillet 2021

Les enfers




Ci-dessus mon rêve de la nuit...
J'ai une vie un peu compliquée... mais bref...
Je garde des images de ce rêve très vives : le serpent géant, la salle de classe avec le démon (juste un gros balaise de 30 cm de plus que tout le monde), la salle de banquet des êtres hybrides avec des corps humains allongés sur le ventre et de la nourriture dessus, l'homme et la femme qui remonte, le couple qui veut un enfant...

Sinon, ma journée, oh...
Beaucoup de trucs par sms. Et puis Villabon...

Le blog du fils sinon...

La page du jour...




Marche des ombres

 L'ombre, bim... malade comme un con...
La lumière, hola, eh bien, pourquoi pas lui, croisé sur le chemin...
Je marche aux signes...

Alors, lui, il ne marchait pas dans les ombres, mais il fut un signe...
J'aurais appris des quelques jours passés qu'on peut vivre des tragédies grecques, que la magie existe vraiment, que j'ai un pouvoir d'attraction, en particulier du fait de ma voix et que l'enfer, comme toujours, est pavé de bonnes intentions.
Ou alors peut-être que je n'ai fait que rêver...
Tout est rêve...

:)
Le blog du fils... 

La page du jour